Contrôle de soi

LA COMMUNICATION NON-VIOLENTE : LES FONDAMENTAUX

LA COMMUNICATION NON VIOLENTE : LES FONDAMENTAUX

Dans un précédent article, je vous parlais de la communication non-violente et de ses origines. Marshall B. Rosenberg en est l’investigateur et c’est à lui que l’on doit la mise en place de ce type de communication. Si vous avez manqué le début, vous pouvez lire la première partie sur la communication non-violente : les origines en cliquant ici.

Dans cet article ci, je voudrais aborder avec vous 4 fondamentaux de la communication non-violente.

Mais rappelons avant toute chose que la communication non-violente peut-être utiliser de trois manières distinctes :

– Une communication avec soi-même afin de clarifier ce qui se passe en soi. Il s’agit de procéder à ce que l’on peut appeler une auto empathie.

– Ensuite, il s’agit de la communication avec une autre personne d’une manière qui favorisera d’une part la compréhension du message et d’autre part l’acceptation de celui-ci. Il s’agit de l’expression authentique.

– Enfin, la troisième manière est la réception du message par la personne qui l’émet. Il s’agit véritablement d’écouter d’une manière favorable

Femme passant un coup de file en buvant un café

LA COMMUNICATION NON-VIOLENTE – LES ORIGINES

LA COMMUNICATION NON-VIOLENTE – LES ORIGINES

Faites-vous partie de ces personnes qui ont un problème de communication ? Peut-être avez-vous déjà rencontré des personnes avec lesquelles vous ne parvenez pas à établir une communication adéquate ? Parfois, adopter une communication en fonction des circonstances vous permettra d’avancer plus rapidement vers vos objectifs.

La communication non-violente a été élaborée par Marshall B. Rosenberg. Elle peut se définir comme étant les interactions et le langage qui renforce l’attitude des humains à donner avec bienveillance et à inspirer les autres individus à en faire autant.
L’empathie

Ce qui est au cœur de la communication non-violente c’est véritablement ce que l’on appelle l’empathie. Elle est basée plus spécifiquement sur l’approche centrée de la personne que le psychologue Carl Rodgers a développé dans de nombreux ouvrages. On ne manquera pas de rappeler au passage que Marshall Rosenberg était un de ses élèves.
Pourquoi non violente ?

Il faut remonter aux origines pour comprendre que la connotation « non violente » est véritablement en lien avec le mouvement indien de Gandhi. Dans le cas de l’approche de Marshall Rosenberg, il s’agit de communiquer avec l’autre tout en le respectant et surtout sans lui nuire. Enfin, les travaux

Une personne sautant par dessus la critique

COMMENT SURMONTER LA CRITIQUE DES AUTRES?

COMMENT SURMONTER LA CRITIQUE DES AUTRES ?
Avez-vous déjà reçu des critiques et avez eu du mal à les surmonter ? Peut-être en avez-vous souffert en étant jeune ? Peut-être en souffrez-vous encore aujourd’hui ?
Surmonter la critique n’est pas une chose facile. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai déjà consacré plus de deux articles à la gestion de la critique. Vous pourrez les retrouver ici :