COMMENT RESTER CONCENTRÉ POUR ETRE PRODUCTIF ET PERFORMANT ?

À l’heure où le travail en entreprise rime avec toujours plus de performance et de productivité, rester concentré peut s’avérer être un vrai défi.

Nous remarquons également que les divertissements en tout genre n’ont jamais été aussi nombreux et accessibles à tous.

Je pense notamment à Facebook, YouTube, WhatsApp pour ne citer que les plus importants.

Comment rester concentré au travail ?

Soyons totalement transparent : c’est aujourd’hui devenu compliqué.

Vous êtes par exemple occupé sur une tâche bien précise et vous recevez un appel téléphonique également très important et en même temps un e-mail de votre collègue de travail qui vous demande de réaliser une autre tâche pour le lendemain.

Quelle priorité donner à quoi ?

C’est sans compter tous les objectifs que vous vous êtes fixés pour votre mois et même votre semaine.

Et encore, il ne s’agit que de vos objectifs professionnels, vous restera-t’il de l’énergie pour la réalisation de vos objectifs personnelles ?

En plus de ne pas savoir comment vous allez y arriver, de nombreuses sources de distraction vous en empêchent.

Rester concentré sur son travail

Résister aux tentations pour rester concentré

Les tentations sont tellement nombreuses que cela demande un effort de tous les instants pour rester concentré sur la tâche que l’on est occupé de faire.

De nombreuses études ont d’ailleurs démontrées que ceux qui exécutent un grand nombre de tâche en même temps sont en fait très peu productif.

En effet, comment voulez-vous être à l’heure sur tous vos rendez-vous quand vous êtes constamment distrait par votre téléphone qui vous envoie sans cesse des notifications.

Bien plus que résister à la tentation, il faut vraiment éliminer toutes les sources de distraction possibles qui minent votre performance et votre productivité.

Je vous propose de relever ce challenge avec quelques règles très simples à mettre en place.

Éliminer toutes les sources de distraction pour rester concentré

Les distractions des T.I.C. : les Technologies de l’Information et la Communication.

C’est de cette manière que l’on appelle en sociologie tout ce qui attrait à la révolution numérique.

Cela sous-entend autant votre téléphone, l’ordinateur, mais aussi la télévision et toutes sortes de gadgets comme votre robot nettoyeur qui se met en route deux fois par jour pour nettoyer la maison.

Le problème de ce genre de distractions c’est qu’elles surviennent souvent de manière totalement inopinée et interrompent votre attention sur la tâche en cours.

Le premier réflexe que tout humain a est d’observer ce qui se passe.

Si votre téléphone se met à sonner, vous prendrez celui-ci en main pour voir s’il y a lieu de répondre tout de suite ou non.

Si un e-mail arrive dans votre boîte mail, une envie certaine de l’ouvrir se manifeste pour savoir ce qu’il contient.

La télévision a très bien compris ce principe en vous mettant de la publicité pendant la diffusion de vos films préférés.

Votre robot nettoyeur se met en route et est tout le temps un divertissement pour vous (ainsi que pour vos chats s’ils se trouvent dans la même pièce).

Il en est ainsi pour tout ce qui touche aux technologies de l’information et de la communication.

Ils ont à la base été créé pour nous faciliter la vie et en réalité, si nous ne sommes pas capable de les utiliser correctement, ils nous pourrissent la vie.

La solution pour gérer les T.I.C.

Il faut tout simplement supprimer les notifications ou les lancements de ces différents appareils.

Cela aura de nombreux avantages comme par exemple celui de reprendre le contrôle sur les choses.

Cela vous permettra également, par exemple, de fixer des plages horaires pour votre téléphone pendant lesquelles on pourra vous joindre.

En dehors de ces moments, votre téléphone est en mode avion avec la connexion coupé et il ne vous distrait pas en permettant d’être performant et productif.

Vous pouvez agir de la même manière avec vos e-mails en vous donnant un moment précis dans la journée pour les lire et répondre à ceux-ci.

Cela peut par exemple être en fin de matinée et en fin de journée.

En reprenant le contrôle des technologies de l’information et de la communication, vous vous offrez directement un bien-être personnel et surtout une meilleure qualité de vie.

J’aime souvent reprendre cette citation :

« Lorsque le téléphone avait un fil, les Hommes étaient libres ».

Gérer les technologies de l'information et de la communication

Cette phrase résume exactement comment il faut procéder avec les technologies de l’information et de la communication.

Si vous ne les enchaînez pas, c’est eux qui vous enchaînent.

Ce sont des outils à votre service et non l’inverse.

Il ne dépend que de vous de les utiliser correctement.

En adoptant cette simple habitude de vie qui, reconnaissons-le, doit pratiquement être imposé à soi-même, cela vous permettra de résoudre les problèmes de concentration.

Il existe cependant une deuxième source de distraction nullement facile à gérer, ou du moins pas aussi facilement que les technologies de l’information de la communication.

Gérer les autres pour rester concentré

Soyons clair, comment maîtriser les autres ?

Il peut être très difficile de savoir quand est-ce qu’ils vont débarquer dans votre bureau ou même chez vous.

Pourtant, quand on y regarde de plus près, c’est à nouveau à vous qu’il revient de prendre les choses en main.

Aller à l’avant des distractions sociales

Si vous avez le besoin de ne pas être dérangé parce que vous faites un travail pour lequel il est très important de rester concentré, il ne dépend que de vous de le faire savoir aux autres.

S’il s’agit par exemple de vos collègues de travail, vous pouvez leur dire que vous allez vous isoler dans un bureau car vous avez besoin de concentration et vous leur demanderez qu’ils ne vous dérangent pas pendant X temps.

En effet, de cette manière vous définissez une plage horaire très précise dans laquelle vous ne souhaitez pas être dérangé.

Vous avez toute latitude de leur expliquer que vous prendrez les cas d’urgence dès que vous aurez terminé ce travail qui est lui-même le sommet de vos urgences.

En faisant cela, vous restez concentré exactement sur ce que vous voulez sans n’être aucunement dérangé.

Dans ce cas de figure, vous avez également la liberté de couper votre téléphone ainsi que votre connexion Internet si vous n’en avez pas besoin.

À nouveau, en procédant de la sorte, vous donnez toute l’importance à ce sur quoi vous souhaitez rester concentré.

Vous constaterez qu’il n’y a rien de bien compliqué à rester concentré pour autant que vous le vouliez vraiment.

Vous voulez que je vous dise un secret ?

La seule personne capable de réaliser cela le mieux possible : c’est vous !

Ne vous y trompez pas, c’est en cela que ces deux astuces sont très dures à tenir.

En effet, elles exigent de vous à la fois une discipline autant qu’une rigueur.

De plus, elles sont le témoin de l’implantation de nouvelles habitudes de travail pour lesquelles vous prenez en considération votre denrée la plus importante et la plus rare : votre temps.

En agissant de la sorte, vous serez certainement plus performant et plus productif et cela vous obligera à améliorer la clarté dans tout ce que vous faites.

Améliorer constamment la clarté pour rester concentré

Mon expérience personnelle pour rester concentré

En tant qu’entrepreneur, je jouis de la capacité de gérer pratiquement l’entièreté de mon temps.

En effet, je n’offre pas un montant à un employeur qui me rémunère en fonction des heures que je preste.

J’ai donc la possibilité de travailler au moment où je le désire sur ce que je veux faire.

J’avoue que c’est un énorme cadeau.

De nombreuses personnes ont énormément de difficulté à gérer leur temps personnel.

En effet, elles partent du principe qu’elles ont le temps, et la réalité c’est qu’elles n’avancent jamais en rien.

Vous l’aurez compris, je vous parle des gens qui reportent constamment les choses à demain ou plus exactement des procrastinateurs.

J’ai d’ailleurs écrit un livre à ce sujet : « Comment passer à l’action sans reporter les choses à demain ? »

J’avoue en toute honnêteté que jouir de cette liberté n’a pas toujours été le cas pour moi.

Lorsqu’en 2015 je lançais ma première entreprise CORESCO, je dois avouer aujourd’hui que je ne gérais absolument rien.

J’étais constamment obnubilé par les e-mails et je passais un temps très important sur mon téléphone pour consulter les performances de mon site Internet, mes e-mails, Facebook, LinkedIn, YouTube, etc.

Une impression d’essayer de gérer le vent

La réalité c’est que je ne savais pas utiliser mon temps et que je le laissais se remplir de toutes ces choses dont j’étais persuadé qu’elles étaient importantes pour moi.

Pourtant, elles ne m’apportaient pas plus de contrat ni plus d’argent.

Il a fallu que je m’impose personnellement cette discipline pour reprendre le contrôle sur mon temps.

Lorsque j’ai commencé à écrire des articles, je me suis efforcé de travailler par étape :

  • 1. Recherche documentaire
  • 2. Écriture
  • 3. Publication

Pendant toute cette période, j’utilisais les outils nécessaires à ma disposition et j’arrêtais tous les autres.

C’est ainsi que pour la rédaction de mes articles, j’ai compris que je gagnais un temps précieux en mettant mon téléphone en mode avion afin de pouvoir me concentrer pleinement sur l’écriture.

Rien qu’en faisant cela j’ai réduit mon temps d’écriture d’articles par trois.

Encore aujourd’hui, lorsque je me penche sur l’écriture d’un article, je le fais d’une traite pour garder en tête exactement tout ce que je souhaite transmettre à travers l’écrit.

De cette manière, je ne suis pas interrompu et je peux écrire des articles de qualité.

En effet, j’ai également remarqué que la qualité d’un article était fortement tributaire de la qualité d’écriture sans distraction.

Rester concentré au travail et dans sa vie personnelle

J’ai donc retenu 5 règles pour rester concentré

Règle numéro 1 : Une seule tache à la fois

Je suis toujours éberlué par les personnes me disant qu’elles peuvent réaliser plusieurs taches simultanément.

Je sais que pour moi c’est totalement contre-productif.

J’ai d’ailleurs à ce propos lu plusieurs articles qui allaient tous dans le même sens et qui stipulaient que le cerveau était beaucoup plus concentré lorsqu’il traitait une seule tâche à la fois.

Croire que le multitâche vous fera avancer plus vite est totalement faux.

De par mon expérience, je peux vous garantir que ça ne marche pas.

Soyez très spécifique et concentrez-vous exactement sur ce que vous voulez faire, c’est la meilleure manière d’être performant et productif.

À ce propos, j’aime beaucoup une citation que mon entourage m’entend souvent répéter :

« Si vous êtes bon à tout, c’est que vous n’êtes bon à rien. »

À bon entendeur.

Règle numéro 2 : Terminer puis avancer

Lorsque je commence une nouvelle tâche, il n’est pas rare que je souhaite faire quelque chose d’autre en même temps.

Par exemple, je suis occupé d’écrire un article et en même temps, je pense à une autre idée d’article.

Je me rends compte que je pourrais directement commencer à écrire cet autre article parce que j’ai plein d’idées.

Généralement, ce que je fais c’est que je note sur un morceau de papier les différentes idées que j’ai en tête et je les mets dans mon agenda pour l’écriture d’un prochain article.

Il m’arrive ainsi d’avoir des pages complètes d’idées d’articles ou d’autres choses à réaliser.

Pourtant, je m’évertue à toujours terminer ce que j’ai commencé.

Si j’ai commencé à écrire un article, je termine cet article.

J’ai commencé à écrire un livre, je termine l’écriture de ce livre avant de commencer le suivant.

J’ai à de nombreuses reprises fait l’expérience de tenter plusieurs articles en même temps et même plusieurs livres.

Je reconnais que cela fonctionne mais j’avais vraiment l’impression de perdre mon temps et de n’aboutir vraiment à rien.

En terminant ce que vous avez commencé, vous pouvez régulièrement célébrer des réussites.

Si vous commencez tout le temps et ne terminez jamais, c’est comme si vous preniez constamment le départ d’une course mais que vous n’arriviez jamais à la fin.

C’est très fatigant et surtout déstabilisant pour votre mental.

Règle numéro 3 : S’isoler pour mieux socialiser ensuite

Je suis une personne qui aime facilement rencontrer les gens et parler de longs moments avec eux.

Imaginez comment cela peut être lorsque vous avez beaucoup de travail et que vous ne savez pas dire non à des moments de socialisation comme aller boire un verre ou même manger avec des amis.

J’ai pris l’habitude de m’isoler pour être plus performant et plus productif.

De cette manière, lorsque je travaille, je suis à 100 % concentré sur ce que je fais.

En ce qui concerne mes relations sociales, je suis également 100 % concentré lorsque je suis avec eux et je ne pense pas au travail que j’ai en cours ni même à la frustration de quelque chose qui n’est pas terminée.

En effet, en vous concentrant toujours à 100 % et en utilisant les bons outils avec les bonnes règles, vous augmentez votre temps de qualité dans tout ce que vous faites.

S'isoler pour mieux socialiser ensuitre

Règle numéro 4 : Si j’arrive à me concentrer deux minutes c’est que j’arriverai à me concentrer plus longtemps

C’est certainement un sujet que nombreux d’entre-nous connaissent :

On sait pertinemment que l’on a un travail, un objectif, une tâche à réaliser et pourtant on ne parvient pas à se mettre en route.

Comme si le démarreur était cassé.

Avouons-le, il s’agit de ces moments où on a juste pas envie.

Oui, cela m’arrive aussi et je peux vous assurer que lorsque j’écris des articles, cela est parfois compliqué quand j’aborde des sujets qui me font moins écho.

J’ai pris cette habitude de me concentrer deux minutes dessus et généralement ce qui se produit est magique : je continue !

C’est-à-dire que lorsque je parviens à rester concentré sur quelque chose pendant un laps de temps de deux minutes, mon esprit et ma concentration se focalise sur ce que je fais et je parviens à rester concentré beaucoup plus longtemps dessus.

Cela marche pour moi, pourquoi pas pour vous ?

Règle numéro 5 : Rester concentré avec une limite de temps

On a tous passé (ou essayé de passer) des examens lorsque l’on était à l’école.

On nous donne 1 heure ou 2 pour réaliser l’examen en question.

Pendant ce temps, notre concentration est pratiquement maximale pour répondre aux différentes questions et surtout avoir terminé dans le temps imparti.

Lorsque vous appliquez cela, vous permettez à votre esprit de rester concentré plus longtemps sur ce que vous voulez réaliser.

J’ai pour ma part commencé à me définir cette limite de temps lorsque j’ai commencé à écrire mes articles de 3000 mots.

Je me suis fixé comme objectif d’écrire 3000 mots en moins d’une heure.

Inutile de vous dire qu’au début j’ai trouvé cela pratiquement inaccessible et je ne comprenais même pas comment on pouvait y arriver.

À l’heure d’aujourd’hui, je suis capable d’écrire ce genre d’article en juste un peu plus de 45 minutes.

Qu’est-ce qui a changé ?

La première chose est la préparation de mes articles pendant laquelle je me documente sur tout ce que je veux mettre dedans avant de commencer l’écriture.

La deuxième est l’application pure et simple de tout ce que je viens de vous expliquer ci-dessus.

C’est donc très simple à mettre en place.

Autre astuce pour rester concentré

Certaines études ont démontré que le cerveau humain avait la capacité de rester concentré sur une tâche pendant plus ou moins 45 minutes.

Au-delà de ce temps, la productivité diminue fortement.

On devient beaucoup moins efficace et on a tendance à se laisser distraire par tout et n’importe quoi.

Pour contrer cet effet du cerveau, vous pouvez organiser votre travail en période de 45 minutes en y intégrant une seule tâche à la fois.

Entre chacune de ces périodes, vous veillerez à faire une pause qui permettra à votre esprit de se reposer.

Si bien entendu, vous avez besoin d’une deuxième période ou même d’une troisième, il s’agit tout simplement de les programmer à nouveau en incluant à chaque fois des pauses.

En travaillant de la sorte, vous pouvez réaliser un travail intense sur une courte durée et cela vous permet d’avancer nettement plus vite.

De plus, sur ce court moment, il est souvent plus facile d’éviter toutes distractions.

Rester concentré sur une tâche pendant 45 minutes

Il ne dépend bien sûr que de vous d’appliquer cette manière de faire.

On remarquera au passage que si l’étude a montré qu’il s’agissait de 45 minutes, il peut s’agir de 30 minutes pour vous et de 1 heure pour une autre personne.

Vous comprenez par-là qu’il est important de faire des tests pour savoir quelle période est la vôtre et pendant laquelle vous pourrez procéder à un travail intense.

Bref, vous l’aurez compris, rester concentré sur ce que l’on fait est primordial pour parvenir à une efficacité, une productivité et une performance personnelle extraordinaire.

Il ne s’agit nullement de secret mais bien d’appliquer très facilement quelques principes et quelques règles pour obtenir des résultats conséquents.

Il est vrai qu’il existe d’autres techniques comme notamment la technique pomodoro.

En utilisant cette technique vous pourrez multiplier votre productivité par 4 voire même plus.

En utilisant cette technique vous resterez concentré plus longtemps et acquerrez une productivité et une efficacité décuplée.

L’explication de cette technique sera pour un autre article.

Gardons en tête que le temps, notre temps terrestre, n’est pas extensible.

Il ne dépend que de nous de l’utiliser convenablement pour en tirer le maximum.

Arrêtez donc de perdre votre temps et passez à l’action dès la fin de cette lecture.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!