POURQUOI LE MOUVEMENT VOUS SAUVERA ?

POURQUOI RESTER EN « MOUVEMENT » SAUVERA VOTRE VIE?

Parlons santé ! Une fois n’est pas coutume j’aimerais aborder 2 astuces qui vont vous permettre de garder une bonne santé. Cela vous permettra de vivre plus longtemps et de profiter davantage des bienfaits de votre corps. 

Démystifier la santé

 Dès que l’on parle santé, un grand nombre de personnes pensent sport ou maladies. Je voudrais vous dire que je ne vais vous parler ni de l’un ni de l’autre. Étant moi-même personal trainer pour des chefs d’entreprise, je suis plusieurs d’entre eux à raison d’une heure par semaine pour leur permettre d’être en forme et en santé.

 

Bien entendu, cette séance est à considérer comme un  » coup de pouce  » pour les motiver et les maintenir en santé de manière régulière. C’est pourtant à eux que revient la responsabilité de prendre soin de leur corps par des astuces quotidiennes que je leur donne. J’en ai retenu 2 pour vous dans cet article. Vous pourrez ainsi mettre en place les bases d’une bonne santé dès la fin de la lecture.

1. LE MOUVEMENT : BOUGER ENCORE ET ENCORE

 La plupart du temps j’aime bien prendre l’image d’une personne qui souhaite gravir une montagne. En effet, lorsque vous vous lancez à l’ascension d’un sommet, la première pensée qui vous vient à l’esprit en regardant le chemin qui monte en zigzaguant c’est qu’elle paraît juste énorme et inaccessible. 

C’est pourtant ce qui la rend enviable

 Vous avez tout à fait raison ! Une montagne est par définition inaccessible et s’il n’y a pas de sentier qui est prévu pour son escalade, cela risque d’être encore bien plus compliqué. Et pourtant, tout projet, si grand soit-il, commence par un premier pas.

 

 » Tout commence par un tout premier pas « 

 

Grenouilles sportivesVous faites certainement parti de ces gens qui se disent qu’ils ne sont pas sportifs : vous n’êtes plus monter sur un vélo depuis votre enfance ou bien vous n’avez même jamais eu de vélo. La gymnastique vous rappelle un souvenir douloureux à l’école. Vous estimez que vous n’y arriverez pas et qu’il est certainement beaucoup trop tard pour vous.

 

Vous trouverez tous les motifs nécessaires pour dire combien vous êtes surchargés. Oui, vous avez certainement une famille, peut-être des enfants, un travail, un club des amis avec lesquels vous aimez passer du temps, et aussi, une petite voix dans votre  tête qui vous dit de temps à autre qu’il faudrait prendre soin de votre corps.

 

Comme à l’accoutumée, vous n’écoutez pas, vous trouvez cette voix intérieure totalement déraisonnable voire inhumaine car elle vous pousserait à vous mettre en mouvement, à bouger et à utiliser votre corps qui – décidément – manque vraiment d’énergie.

 

Pourtant, le corps médical dans sa globalité – les cardiologues en première ligne – défendront tous le besoin de mouvement car votre corps, et plus principalement votre cœur, en ont besoin pour bien fonctionner. 

Un phénomène de sédentarité

 Comment passer d’une vie sédentaire où vous vous  » traînez  » d’une chaise à un fauteuil, puis jusqu’à une autre chaise et enfin à votre lit, à une vie où vous allez bouger à nouveau et demander à votre corps de se mouvoir. Il existe une façon très simple de passer à l’action sans pour autant que ce soit totalement inaccessible. Il s’agit tout simplement de faire le premier pas et de passer du stade de rien à un tout petit peu. 

Une différence énorme pour votre santé

 Ce simple écart a une incidence énorme sur votre forme et votre santé sans que vous ayez pour autant changé énormément de choses dans votre vie.

 

Combattre l’ennemi : la position assise

 Un ours assisIl s’agit certainement de la pire position pour votre organisme. Elle est nocive pour le dos. Elle bloque la circulation au niveau du bassin ce qui va contribuer à alourdir vos jambes. Cette même position provoquera également des troubles intestinaux et des constipations car votre intestin demande lui aussi à rester en mouvement et préfère nettement la position debout. Enfin, cette position passive vous fera perdre énormément de force musculaire et permettra à la graisse de s’insinuer partout dans votre corps.

 

On fait un test ?

 Je parie que vous êtes en train de lire cet article soit via votre ordinateur portable soit via votre Smartphone. On nous a toujours dit qu’il était très important de vous tenir droit et pourtant… Quel est votre position actuellement ? Bon, je suis d’accord avec vous, on a tendance à vite se laisser aller. Je ne vais pas vous lancer la pierre car j’ai les mêmes problèmes que vous à ce niveau. C’est presque un mal de société moderne (le débat est ouvert…).

 

Organiser votre environnement pour bouger

 Il est temps d’adapter et mettre en place le  » bureau nomade « . Prenez comme action pour la journée de ne jamais rester assis plus de 2 heures. Mettez un rappel sur votre ordinateur ou sur votre Smartphone qui vous demandera de vous lever et de faire de l’exercice toutes les 2 heures.

 

Ça vous semble compliqué ?

 Oui je peux comprendre. On est parfois vraiment fainéant. J’ai adopté une manière encore plus simple, sur laquelle je râle souvent, et pourtant elle me fait énormément bouger. J’ai un ordinateur portable qui me permet de me mettre au travail à n’importe quelle table de la maison. Dès que j’en ai l’opportunité je quitte mon bureau et je choisis chaque jour une pièce différente. Il m’arrive de travailler dans la cuisine, le salon, la salle à manger, la véranda et l’été je suis souvent en terrasse sous le parasol.

 

Créer un environnement qui vous pousse à bouger

 L’avantage, c’est que je peux prendre mon ordinateur facilement n’importe où. Par contre, l’inconvénient c’est que je ne peux pas prendre l’imprimante près de moi. La plupart du temps j’oublie aussi de prendre de quoi boire. Enfin je ne sors pas la corbeille pour travailler et la plupart du temps je prends une rallonge car ma batterie ne tient pas suffisamment longtemps.

 

Vous l’aurez compris, tous ces inconvénients induisent des déplacements récurrents que je fais alors tout au long la journée. Résultat : je marche au minimum 5 km par jour rien qu’avec cette technique. 

 

À force de bouger j’avais mal à la tête

Je me suis rendu compte que procéder de la sorte occasionnait un léger problème. Je me desséchais plus rapidement qu’auparavant et prendre constamment un verre d’eau à la cuisine m’embêtait plus qu’autre chose.

 

C’est ainsi que j’ai découvert la gourde à eau

 En plus de prendre mon ordinateur, je me promène maintenant chez moi également avec ma gourde. Le fait de boire énormément chaque jour me permet d’avoir les idées plus claires car mon cerveau n’est plus déshydraté. Par contre, cela m’oblige à aller plus souvent aux toilettes. Pour optimiser ce délicat plaisir, j’ai décidé d’aller faire mes besoins au fond de mon jardin contre la haie. 1 kilomètre de gagner encore par jour.

 

La réalisation de mes coaching et du personal training

 Je me suis rendu compte, lorsque j’avais des journées remplies de rendez-vous, que je passais mon temps assis sur une chaise à travailler avec différentes personnes tout au long de la journée. Le constat était alarmant : sur certaines journées je ne dépassais même pas les 500 pas. Une catastrophe ! À la fin d’une telle journée je ne tenais tout simplement plus en place. J’avais un réel besoin de sortir et de marcher pour me défouler et me changer les idées.

 

Un peu de créativité

 J’ai alors décidé de ne plus utiliser, ou du moins très peu, mon ordinateur mais de réaliser mes coaching avec un tableau mobile. Le résultat fut sans appel : je dépassais les 10 kilomètres par jour. En fin de journée, j’étais à la fois fatigué mentalement par l’épuisement de mon travail et physiquement j’avais une très bonne fatigue qui me permettait de mieux profiter de ma soirée et de mes proches.

 

2. L’UTILISATION DES ESCALIERS

Savez-vous combien les escaliers sont bons pour votre santé ? Savez-vous comment ils peuvent améliorer votre santé ? Perdre du poids ? Oui certainement, et bien plus encore.

 

Deux études très importantes sur l’utilisation des escaliers

La première est américaine

C’est une étude qui a été menée par plusieurs compagnies d’assurance souhaitant connaître l’impact de l’utilisation des escaliers sur l’amélioration de la santé des employés.

 

 » L’étude a été réalisée dans plusieurs grandes villes des États-Unis et elle révèle un constat alarmant « 

 

Un coût phénoménal

 Le fait d’utiliser les escaliers au quotidien permet pratiquement de faire disparaître des coûts dans la sécurité sociale. En effet, monter et descendre quotidiennement des marches est excessivement bon pour la réduction de l’hypertension artérielle. Elle joue également un rôle important dans la réduction des infarctus et de nombreux accidents cardio-vasculaires.

 

Un aménagement des bâtiments

Escaliers à flan de bâtiment Cette étude a tellement fait grand bruit aux USA que de nombreuses constructions se sont vues modifier leur plan architecturale pour permettre un accès plus aisé aux cages d’escalier. Il s’agit de les rendre plus clairs, plus faciles d’utilisation, plus grandes, plus lumineuses et ainsi inciter les occupants du bâtiment à les utiliser davantage.

 

Une deuxième étude : anglaise

 Elle porte sur la sédentarisation des femmes et compare deux groupes. Tout d’abord, les femmes sont rigoureusement sélectionnées en fonction de leur haut degré de sédentarité. C’est-à-dire qu’elles utilisent à moins de 10 % les escaliers et qu’elles ne dépassent pas plus de 1000 pas par jour.

 

Une fois la sélection établie, le groupe est divisé en deux parties. Le premier groupe ne va absolument rien changé à sa manière de vivre et continuer ses habitudes sédentaires.

 

Le second groupe, quant à lui, va changer ses habitudes. On demandera à ces femmes de réaliser des déplacements de plus de 10.000 pas par jour – ce qui correspond à un peu moins de 10 kilomètres – et à monter des escaliers 5 fois par jour à raison de 90 marches minimum. Pour information, montez  90 marches ne prend pas plus de deux minutes.

 

Un délai de deux mois

 L’étude est réalisée sur une période de deux mois pendant lesquels chacun des groupes s’en tient aux consignes qu’ont leur a donné. Soit maintenir une sédentarité « mortelle » soit marcher plus de 10 000 pas par jour et monter plus de 90 marches au minimum 5 fois par jour.

 

Des résultats impressionnants

Pour toutes les femmes du deuxième groupe, on a une chute significative du cholestérol sanguin. Cela se traduit donc par une diminution de l’hypertension artérielle, une réduction à long terme d’infarctus et d’accidents vasculaires.

 

Vous faites parti de ces gens qui ne savent pas monter les escaliers ?

 Pas de panique ! Tout va bien se passer. Il suffit de suivre les quelques consignes suivantes qui vont vous permettre de monter des escaliers sans vous blesser et sans vous essouffler. Enfin, vous le ferez en évitant les risques de chute.

 

1. La posture

 La première chose à faire est d’avoir une posture droite. Pour ce faire, c’est très simple, mettez-vous dos à un mur. Vos talons doivent être contre le mur tout en bas. Ensuite, votre bassin et votre bas du dos doivent également toucher le mur. Une fois cela réalisée, vous observez que vous penchez dangereusement vers l’avant. C’est normal ! Il est maintenant temps de relever le haut du buste et de repoussez vos épaules vers l’arrière. Rentrez le menton et essayer de toucher le mur avec l’arrière de votre tête. Si vous essayez de maintenir cette posture en vous décalant du mur, vous aurez l’impression de marcher comme un robot. C’est la posture droite idéale qui va vous permettre de monter de manière correcte les escaliers et d’adopter une posture portante.

 

2. Respirer profondément et doucement

 Ne vous laissez pas influencer par le rythme de vos pas qui tapent sur les marches. Ce n’est pas le même rythme pour votre respiration. Prenez le temps de respirer profondément en procédant à des inspirations longues et profondes. Faites de même pour les expirations. En agissant de cette manière, vous permettez à l’oxygène d’accéder à une grande partie des muscles nécessaires pour monter les escaliers. Ce faisant, vous arriverez facilement à monter vos 90 marches minimum par jour et vous pourrez même le faire jusqu’à la fin de votre vie.

 

3. Et si vous avez des paquets et des sachets de courses

 Si vous avez la possibilité d’avoir un carton large dans votre magasin, mettez-y tous vos paquets et portez les à bout de bras en répartissant la charge sur vos deux bras et en collant la charge le plus possible à votre buste. Tenez vous bien droit et entamez la montée.

 

Si vous avez des sachets en plastique ou en papier, répartissez le poids de chaque côté de votre corps pour qu’il soit bien en équilibre. Laissez vos bras tendus et ne les pliez pas car cela vous fatiguerait davantage. Dans ce cas de figure, regardez où vous mettez les pieds car vos sacs pourraient vous empêcher de monter convenablement.

 

Dans tous les cas de figure, levez bien la tête, repousser vos épaules en arrière afin d’ouvrir la cage thoracique et faciliter une bonne respiration.

 

Développer ce réflexe salvateur

 Gardez toujours à l’esprit de prendre les escaliers peu importe où vous allez. Croyez-en mon expérience, la plupart du temps vous ne mettrez que quelques secondes de plus à monter par les escaliers plutôt que par l’ascenseur. En effet, vous aurez perdu quelques secondes mais par contre, vous augmenterez sans cesse votre temps de vie en bonne santé !

 

« Prenez votre pied, prenez les escaliers ».

Que dire de plus sur le mouvement et les escaliers ?

 La santé et la forme que vous désirez n’est pas dans la sédentarisation. Elle est dans le mouvement et elle se situe principalement dans vos membres inférieurs : vos deux jambes et vos deux pieds! Bouger autant que vous le pouvez et restez en forme.

 

Laisser un commentaire