OSER AMÉLIORER VOTRE SANTE

COMMENT FAVORISER SA SANTE ?

Combien parmi vous ont toujours voulu améliorer leur santé de manière facile et agréable ? Vous avez certainement pensé faire du sport et vous vous êtes rendu compte que ce n’était pas forcément facile. Pourtant, vous subissez comme tout le monde, les outrages du temps et cela se marque sur la mémoire et par une dégradation corporelle (malheureusement) continue. Je vous propose dans cet article 3 états des lieux pour mieux améliorer votre santé.

1. RETOUR DANS LE PASSE

Avez-vous déjà prêté attention à nos modes de vie ? Et comment ils ont été facilité par la modernité ? Nous vivons dans une « facilité » déconcertante. Nous avons tout sous la main et bien que tout ne nous soit pas nécessaire, nous avons la possibilité d’améliorer constamment notre quotidien avec la technologie et de gagner un temps précieux.

Les conséquences ?

Nous bougeons de moins en moins. Les problèmes de santé sont de plus en plus importants et surviennent de plus en plus tôt. Selon des études européennes réalisées sur la durée de vie dans plusieurs pays de l’Union, les populations tendent à vivre plus longtemps mais dans un état de santé qui se détériore d’année en année. Oui, qu’a cela ne tienne, nous avons toutes les facilités de la vie moderne que les anciens n’avaient pas.

Retournons au paléolithique.

Des hommes du paléolithiqueComment l’homme de cette période peut-il nous aider à améliorer notre santé ? Nous sommes plus de 40.000 ans avant J.C (Jésus Christ). Nous sommes dans un monde où l’agriculture et l’élevage n’ont pas encore débuté. Les hommes sont plutôt nomades et ils développent une créativité de plus en plus forte notamment via leurs outils de chasse et leurs peintures murales que l’on a retrouvé dans différentes grottes.

Des chasseurs-cueilleurs.

Nous ne sommes pas très éloignés de cet Homme là qui autrefois avait une vie pourtant très différente de la nôtre. Nos gènes sont quasiment identiques. Nous nous ressemblons énormément autant sur le plan intellectuel que métabolique.

Des humains à la force colossale.

L’Homme de cette époque était bourru, ces muscles étaient fortement développés. Il était véritablement un sportif hors-pair qui passait son temps à chasser. La femme se distingue de l’homme par le fait qu’elle ne chasse pas mais elle procède à la cueillette sur les arbres dans un rayon de 20 kilomètres.

De cette époque, il ne nous reste plus grand chose. Nous avons retrouvé certains squelettes qui sont les vestiges de cette période et qui montrent que l’homme et la femme avait une musculature fortement développée.

Cependant, cette musculature hors norme ne provenait pas des protéines fournies par la viande car celle-ci était très peu présente à cause du gibier qui courrait autant que les chasseurs. Ce qui composait à plus de 90 % le repas des Hommes de cette période était les fruits et légumes qui étaient d’une incroyable variété. Il y en avait jusqu’à 400 sortes différentes. Il n’y avait absolument aucun sel, le poisson était une denrée rare comme la viande car il fallait l’attraper et le sucre était déjà présent mais uniquement via le miel qu’ils récoltaient dans les ruches naturelles.

Voyez comment l’homme du paléolithique met notre régime actuel à mal.

Vous voulez avoir une bonne santé et vivre longtemps. Il y a déjà deux choses à abandonner, ou du moins, à réduire drastiquement : la viande et le sucre. Les études démontrent que les hommes du paléolithique avaient véritablement un état de santé formidable. On a retrouvé pratiquement aucun signe de diabète, de maladie cardio-vasculaire ou de cancers. Ce sont, rappelons-le, des maladies modernes provenant de la sédentarité des Hommes et d’une alimentation beaucoup trop riche à la fois en graisse, en sel et en sucre.

Le secret réside dans les fruits et légumes.

Les fruits et légumes de cette époque étaient bien meilleurs que ceux que nous avons aujourd’hui. En effet, nos fruits et légumes sont issus de cultures industrielles à pousse rapide et manquent de vitamines et de sel minéraux. Pour cela, vous pouvez y pallier en consommant des fruits et légumes issus d’une agriculture biologique et durable.

Néanmoins, ce régime manquait de calcium et de féculents.

En effet, le régime de l’Homme du paléolithique présentait une alimentation trop riche en protéine. Il lui manquait des produits laitiers pour l’apport de calcium ainsi que des féculents pour que l’équilibre soit parfait.

Que retenir de l’homme du paléolithique ?

  • Réaliser beaucoup d’exercice physique
  • Une diversité importante en fruits et légumes
  • Bannir le sucre raffiné de notre alimentation
  • Supprimer tout ce qui est salé
  • Un régime pauvre en graisse excepté la viande issue du gibier

2. FAIRE DU SPORT ! QU’EN EST-IL DE L’ELECTROSTIMULATION ?

Personne réalisant une séance de sport avec de l'électrostimulationPour être en bonne santé, les publicités et le marketing vont bon train pour nous convertir à toutes sortes de nouvelles pratiques sportives. Pour cela, on nous vendra toujours le « gain de temps » pour avoir des résultats équivalents à ce qu’un sportif compétiteur doit réaliser pour performer.

Avez-vous déjà vu ces photos qui accompagnent les publicités pour un corps magnifique. Un corps qui a été sculpté par la pratique de sport en salle accompagné par ce que l’on appelle l’électrostimulation. C’est-à-dire qu’il s’agit de courant électrique donnant une impulsion lorsque vous réaliserez un exercice adéquat pour, soi-disant, augmenter la performance de vos muscles. Certaines publicités vont même jusqu’à pousser l’image en vous disant que vous pouvez développer un corps d’athlète en restant allongé dans votre fauteuil. Le pire, c’est qu’à défaut d’y croire cela sème néanmoins le doute dans notre esprit.

Ce n’est que de la poudre aux yeux !

Avez-vous déjà eu le cran de vous arrêter sur la notice d’explication ? Vous vous rendrez compte que c’est pratiquement de la publicité mensongère.

Plusieurs études scientifiques

De nombreuses études scientifiques ont été menées autant en France qu’aux États-Unis sur le bienfait de l’utilisation de ce genre de matériel pour améliorer les performances physiques.

En France, une étude de 1991, commandé par le ministère de la santé, s’est arrêté sur 20 volontaires portant des ceintures d’électrostimulation disposées sur l’entièreté du corps.

L’étude a mesuré la dépense d’énergie et elle a constaté ceci : la dépense d’énergie est doublée mais vous pouvez faire tout aussi bien en pratiquant une marche lente dans votre salon ou dans la rue. La vérité c’est que pour une dépense énergétique équivalente cela fonctionne. MAIS (autant jouer franc-jeu) pour développer votre muscles, le renforcer, doubler ou quadrupler la masse musculaire, c’est absolument inefficace et même contre-productif.

L’électrostimulation est un piège

En effet, chaque individu peut gérer lui-même l’intensité électrique proche du seuil douloureux où il aura l’impression de travailler davantage son corps. Cela est comparable à un leurre ou un placebo. En procédant de la sorte vous stimulez les nerfs sensitifs de manière forte. A l’inverse, la contraction musculaire n’est que superficielle et n’implique pas du tout les fibres musculaires de profondeur tels que les sarcomères qui sont les plus petites parties constitutives du muscle.

Réaliser de vraies contractions musculaires.

Il n’y a rien qui remplace une contraction musculaire volontaire car elle prend le muscle dans sa globalité. C’est en cela qu’elle sera extrêmement efficace. Prenons par exemple le fait de lever et d’abaisser vos bras vers le haut pendant 5 minutes tous les jours. Cela va renforcer autant vos épaules que vos biceps et vos triceps. Cela affinera même votre silhouette et renforcera même les muscles de la poitrine tels que les pectoraux, les trapèzes et même les grands dorsaux.

Réaliser 15 minutes de workout par jour est amplement suffisant.

Il n’est pas nécessaire de faire du sport de haut niveau pour être en bonne santé. Rien que le fait de réaliser une séance de 15 minutes durant laquelle vous bougez les grands groupes musculaires à une vitesse assez rapide permettra de renforcer vos muscles et d’affiner votre silhouette en quelques semaines. De plus, la réalisation de mouvements volontaires va permettre à des muscles antagonistes de se développer naturellement. Cela vous évitera des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie à cause de muscles coincés qui provoqueront des douleurs musculaires importantes tout autant que des blessures plus ou moins graves.

Faire fondre les graisses

Les graisses que vous avez à l’abdomen, dans les fessiers ou encore à d’autres endroits du corps sont les mêmes graisses qui encrassent tout votre corps et plus principalement vos vaisseaux. Ce sont elles qui seront responsables de maladies et d’accidents cardio-vasculaires. Il est donc primordial d’avoir des séances d’intensité variable chaque jour qui impliqueront tous les muscles de votre corps.

Vous l’aurez compris !

L’électrostimulation n’est qu’illusoire et ne vous mènera nulle part physiquement. Elle ne vous donnera que l’impression de travailler davantage pour des résultats pourtant médiocres.

« Restez en santé, préférez les mouvements volontaires et gagner en efficacité »

3. UN OUTIL INDISPENSABLE : LA MONTRE CARDIO FRÉQUENCEMÈTRE

S’il existe un achat que vous ne devez surtout pas hésiter à faire pour vous-même ou quelqu’un de votre entourage c’est une montre qui mesure la fréquence cardiaque. C’est véritablement un objet précieux pour prendre soin de votre santé. Il vous aidera à rester en forme et sera le garant de vos exercices.

10 000 pas par jour.

Vous avez déjà certainement entendu ce nombre de pas conseillé. Il est tout à fait adéquat de marcher au moins 10 000 pas par jour. Vous pouvez également commencer par 30 minutes de marche par jour, c’est déjà un bon début. Aujourd’hui, vous trouverez sur l’ensemble des Smartphones des applications de santé qui vous permettent de comptabiliser le nombre de pas.

La marche : le meilleur sport pour rester en Santé.

Montre cardio fréquencemètreLa marche à pied est véritablement le sport par excellence qui vous permettra de rester en santé dans un premier temps et de développer une forme olympique dans un second. En effet, la marche à pied se fait à un rythme cardiaque, que l’on appelle aérobic, qui permettra à votre organisme de consommer énormément de graisses et de protéger vos muscles.

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez maigrir et perdre de la graisse il n’y a qu’une seule solution c’est la marche à pied. N’allez pas croire que la course à pied peut la remplacer : c’est une erreur ! La course à pied fait monter votre rythme cardiaque en rythme anaérobic c’est-à-dire en « manque d’oxygène » pour votre organisme. Ce dernier se verra alors contraint de puiser sur les réserves les plus accessibles qui se situent dans vos muscles.

Vous perdrez alors plus vite de la masse corporelle mais qui s’avèrera être du muscle et non de la graisse. Si vous réalisez cela trop rapidement, vous pouvez endommager irrémédiablement vos muscles.

La marche à pied permettra de :

 

  • Se refaire du muscle
  • Assurer une autonomie future
  • Protéger votre cœur
  • Oxygéner votre cerveau
  • Gérer votre stress
  • Développer et gérer votre appétit
  • Améliorer votre posture
  • Vasculariser correctement votre organisme
  • Développer un équilibre adéquat pour une vie sédentaire

Comment connaître ma fréquence cardiaque optimale.

Afin de connaître votre fréquence cardiaque optimale, il est nécessaire d’assurer le suivi de votre fréquence cardiaque par une montre cardio fréquencemètre. La fréquence cardiaque dépend principalement de votre âge.

Un peu de mathématiques.

Prenez 220 et retirez en votre âge : cela correspond à votre fréquence cardiaque maximale. Si vous voulez connaître l’intensité optimale de fréquence cardiaque pour vos exercices il vous suffit alors de prendre 75% de ce résultat pour connaître la fréquence à atteindre.

La marche ne suffit pas.

Si la marche rapide peut effectivement être un bon début pour vous remettre en santé et en forme elle ne vous permettra pas de travailler votre cœur à 75 % de sa fréquence optimale. Ainsi, il faudra vous tourner vers un minimum de deux séances par semaine d’un sport qui vous permettra d’atteindre cette fréquence cardiaque. En ligne de mire vous trouverez :

  • Le vélo
  • La course à pied
  • Le rameur
  • Le vélo elliptique
  • Les marches montantes

Si vous procédez à une séance dans un centre de remise en forme, la plupart du temps les appareils vous permettent de mesurer votre fréquence cardiaque. Cela vous permettra de connaître vos limites d’entraînement.

Un effort constant.

Je ne vais pas vous dire qu’au début ce sera facile. C’est même tout le contraire. Il faut vous attendre à ce que le premier mois, votre corps fasse son « fainéant ». Il  mettra tout en place pour que vous ne progressiez pas. C’est le moment le plus dur. Une fois que vous aurez passé cette étape, vous verrez que vous progresserez de plus en plus vite. Votre vitalité et votre force musculaire augmentera. Votre fréquence cardiaque se stabilisera plus facilement et vous serez même moins essoufflé à la réalisation d’exercices. Inéluctablement votre motivation augmentera de la même manière.

Un bienfait physique.

Au niveau corporel, vous développerez de la morphine naturelle qui vous apportera une sensation de bien-être complet. Cette sensation sera surtout présente plusieurs heures après la fin de l’entraînement et c’est ce qui vous donnera envie de recommencer. Dès que vous aurez atteint ce niveau, vous voudrez toujours faire du sport car cela sera gravé dans votre ADN et identifié comme un bien-être constant par votre métabolisme.

« La montre cardiaux fréquencemètre : c’est votre meilleur ami pour vous aider à performer dans votre santé et dans votre vitalité, à gagner de l’énergie et à augmenter votre bien-être »

 

Laisser un commentaire