IDENTIFIEZ VOS CROYANCES PERSONNELLES

COMMENT IDENTIFIER VOS CROYANCES PERSONNELLES ?

  • Combien parmi vous pensent que leur vie a été écrite une fois pour toute ?
  • Peut-être pensez-vous que vous ne pouvez rien changer ?
  • Ou encore, vous imaginez juste que ce n’est pas possible pour vous !
  • Que vous ne pouvez pas être riche, que personne ne vous aime, que vous n’avez pas droit à l’erreur, que tel est votre destin.
  • Toutes ces phrases et bien d’autres que je pourrais vous citer encore et encore ne font en définitif référence qu’à une seule chose : les croyances personnelles.

 

ORIGINE DES CROYANCES

Un attrape rêve indienVos croyances vont être gravées en vous tout au long de votre existence. Certaines proviennent de votre enfance, dans un processus que l’on appelle la socialisation primaire, et tout un ensemble d’autres croyances s’implanteront lors de votre socialisation secondaire. La socialisation primaire peut être définie comme la relation privilégiée que vous avez avec vos parents et les personnes proches de vous. La socialisation secondaire, quant à elle, se définira avec les relations que vous aurez avec les personnes hors de la sphère familiale.

Les différentes croyances se mettront en place en fonction des situations et des événements que vous vivrez. Votre perception du monde divisera vos croyances en deux parties : les croyances limitantes qui sont à considérer comme des obstacles à vos réalisations et les croyances importantes qui vous aideront à réaliser tous vos projets.

 

QUAND LES DECLARATIONS ET LES INCANTATIONS NE FONCTIONNENT PLUS

Il est à remarquer qu’à un moment donné, le fait d’avoir uniquement des pensées positives en les travaillant par des déclarations, des affirmations, des incantations ne permet pas ou plus d’atteindre les résultats escomptés. Cela peut même arriver que ce que vous mettez en place aille complètement dans le sens inverse de vos attentes. Il sera dès lors intéressant d’analyser la où les croyances qui vous limitent font obstacle à votre développement.

Pendant la journée, notre cerveau peut émettre plus de 60 000 pensées en mode automatique. Celles-ci sont filtrées par notre système de croyances. Ces pensées catégorisées par ce système constituent plus de 85 % de nos pensées sur une seule journée. Enfin, ces pensées sont encore filtrées par notre socialisation primaire et secondaire ce qui peut être qualifié de mémoire personnelle. C’est donc à travers tous ces filtres que nous nous créons la réalité – notre réalité.

 

FAIRE SAUTER LES OBSTACLES

Nos deux types de croyances, les portantes et les limitantes sont très importantes pour notre épanouissement.  Néanmoins, il est plus important de s’attarder sur les croyances qui vont vous bloquer plutôt que celles qui vont vous permettre d’avancer. S’attaquer à celles qui bloquent c’est faire le choix de grandir et de réussir en se libérant.

C’est véritablement partir dans les profondeurs de son être et apprendre à se connaître davantage car ses croyances limitantes sont, la plupart du temps, complètement enfouies en nous et inconscientes. Il s’agit véritablement de plonger dans son archéologie psychologique.

 

« Se libérer de ses croyances limitantes, c’est être comme un esclave auquel on a retiré ses chaînes ».

 

IDENTIFIEZ VOS CROYANCES FONDAMENTALES

Pour parvenir à identifier vos croyances profondes, vous pouvez réfléchir à tout un ensemble d’affirmations qui vous caractérise.

 

ETAPE 1: TROUVER VOS CROYANCES

EXERCICE 1

Pour cela, prenez une feuille et un stylo et notez tout ce que vous connaissez de vous-même.

  • Je suis têtu(e)
  • Je suis ouvert d’esprit
  • J’ai un mental très fort
  • J’ai toujours le sourire
  • J’aime bien manger
  • J’aime bien boire
  • Pour moi travailler c’est important
  • Me reposer c’est encore plus important
  • Pour réussir je dois travailler dur

Une fois que vous avez obtenu une liste de minimum 100 affirmations, identifiez celles qui sont pour vous des croyances portantes et celles qui sont plutôt des croyances limitantes. Pour celles qui font obstacle à votre développement, identifiez les choses à mettre en place pour les contrer.

EXERCICE 2 (POUR CEUX QUI AURAIENT EU DU MAL AVEC L’EXERCICE 1)

Afin de pouvoir identifier correctement vos croyances les plus importantes, je vous demanderais de répondre le plus rapidement et le plus spécifiquement possible à la suite des phrases suivantes :

  • Pour moi la vie c’est, …
  • Je n’aime pas les gens qui …
  • Ce que j’aime le plus chez les autres c’est …
  • Je me sens coupable chaque fois que …
  • On dit toujours de moi que…
  • Je n’aime pas les gens qui…
  • Si j’avais une totale confiance en moi, je pourrais réaliser…
  • En gros, je me comporte la plupart du temps de la manière suivante…
  • Je ne serai jamais capable de…
  • Pour moi, hier dans la vie, cela signifie…
  • L’argent c’est…
  • Pour être heureux dans la vie, il faut…
  • Aux yeux de mes amis, je suis…
  • Pour ma famille, je suis…
  • Aux yeux de mes collègues je suis…
  • La vie, c’est…
  • Pour que je sois aimé, je dois…
  • Je me définirais comme quelqu’un de…
  • Ce que j’aime le plus en moi c’est…
  • Ce que je déteste le plus en moi c’est…
  • Pour réussir, j’ai besoin de…

Si vous avez une quelconque difficulté à réaliser le première exercice ou même le second, voici une manière de le réaliser correctement.

Donnez-vous 15 minutes pour répondre à toutes ces affirmations, pas une de plus. Vous trouverez sans doute des réponses qui sortiront très vite et d’autres sur lesquels vous bloquerez. Pas de panique, c’est tout à fait normal. Laissez reposer pendant un jour ou deux et revenez à l’exercice en le faisant exactement de la même manière. Donnez-vous à chaque fois 15 minutes. Vous verrez, vous aurez des réponses qui sortiront beaucoup plus spontanément car votre cerveau, entre les deux laps de temps, continuera à tourner sur les affirmations sur lesquelles vous avez bloqué. Bon exercice

 

ÉTAPE 2 : CLASSEZ VOS CROYANCES

Un ange avec ses différents auras Il m’arrive souvent de dire lorsque je fais du coaching que je travaille moi-même sur un projet personnel et alors de me rendre compte que la clarté est véritablement le pouvoir.

 

« Lorsque une chose est claire dans votre esprit, il sera d’autant plus facile de la mettre en action et de la mener à bien »

 

De la même façon, mettez de la clarté dans toutes vos croyances et identifiez celles qui sont les plus tenaces et dans quelle catégorie elles se trouvent.

Nous avons tous des croyances bloquantes facilement catégorisables.

Je vous propose d’établir quatre catégories bien distinctes :

4 catégories distinctes

La catégorie « affective »

Cette catégorie regroupera tout ce qui concerne les relations que vous pouvez avoir avec les autres individus. Vous pouvez également y mettre tout ce qui est lié à l’affectif comme la relation de couple, la manière dont vous vivez vos émotions au quotidien ainsi que vos peurs les plus profondes. Enfin, on trouvera également dans cette catégorie tout ce qui tourne autour de l’amour et l’amitié.

  • Ex: Je ne suis pas assez beau/belle, pour mériter l’amour.
  • J’ai vraiment peur de tout ce que les gens pensent de moi.

La catégorie « grandir »

Dans cette catégorie, on trouvera tout ce qui est lié au fait de pouvoir évoluer dans la vie, avoir des apprentissages et s’élever par le savoir. On pourra également retrouver des croyances tournant autour du monde professionnel et plus spécifiquement le travail en général. Je mettrai également tout ce qui tourne autour de la réussite et le succès que l’on peut engranger.

  • Exemple : Il faut travailler dur pour réussir.
  • Je ne suis pas assez intelligent pour y arriver.

La catégorie « abondance »

C’est une catégorie dans laquelle on rassemblera tout ce qui gravite autour de la prospérité, les richesses matérielles et immatérielles que l’on peut recevoir dans sa vie. Je mettrai également un point d’honneur à ce que dans cette catégorie se trouve la relation à l’argent.

  • Exemple : L’argent en quantité est sûrement mal gagné.
  • Tous les riches sont des gens mauvais.

La dernière catégorie « bien-être »

Cette partie inclura véritablement tout ce qui gravite autour du développement personnel, l’accomplissement de soi, l’accession au bonheur, le fait d’être heureux. Elle englobera également la santé physique.

  • Exemple : Je n’ai pas la santé pour être entrepreneur.
  • Je n’ai pas le droit d’être heureux.

Pour chacune de ces catégories, mettez-y tout ce que vous avez identifié dans l’étape précédente et ajoutez-y des croyances qui pourraient surgir lorsque vous essayez de les catégoriser.

 

« Votre esprit jouera constamment avec les croyances limitantes en réitérant inéluctablement les mêmes erreurs et répercutera les échecs de manière continuelle »

 

Beaucoup de gens pensent que les croyances ne sont pas importantes et pourtant elles régissent toute votre vie. Si certaines personnes arrivent à réussir c’est qu’elles avaient ou qu’elles ont mis en place des bonnes croyances pour passer à l’action. Ces bonnes croyances leur permettent de développer un état de bien-être et de réussite qui se répercute de manière continuelle et durable. Il ne tient qu’à vous d’ouvrir le champ des possibilités, de repousser vos limites en modifiant ses croyances.

De plus, des croyances limitantes décrivent constamment des blessures émotionnelles importantes. Celles-ci sont constamment ravivées à chaque fois que vous réveillez la croyance. Lorsque vous faites le choix de changer vos croyances, vous changez vos émotions. De même, lorsque vous refusez de vous laisser atteindre par des émotions qui se présentent à vous de manière automatique, vous commencez à lutter contre vos croyances.

 

ÉTAPE TROIS : LA PRISE DE CONSCIENCE DE CE SYSTEME DE CROYANCES

Dans cette troisième étape il est très important de prendre conscience que nous mettons nous-mêmes en place notre propre système de croyances.

COMPRENDRE

Il est donc important de comprendre en quoi elles nous font souffrir, pourquoi elles ne nous permettent pas d’avancer. C’est important de s’attarder à l’absurdité de certaines croyances. Il est parfois temps d’être authentique avec soi-même, se dire la vérité. L’honnêteté n’a pas de prix pour l’homme qui sait la mettre en pratique.

Pour chacune des croyances que vous avez précédemment écrites, je vous demanderai maintenant de réaliser un travail de profondeur. Vous pouvez faire cette partie en l’écrivant ou bien en l’enregistrant de manière vocale sur un dictaphone de votre téléphone.

Tout d’abord, commencez à entourer les croyances qui pour vous sont celles qui ont le plus d’importance. Vous prendrez bien évidemment celles qui vous bloquent le plus.

Ensuite, posez-vous ces cinq questions et répondez-y le plus clairement possible :

  • Est-ce que cette croyance est absurde ou ridicule ?

  • Qui est la personne qui m’a inculqué cette croyance ? Est-ce que cette même personne est un modèle de réussite pour moi ?

  • Émotionnellement, quelles sont les conséquences si je garde cette croyance de cette manière ?

  • Comment cette croyance affecte mes relations personnelles ?

  • Quel est le coût de cette croyance à long terme ? Physiquement ? Émotionnellement? Mentalement ?

 

Il est très important que vous passiez chacune de vos croyances par le filtre de ses cinq questions. J’en conviens, l’exercice s’avère fastidieux et pourtant c’est une des manières les plus faciles d’identifier et de rendre la croyance à qui elle appartient ainsi que trouver vos limites.

Par ce procédé en trois étapes, vous partez à la connaissance de vous-même. Vous allez mettre en lumière des mécanismes conscients et non conscients qui peuvent soit vous bloquer, soit vous faire grandir, soit vous faire réussir. Il s’agit véritablement d’une catharsis ou d’un accouchement de votre monde invisible. Vous allez procéder véritablement à la libération de votre être intérieur.

 

DE NOMBREUX MOYENS POUR SE LIBERER DES CROYANCES

Un ballon prêt à s'envolerIl existe de nombreux moyens pour se libérer de ses croyances limitantes et bloquantes. Dans cet article je vous ai uniquement appris comment les identifier et comment réaliser un travail d’analyse de vos croyances en les catégorisant pour en augmenter la clarté.

Dans un article à venir, je vous proposerai 10 manières de pouvoir contrôler, atténuer et même faire disparaître complètement des croyances qui font obstacle à votre vie.

En attendant cet article, je voudrais vous faire part de mon expérience lorsque j’ai fait cet exercice pour la première fois.

En ce qui me concerne, la croyance la plus forte et la plus ancrée que j’avais était celle-ci :

« Il faut travailler dur pour réussir »

 

Cette croyance était à ce point ancré en moi que sa simple découverte m’a juste bloqué émotionnellement. J’étais très fortement attristé de constater que cette croyance gouvernait ma vie. J’en avais les larmes aux yeux et une boule à l’estomac. Je n’avais jusque-là encore aucune idée de comment j’allais pouvoir me passer de cette croyance.

Une compétition constante

J’ai identifié que cette croyance me bloquait à tous niveaux : sur le plan personnel, elle m’empêchait d’avoir des relations saines avec mes amis ou ma famille et je me comportais constamment de façon à être en compétition avec tout le monde.

Sur le plan sentimental, je me détruisais à petit feu. Toutes les relations que j’avais eues jusqu’alors s’avéraient infructueuses et je réalisais que j’étais le seul responsable.

Physiquement, j’en ai fait les frais presque plus que de raison avec un accident de la route qui a failli me coûter la vie.

Cette croyance ne m’apportait aucune liberté, aucune richesse, aucun sentiment de plénitude. Elle m’apportait uniquement la routine, le désespoir, des idées noires et un sentiment de médiocrité.

 

UN CHANGEMENT PROFOND DANS MES CROYANCES

Aujourd’hui, après avoir passé cette croyance dans une moulinette de destruction, elle n’est pratiquement plus présente dans ma vie. Je sais prendre du temps pour moi, je travaille encore beaucoup il est vrai mais, par contre, je ne le fais plus que sur mes passions, en phase avec ce que j’aime et en corrélation directe avec ma mission de vie qui est de créer un monde où l’homme grandi et réussi dans un monde où nous allons plus loin plus fort ensemble.

 

J’aborderai dans le prochain article 10 façons de reconditionner vos croyances.