SE REMETTRE EN QUESTION POUR MIEUX GRANDIR ENSEMBLE

Combien parmi vous se sont déjà retrouvés dans des situations qu’ils estiment inextricables ?

Il arrive même parfois d’avoir l’impression de ne pas du tout comprendre les autres personnes autour de nous.

D’autres fois, des personnes qui étaient les meilleurs amis du monde se séparent sur un désaccord qui semble tout à fait banal. 

Se remettre en question est véritablement ce qui peut sauver une relation personnelle et même toute une équipe.

Comprendre pourquoi deux personnes qui se connaissent depuis longtemps ne peuvent plus « s’encadrer » à un moment donné ou encore, comprendre pourquoi une équipe qui était si performante ne l’est plus du tout maintenant.

Dans cet article, j’aimerais vous parler d’un sujet important qui semble passer aux oubliettes.

Il s’agit ni plus ni moins de la remise en question personnelle.

Peut-être vous est-il déjà arrivé de rencontrer des personnes de votre famille, vos amis, vos collègues de travail qui vous disent que vous devriez vous remettre en question.

Peut-être l’ont-elles fait elles-mêmes et disent que ça leur a beaucoup apporté.

Oui, c’est sûrement vrai et pourtant, comment procéder à une remise en question correcte ?

Qu’est-ce que la remise en question ?

Qu’il s’agisse d’un changement de poste de travail, de carrière, d’orientation, de méthode, etc. au cours de notre vie, nous devons tous un jour ou l’autre nous remettre en question.

C’est-à-dire remettre en cause notre propre situation par rapport à nos habitudes.

Le fait de se poser les bonnes questions et de faire face à ses doutes sont deux étapes primordiales pour se détacher de certains défauts nous empêchant d’évoluer.

Un point d'interrogation sur un île au milieu de l'océan

En procédant de cette manière, vous tournez la page, vous progressez, vous décidez de grandir et de réussir à nouveau.

Cependant, ce travail de remise en question est loin d’être évident.

Il s’agit à la fois d’un état d’esprit à mettre en place, de déployer tout un ensemble de nouvelles stratégies, de trouver de la motivation ou encore de se remettre en question tout en continuant d’avancer.

Et si la remise en question se résumait en quelques mots : « se connaître soi-même ».

Je vous l’ai déjà expliqué plusieurs fois, tout être humain a des croyances, des opinions, des appartenances à des cultures différentes.

Ils établissent des préjugés sur certaines choses et pas d’autres. Chaque individu est totalement unique.

Afin d’accéder à la sagesse, il est important de comprendre pourquoi nous pensons de telle manière plutôt qu’une autre.

C’est un véritable voyage à l’intérieur de soi-même, ce que l’on peut également appeler une introspection.

LE VOYAGE D’INTROSPECTION 

Faire ce voyage d’introspection, c’est un peu passer un entretien d’embauche avec soi-même et répondre à deux questions centrales : la connaissance de ses défauts et de ses qualités.

Posez-vous ces quelques questions :

  • Quelles sont vos 3 plus grandes qualités ?
  • Quels sont vos 3 plus grands défauts ?
  • Trouvez les trois préjugés les plus importants des 5 personnes les plus proches de vous ?
  • Quels sont vos passe-temps favoris ? Citez-en au moins trois.
  • Sur quel sujet ne ferez vous absolument aucune concession ?
  • Quelles sont vos origines en terme sociologique d’une part et culturelle d’autre part ?
  • Décrivez le lieu où vous préférez vivre.

Faites cet exercice de manière très rapide. Prenez à la fois trois minutes pour répondre à ces questions.

Cela ne fait jamais que 21 minutes d’introspection.

Il est une réalité simple et crue : on n’aime pas se poser ce genre de questions.

Et on aime encore moins que quelqu’un d’autre nous les posent.

Prenez le temps de faire cet exercice correctement.

Vous apprendrez vraiment à vous connaître en profondeur.

Soyez le plus objectif possible.

Une fille qui réfléchit sur ces projets de vie

N’hésitez pas à demander de l’aide à votre entourage lorsque vous bloquez complètement sur une question.

Le fait de demander les trois qualités et trois défauts que l’on a aux autres s’avère parfois très révélateur.

On apprend des vérités que l’on a toujours su et d’autres qu’on n’a jamais vraiment voulu écouter.

C’est une première grande étape vers une remise en question personnelle.

Avant de vous expliquer huit étapes pour procéder à une remise en question, j’aimerais vous faire part d’une vérité sur notre monde.

Notre perception et notre réalité

Tout se trouve dans ces cinq mots. La manière dont vous voyez les choses n’appartient qu’à vous et à vous seul.

La manière dont vous percevez les choses et ce que vous en faites ne dépend que de vous.

L’importance de la perception est influencée par toute une série de construction personnelle que tout Homme réalise. On appelle cela des interprétations. 

Toutes nos interprétations sont influencées par qui nous sommes :

  • Notre culture,
  • Le milieu social,
  • Notre religion,
  • Les personnes que l’on côtoie,
  • Notre travail,
  • Nos croyances,

Tout l’environnement dans lequel nous évoluons chaque jour contribue à influencer nos interprétations de la réalité du monde.

Elles ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles nous appartiennent.

LES HUIT ETAPES POUR SE REMETTRE EN QUESTION

Étape 1 : décider de changer : la motivation

Il existe de nombreuses raisons poussant les individus à changer.

Et pourtant, c’est souvent le passage par des moments difficiles qui engendreront le changement.

C’est un profond désir d’évolution qui pousse les gens à changer. Ils en ont absolument assez de ce qu’ils font et ils ne sont plus du tout en phase dans leur vie.

La motivation vient alors d’insatisfactions et/ou de souffrances mais elle peut également venir d’un certain plaisir que l’on recherche afin d’évoluer, de grandir et de réussir.

C’est ainsi que la motivation se trouvera dans une volonté de changement pour l’atteinte d’objectifs et de rêves.

C’est l’un des plus puissants moteurs de remise en question et de changement.

Il existe aussi une troisième manière, la raison.

On se rend compte que si l’on reste dans la situation actuelle, on risque de perdre encore plus de motivation, d’envie d’aller de l’avant alors on décide rationnellement de changer.

C’est ainsi que des personnes décident de changer tant personnellement que professionnellement de vie pour éviter de sombrer dans l’ennui. 

Étape 2 : être attentif à ce que les autres disent de vous

Souvent, la remise en question provient de choses totalement anodines.

En effet, qu’il s’agisse de situations personnelles ou professionnelles, il arrive souvent que nous faisions les choses par habitude.

Rien n’est jamais remis en question et un jour, une personne débarque et vous pose une question sur une habitude mise en place depuis toujours.

Personne ne sait exactement pourquoi tout le monde procède de la sorte et pourtant tout le monde le fait.

C’est ainsi qu’un jour, alors que je rencontre un cadre d’entreprise, il me dit qu’il se sent très mal à l’aise depuis qu’on lui a fait une remarque sur la manière dont il présentait les choses et sur ses capacités d’orateur.

Il était convaincu de très bien parler afin que tout soit très clair pour tout le monde.

Jusqu’au jour où un de ses employés, avec beaucoup de bienveillance, est venu lui dire qu’il ne comprenait absolument rien quand il parlait.

Alors qu’il posait la question à l’ensemble de ses directeurs en réunion, la plupart ont reconnu qu’ils avaient du mal à comprendre ce que leur directeur leur demandait.

En remise en question sur ses capacités d’orateur, il venait me voir pour améliorer cela.

Ne sous-estimez jamais le regard attentif que peuvent avoir les autres sur vous.

Souvent, ils mettront en lumière des traits de votre personnalité qui pourront vous aider à vous remettre en question afin de vous améliorer de manière durable.

Étape 3 : s’inspirer des meilleurs

Parfois, nous nous remettons en question mais il nous est difficile d’adopter une meilleure manière de faire car nous ne savons tout simplement pas comment s’y prendre.

La réponse est pourtant simple, il suffit tout simplement de prendre modèle sur ceux qui ont réussi ce que vous voulez atteindre.

Il peut s’agir d’un collègue, d’un membre de votre famille, d’un mentor qui a déjà réussi ce que vous voulez faire.

Vous lui demanderez des conseils très spécifiques pour apprendre auprès de lui.

Il peut s’agir d’une personne physique que vous connaissez parfaitement ou bien de quelqu’un de totalement inconnu à vos yeux.

Il peut aussi s’agir d’une personne imaginaire qui réussit ce que vous voulez entreprendre.

Une femme avec des points d'interrogation partout

Mais pour cette dernière, même si cela fonctionne pour certaines personnes, je ne vous le conseille pas.

Pour ma part, je prends exemple sur un ensemble de personnes ayant déjà réalisé ce que je veux faire.

C’est ainsi que mentalement, j’ai mis en place un conseil où se réunissent 8 personnes qui m’inspirent le plus et étant pour moi des modèles à atteindre voire même à dépasser. 

Cette troisième étape sous-entend bien entendu que vous êtes capable de vous remettre en question et de prendre modèle sur des personnes inspirantes.

Étape 4 : avoir le bon état d’esprit

Il existe des personnes absolument sûres d’elles ne remettant jamais rien en question. Il faut pourtant un sens critique prononcé pour progresser.

Tous les formateurs vous le diront, lorsqu’il s’agit d’une formation décidée par la hiérarchie d’une entreprise et que tout le monde doit la suivre, toutes les personnes s’y rendent avec des pieds de plomb.

A l’inverse, si l’on propose aux collaborateurs de suivre une formation pour laquelle ils peuvent s’inscrire librement, ils sont beaucoup plus motivés.

Ce que je veux dire par là, c’est que si vous ne ressentez pas un véritable besoin d’évoluer, de grandir, de changer pour réussir, vous perdez tout simplement votre temps.

Être dans le bon état d’esprit est primordial afin d’être disponible pour une remise en question.

Étape 5 : utiliser les bons outils pour changer

Si vous avez une réelle volonté de changer, le simple fait d’en prendre conscience est une première grosse étape et la remise en question est alors une étape indissociable avant de passer à l’action.

Cependant, le plus dur reste à faire : concrétiser tous les changements que vous souhaitez.

Il s’agit de comportement, d’orientation, de méthode car il n’y a aucun doute pour que les changements que vous opérerez auront un impact dans tous les sens de votre vie.

Pour ce faire, il est opportun de vous en donner les moyens concrets et de ne pas procrastiner. 

Faites-vous aider par les meilleures personnes que vous connaissez dans le domaine.

Deux filles se faisant l'accolade

Se faire aider d’un coach en développement personnel ou d’un coach en entreprise peut véritablement changer la donne.

Il ne vous viendrait pas à l’idée d’aller chez un plombier pour vous arracher une dent.

Pourquoi le feriez-vous s’il s’agissait de procéder à une grosse remise en question qui vous amènera à des changements très importants dans votre vie. 

« Encadrez-vous des meilleurs pour réaliser le meilleur. »

Étape 6 : Utilisez le doute pour avancer

Vous avez décidé de changer, c’est très bien.

Par contre, il n’est pas bon de vouloir changer en permanence car cela peut devenir préjudiciable pour votre bien-être.

Il m’arrive de croiser des gens remettant constamment tout en question.

Et les conséquences sont telles qu’elles n’arrivent absolument pas à développer un projet qui tienne la route.

Un tel comportement traduit surtout un manque de confiance en soi et parfois même un profond manque d’estime de soi.

Si se remettre en question est parfois une bonne chose, douter constamment finira par vous paralyser.

Maintenant, cela ne vient peut-être pas de vous.

En effet, les entreprises et les organisations ont tendance à utiliser de plus en plus la polyvalence et la flexibilité des personnes, ce qui a tendance à développer chez elles un doute chronique quant à leurs propres capacités et devenir.

De cette manière, de nombreux individus ne voient plus que dans le changement une donnée pathologique qu’il faut fuir à tout prix.

Cela induit effectivement du risque et de l’incertitude.

Gardez en tête que douter est bon pour autant que vous trouviez des pistes de solutions et que vous passiez constamment à l’action en vue d’agrandir votre zone de confort. 

Étape 7 : être en chemin c’est avancer 

Une remise en question ne se fait pas toute seule. Vous avez une réelle volonté de changer les choses et vous êtes très motivé.

Toutes mes félicitations !

La vérité, c’est que ce chemin n’est pas des plus évident. Le succès et la réussite se présenteront au moment où vous vous y attendrez le moins.

Avancer sur le chemin du changement, c’est accepter de tomber et de se relever régulièrement.

Si cela s’avère trop facile c’est certainement que votre remise en question n’est pas faite de manière approfondie.

« Changer, ce n’est pas simplement le dire, c’est faire autrement. »

Il est important de se donner tous les moyens possibles afin d’arriver à un vrai travail de fond pour changer durablement.

Accepter de se remettre en question est un début, intégrer les changements nécessaires est un véritable parcours du combattant.

Soyez un guerrier de la remise en question. 

Étape 8 : adopter de nouvelles perceptions 

Apprenez qu’il n’y a pas une solution unique à tout problème mais bien un ensemble de solutions à un seul et unique problème.

Les humains sont très différents les uns des autres en fonction d’une culture, d’un pays, d’une éducation, de croyances, de façon de manger, de politesse ou encore de peurs.

Et pourtant, nous sommes tous humains. Nous sommes tous composés de la même façon. Nous avons plus de similitudes que de différences.

Changer de perception, c’est comprendre qu’il y a plus de similarités entre chacun que de différences qui les opposent.

« Se remettre en question, c’est accepter les autres comme ils sont et non comme on voudrait qu’ils soient. »

Notre vécu conditionne exactement les interprétations que l’on a des autres et les réactions que l’on développera en fonction des situations.

Une personne qui se remet en question fait un travail de recherche sur elle-même, elle apprend à identifier ses croyances, ses forces, ses faiblesses et accepte de grandir et de réussir.

Elle décide de changer et elle accepte le changement comme une ouverture à des opportunités.

Cette personne évolue, change et aide même les autres à grandir et réussir.

A l’inverse, les personnes qui ne se remettent pas en question finissent par se bloquer sur leurs croyances bloquantes. Elles ne procèdent pas à une ouverture d’esprit et se retrouvent enfermées dans un système de pensées qu’elles auront créées pour s’enfermer.

Une jeune fille sougeuse

Elles verront dans l’autre des différences toujours plus grandes et aucune opportunité pour aller vers eux.

En vieillissant, elles accentueront encore davantage toutes ces différences et ne verront plus que dans le monde la désillusion, le mépris, le mensonge et la haine des hommes.

RECONNAITRE ET ADMETTRE SES TORTS

Comment admettre que l’on s’est trompé ?

Comment dire à quelqu’un que finalement on s’est rendu compte que l’on a fait une grosse bêtise?

Il y a bien entendu notre fierté qui entre en jeu voire même notre ego.

La vérité, c’est qu’il n’y a personne prêt à reconnaître facilement ses torts.

En effet, si l’on ne connaît pas complètement toutes ses capacités et ses défauts, il peut être très difficile de les reconnaître et encore plus de les admettre.

La vérité, c’est que dans une relation personnelle, un couple, une amitié, c’est parfois une toute petite chose, un tout petit élément venu briser une chaîne complète.

Tout simplement parce qu’il y a eu une mauvaise compréhension, une mauvaise interprétation, ou encore un manque d’empathie car la situation ne s’y prêtait pas.

Faire le premier pas, c’est pourtant là que se trouve la résolution d’une situation problématique.

En effet, des faits anodins, par le filtre des croyances et des interprétations de chacun ne font que s’enfler et se transforment en préjugés qui prennent des proportions et des conséquences énormes.

COMPRENDRE LE POIDS D’UNE SIMPLE IDEE 

Vous venez de comprendre l’importance que l’on peut donner à tort ou à raison à une idée parfois toute simple et anodine.

Le fait qu’elle soit implantée dans les ramifications de notre cerveau et que l’on ne veule pas s’en séparer témoigne finalement bien plus de nos propres blocages personnels que de ceux de la personne avec laquelle nous sommes en conflit.

Une idée qui trouve son chemin

Si vous avez fait une bêtise, un geste déplacé ou un mot mal communiqué et qu’en vous, il n’existe que des regrets et de l’amertume pour ce qu’il s’est passé alors tout simplement, libérez-vous et dites-le !

Commencez tout d’abord par le dire à vous-même à haute et intelligible voix. Une fois que vous aurez déjà accepté et intégré cela, vous serez prêts à le partager avec d’autres.

POUR RÉSUMER : 

  • Apprenez à vous connaître : allez dans les profondeurs de votre être et identifiez vraiment qui vous êtes : vos croyances, vos interprétations, vos forces, vos faiblesses, votre histoire.
  • Huit étapes pour se remettre en question : parcourez plusieurs fois ces huit étapes et notez, à plusieurs jours d’intervalles, dans laquelle vous vous situez.
  • Chaque être humain est unique : chacun voit le monde à travers l’interprétation qu’il a de celui-ci. Ce n’est ni la bonne ni la mauvaise. Elle est propre à chacun. Gardez à l’esprit que chaque être humain accomplit son propre chemin de vie. 
  • Prenez du recul : il n’est jamais trop tard pour se remettre en question et adopter un point de vue que l’on avait pas du tout auparavant. Ceux qui savent se remettre en question sont ceux qui font le choix de grandir et réussir constamment.
  • Grandir et réussir : reconnaître et admettre les torts que l’on peut avoir, c’est faire un très grand chemin envers soi-même. N’oubliez jamais que de petites idées, parfois bénignes peuvent avoir des conséquences énormes.
  • Se connaître toujours plus : il n’y a pas d’âge pour apprendre à se connaître davantage et à réaliser un chemin d’introspection. Que vous soyez enfants, adultes ou une personne d’un âge avancé, c’est notre capacité à agir en tant qu’être humain qui doit prévaloir sur tout autre considération. Il n’est jamais trop tard pour faire le choix de changer, d’évoluer, de grandir, de s’excuser, d’apprendre et de réussir !

« Plus loin, plus fort Ensemble »

Laisser un commentaire