COMMENT PROVOQUER LE DESTIN ?

Je me rends compte que j’aurais pu écrire autant « provoquer le destin » que « provoquer le hasard ».

En effet, les deux sont étroitement liés.

Ne vous est-il jamais arrivé de penser à quelqu’un et de le rencontrer quelques minutes plus tard dans la rue ?

Qu’on le veuille ou non, il existe ce que l’on appelle des synchronicités.

Ce sont des moments qui – en ayant pourtant absolument rien en commun – se rencontrent exactement au parfait timing.

Exemple de synchronicité :

Il y a quelques temps de cela, lors de l’écriture de mon premier livre, j’étais très enthousiaste à l’idée de le présenter à toutes les personnes que je croisais.

Je le prenais autant dans ma famille qu’auprès de mes amis et je le présentais même auprès de certains clients.

C’est d’ailleurs en allant au restaurant avec l’un d’entre eux qu’un phénomène de synchronicité se passa.

Alors que je lui expliquais exactement pourquoi j’avais écrit mon livre, je lui disais que je n’avais qu’un seul regret : qu’il reste une faute d’orthographe dedans.

Presque instantanément il me dit : « Oui, cela arrive souvent, c’est à la page 34« .

Il n’avait pourtant jamais eu mon livre en main auparavant et ne pouvait absolument pas savoir que la seule faute d’orthographe retrouvée dans mon livre se trouvait exactement en bas de la page 34.

Coïncidence ? Signe du destin ? Hasard ?

En fait pas forcément.

Provoquer le destin

Provoquer le destin, la chance, le hasard est-ce possible ?

En fait, à part des « on-dit » je ne connaissais pas vraiment de travaux pertinents sur le sujet jusqu’à l’écriture sur cette thématique.

Pourtant, un courant en psychologie basé autour des travaux de Carl Gustav Jung s’est fortement développé.

Il considère la synchronicité comme l’apparition simultanée de deux événements indépendants reliés par une signification.

C’est aux États-Unis que le courant est le plus développé et on ne s’étonnera donc pas que de nombreux psychologues intègrent ce concept dans leur pratique de recherche scientifique.

Moins loin de nous, en France, c’est Christine Hardy, Doctoresse en lettres et sciences humaines qui a publié un modèle scientifique des « champs sémantiques » sur l’interaction entre l’esprit et la matière.

C’est également Jacques Salomé qui a consacré un chapitre sur cette thématique dans son livre « Le courage d’être soi ».

Si l’on s’en réfère à ces différents travaux, il y a une certitude : provoquer le destin, la chance, le hasard ou les coïncidences est tout à fait possible.

Alors même que cette idée me paraît tout simplement incroyable, il y a effectivement certaines dispositions et mises en place qui peuvent améliorer notre disposition à provoquer le destin.

Ci-dessous, je vous propose 5 clés pour provoquer le destin et le hasard plus facilement :

5 clés pour provoquer le destin

Clé 1 : Augmenter sa confiance en soi

Cela peut paraître basique et pourtant il est primordial que votre confiance en soi soit haute et stable.

Les personnes qui ont tendance à provoquer le destin plus facilement ont toutes en commun une très forte confiance en elles.

Elles sont confiantes autant en elle-même que dans ce qui se passe dans leur vie et elles sont toujours très optimistes par rapport aux événements.

Tout commence donc par un travail personnel de confiance en soi.

Au plus vous développerez votre confiance intérieur, au plus vous provoquerez le destin facilement et rapidement.

En ayant plus de confiance en vous, vous augmentez votre prédisposition à recevoir du destin et du hasard.

Anecdote précise sur la confiance en soi :

Une personne de ma famille avait la volonté de s’acheter un domaine pour y mettre ses chevaux, avoir une salle de réception, une maison personnelle ainsi que plusieurs gîtes pour accueillir des gens de passage.

Alors que je parlais avec elle, son projet me paraissait excessivement bien ficelé.

Dans son esprit, tout était absolument clair, elle savait ce qu’elle voulait depuis très longtemps et elle avait tout mis en place pour y arriver.

Le seul point plus compliqué était l’aval de la banque mais elle finit finalement par l’obtenir facilement.

Malgré cela, l’ancien propriétaire se faisait longuement désirer sur la mise en vente.

Je pense personnellement qu’il avait du mal à quitter un aussi bel endroit après plus de 40 ans de vie.

Cette personne de ma famille a provoqué le destin et c’est avec plein d’optimisme, de volonté et de ténacité qu’elle y est arrivé.

A l’inverse, d’autres personnes, alors qu’on leur parlait du même projet, trouvaient cela complètement dingue, insensé et même dangereux.

Il n’y a en fait qu’une chose à retenir de cette anecdote :

Le fait que les malchanceux partent souvent avec l’idée que tout va mal se passer et que c’est effectivement ce qui arrive.

À l’opposé, les chanceux pensent toujours que ça fonctionnera pour eux et c’est effectivement ce qu’il se passe.

Ce premier point sur la confiance en soi me semble donc primordial pour provoquer le destin.

Provoquer le destin

Clé 2 : Savoir observer

Provoquer le destin n’est-il que le simple fait du hasard ?

Je ne suis pas vraiment d’accord avec cette affirmation.

En effet, les coïncidences ne sont ni des raretés ni des vues de l’esprit. Elles ont même été étudié de manière scientifique et cela tout au début du XXe siècle.

C’est à Paul Kammerer en 1900 que l’on doit les plus grandes avancées.

Alors jeune biologiste autrichien, il commence sa propre collection de ce qu’il appellera « des banalités« .

Que ce soit des noms, des chiffres, des rencontres, des lettres, des rêves, il commence à faire une compilation de toutes les banalités du quotidien.

Il note méticuleusement tous les événements qui concordent et établit une classification par genre et importance des points communs.

Comme d’autres le feraient en biologie pour classer certains type d’animaux.

Voici l’un de ses exemples : un jour, sa femme commence la lecture d’un roman dans lequel apparaît un personnage appelé Rohan ; le soir même, le prince Joseph de Rohan leur rend visite à l’improviste.

Il s’agit ici d’une série simple avec un seul point commun.

Il relèvera ainsi des événements nettement plus spectaculaires qui totaliseront parfois jusqu’à six points communs.

Autre exemple : en 1915, 2 soldats sont admis le même jour dans un hôpital militaire de bohème en Allemagne.

Apparemment, jusque-là il n’y a rien d’extraordinaire.

Cependant, tous les deux ont 19 ans, ils sont tous deux nés en Silésie, se sont tous les deux portés volontaires, ils souffrent de pneumonie et portent exactement le même nom Francis Richter.

Fort de ses observations, le biologiste passera des heures sur les bancs de jardin public à observer notamment les passants, leurs particularités, leurs vêtements, les objets qu’ils transportent en établissant des listes avec des regroupements.

C’est ce que l’on appellera plus tard « la loi des séries».

Il faudra attendre 1919 pour que Paul Kammerer – devenu un éminent scientifique – publie les résultats de ses observations.

Paul Kammerer sortira ses publications d’analyse statistique et une tentative de théorie.

Il y aurait selon lui dans l’univers une force qui, comme la gravitation, attirerait les « semblables » par affinité.

On remarquera au passage que lorsqu’Albert Einstein lira ses théories il les trouvera « originales et nullement absurdes ».

Alors que le biologiste reste pourtant fortement méconnu du grand public, ses travaux mettent en évidence deux choses fondamentales de la vie quotidienne.

D’abord, ce que l’on peut appeler le phénomène plus connu sous le nom de « loi des séries« .

On peut considérer que cela n’est pas un simple produit de l’imagination mais un phénomène très courant que connaissent bien les compagnies d’assurance, les statisticiens ou même les habitués des jeux d’argent.

Ensuite, les coïncidences apparaissent beaucoup plus facilement si on apprend à observer le monde qui nous entoure.

On remarquera enfin que la loi des séries et le développement personnel sont très proches car ils se basent tous les deux sur le fait d’être attentif à soi, aux autres et à notre environnement.

Ce qui nous amène à la clé suivante :

Clé 3 : Développer son réseau de relations

Lorsque vous voulez provoquer le destin, avoir toujours plus de chance et que le hasard se mette à votre service, il est indispensable de bâtir un réseau de relations.

Pourquoi bâtir un réseau de relations aidera-t-il à provoquer le destin ?

Tout simplement parce qu’aucun homme ne réussit jamais vraiment seul.

Pour que vous puissiez réussir dans n’importe quel domaine vous avez besoin des autres.

Ce simple détail qui parfois fait la réussite ou l’échec d’une personne dépend souvent de son réseau de relations.

En effet, il y aura toujours une personne qui vous présente une opportunité qu’il vous conviendra de prendre ou de délaisser.

C’est encore une personne qui vous permettra de trouver le compagnon ou la compagne de vos rêves.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, posez-vous la question en ce sens :

Comment comptez vous provoquer le destin si vous n’aimez pas les gens et que vous avez des relations sociales médiocres ?

Développer ses relations pour provoquer le destin

Observez autour de vous les relations à succès qui ont abouti au développement de très grandes entreprises.

Steve Jobs, Bill Gates, Michael Jordan, Google, Facebook, Tesla, etc.

Les choses qui font le plus de différence dans votre vie pour provoquer le destin c’est le développement de votre réseau de relations.

Comment développer votre réseau de relations ?

C’est très simple !

Certains diraient qu’il suffit d’être sociable, gentil et même serviable…

Oui, vous pourrez développer votre réseau de relations de cette manière mais ce n’est pas la meilleure manière de faire.

La meilleure manière c’est de vous mettre littéralement au service des autres et d’identifier leurs besoins.

À partir du moment où vous répondrez aux besoins d’autres personnes, je peux vous assurer que votre réseau de relations grandira à n’en plus finir.

Vous deviendrez une référence parce que vous apportez des solutions concrètes aux besoins des gens.

Il est même fort probable que l’on parlera de vous comme quelqu’un de chanceux qui a su faire ce qu’il fallait et qui a provoqué le destin !

Clé 4 : Écouter votre intuition

S’il est bien une des choses très importante à faire pour provoquer le destin, c’est d’écouter votre intuition.

Vous savez, cette petite voix qui au fond de vous vous dit parfois quelque chose de manière très très forte et vous ne voulez pas l’écouter.

Il est peut-être temps de commencer à écouter votre petite voix intérieure.

Parfois elle vous dit qu’il vaudrait mieux faire ceci ou ne pas faire cela.

C’est déjà prendre conscience qu’elle est présente en vous et qu’il faut lui laisser une petite place.

On a souvent tendance à se rallier au rationnel en se disant « pourquoi faire ceci ou pourquoi faire cela » alors que notre intuition nous pousse à faire des choses hors de notre rationalité.

Laissez-vous donc entraîner par votre intuition et voyez où elle peut vous mener.

Pour résumer cette quatrième clé je dirais qu’il faut tout simplement oser !

Vous ressentez le besoin ou un désir ardent de faire quelque chose, ne vous défilez pas et allez-y !

Sortez de votre zone de confort et prenez des risques !

Vous verrez, c’est une toute autre vie que vous développerez, comblée par de petites attentions que vous ne vous donnez pas aujourd’hui.

De plus, en écoutant votre intuition, vous serez amené à un travail d’introspection sur vous-même qui ne pourra qu’augmenter votre confiance en vous.

Au plus vous suivrez votre intuition, au plus votre confiance en vous se décuplera et au moins vous aurez de difficultés à prendre les bonnes décisions pour grandir et réussir.

En fait, vous identifierez beaucoup plus facilement les synchronicités dans votre vie et vous provoquerez le destin constamment parfois sans même vous en rendre compte.

En bref, vous mettrez beaucoup de chance dans votre vie.

Provoquer le destin c'est possible

Mon exemple d’écoute de l’intuition :

Dans le développement de ma plate-forme grandir et réussir, il y a eu de très nombreux rebondissements.

L’écriture d’articles, la publication de vidéos, la mise en place de différents programmes ainsi que des coachings m’ont amené à utiliser différentes stratégies.

Pourtant, il y avait toujours un point sur lequel je bloquais : développer une communauté pour avoir plus de clients.

De manière tout à fait rationnel, je n’avais plus les moyens alors de m’offrir une formation dispendieuse sur la création d’une communauté via les réseaux sociaux qui avoisinait les 10 000 €.

Je décidais donc de me débrouiller par moi-même pour créer cette communauté.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir quelques jours après apparaître dans mes contacts une personne qui proposait pratiquement exactement la formation que je recherchais à un prix cinq fois moindre.

Ma rationalité m’expliquait à nouveau que le prix était quand même élevé, pourtant mon intuition me poussait fortement à la prendre.

La synchronicité, mon intuition et le fait d’en parler avec ma compagne ont fini par me décider à prendre cette formation qui a fait toute la différence.

En bref, je vous dirai que c’est parfois malgré vous qu’il faut pouvoir écouter votre intuition.

Clé 5 : Persévérer pour provoquer le destin

Attendre que la chance tombe sur vous c’est comme attendre la pluie en plein désert.

Beaucoup de gens pensent que provoquer le destin, avoir de la chance ou encore gagner au loto est vraiment de la chance.

Pourtant, c’est toujours pareil, on se souvient de ceux qui réussissent mais on ne se souvient jamais de leur parcours pour y arriver.

Pourtant, la chance est souvent précédé de la persévérance et je dirais même pour certains d’une très longue persévérance.

Si vous voulez quelque chose dans la vie, il est très important de persévérer pour l’avoir sans quoi il y aura très peu de chances pour que vous puissiez l’atteindre.

Insister jusqu’à provoquer la chance.

Quand vous y arriverez, vous saurez exactement ce que signifie la persévérance et vous serez étonné de constater que d’autres prennent cela pour de la chance.

Provoquer le destin c’est un peu comme le parcours d’un entrepreneur qui lance une nouvelle entreprise.

Au début, vous êtes tout feu tout flamme et rien ne peut vous arrêter mais vous déchantez vite lorsqu’il faut payer toutes les factures.

Oui, la vérité c’est que l’on apprend plus de ses échecs que de ses succès.

Gardez la tête haute et continuer à avancer même dans l’adversité.

Il y a toujours ceux qui abandonnent trop tôt … Faites en sorte que ce ne soit pas vous.

Bien entendu, je ne dis pas non plus qu’il faut suivre un chemin qui ne vous mène nulle part avec insistance et entêtement.

Il est parfois nécessaire d’analyser ses erreurs et de savoir rebondir rapidement même en changeant complètement de cap.

Cela n’en fera pas pour autant un échec mais un apprentissage très important.

C’est ce que l’on appelle la méthode d’amélioration continue.

Gardez simplement en tête que, comme dit l’adage : « La chance sourit aux audacieux ».

Provoquer le destin : mode d’emploi

Permettez-moi maintenant de vous donner cinq astuces pour provoquer le destin plus facilement :

Mode d'emploi pour provoquer le destin

Astuce 1 : Avoir un carnet de notes

Notez dedans toutes les coïncidences qui reviennent régulièrement.

Au plus elles se multiplient, au plus il y a de chance qu’il y ait un message important à prendre.

Penchez vous sur certains détails de votre existence et analysez vos expériences passées.

Vous serez étonné de (re)voir certains événements récurrents dans votre vie.

Astuce 2 : Rester ouvert d’esprit

Souvent, on a tendance à se dire qu’il n’y a pas de lien entre les choses et on se laisse alors influencer par notre esprit rationnel.

Lâchez du lest et surtout gardez un esprit ouvert.

Tous les événements n’ont peut-être pas de lien entre eux mais c’est parfois dans les petites choses que l’on observe les plus grandes récurrences.

Astuce 3 : Investir votre environnement

Oubliez le fait que tout est séparé.

Il y a des liens entre toutes les choses dans votre environnement et parfois il peut être bon de l’investir pour observer ces liens.

Vous pouvez notamment vous inspirer de techniques orientales comme le Tai-chi ou le Feng Shui basés sur le principe que tout est relié.

Astuce 4 : Déterminer vos besoins

De nombreuses personnes n’identifient pas avec exactitude leurs besoins dans la vie et c’est une grave erreur.

Savoir exactement ce dont vous avez besoin est nécessaire.

De plus, vous serez faire la différence entre vos besoins et vos désirs.

Au plus une demande sera claire en fonction de vos besoins, au plus la réponse le sera également.

Astuce 5 : Observer et visualiser les réponses

N’hésitez pas à prendre du temps pour vous relaxer et faire le point sur vous-même.

C’est le moment d’observer ce qui se passe dans votre vie de manière quotidienne ainsi que les événements récurrents qui peuvent se produire.

C’est aussi le moment de visualiser votre futur en imaginant tout ce qui peut être positif dans votre vie.

Vous serez très étonné des résultats que vous pouvez atteindre en visualisant vos réussites prochaines.

Visualisez pour provoquer le destin !

Source et inspiration : Destin : provoquer des hasards heureux, c’est possible !

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!