LIBÉRER LA PUISSANCE DU SUBCONSCIENT

Combien parmi vous pense que l’on est capable de décider de sa vie par ses propres pensées en agissant sur le subconscient ?

Peut-être faites-vous également partie de ceux qui croient que l’on peut modifier sa vie, son expérience et même son futur en travaillant sur ses croyances et surtout sur les choix que l’on fait ?

C’est exactement de cela dont je veux vous parler aujourd’hui : la puissance du subconscient.

C’est parfois malgré nous que nous admettons être capable de réaliser bien plus que nous le pensons car nous sous-utilisons cette puissance personnelle qu’est le subconscient.

Et non, il ne s’agit pas d’un subterfuge ou encore d’un mot que l’on sort du dictionnaire psychologique, il s’agit bien d’une manière scientifiquement avérée d’influer sur vos pensées pour augmenter votre performance issue directement de la programmation neurolinguistique.

Le subconscient humain

Sigmund Freud et le subconscient

Il faut s’en référer à ce grand personnage de la psychologie qu’est Freud : il disait que l’esprit est comme un iceberg, il n’est que la pointe du vaste ensemble de connaissances qui existe en nous.

Si nous avons la capacité d’exploiter notre esprit au niveau du subconscient, nous avons la liberté d’explorer complètement notre potentiel et surtout la grande sagesse en nous, qui est, pour la plupart d’entre nous sous-utilisée.

Mais qu’est-ce que le subconscient ?

Il est vrai que ce mot est souvent utilisé à tort et à travers et il ne vous est certainement pas étranger.

Mais qu’en est-il réellement ?

Si l’on s’en réfère à son origine étymologique, le subconscient veut tout simplement dire « en dessous de la conscience ».

Il faut intégrer le subconscient comme une partie d’un ensemble plus large qui compose votre personnalité mentale.

C’est ainsi que l’on distingue la conscience et le subconscient. Ce dernier est lié à l’hémisphère droit tandis que l’on conviendra de lier la conscience à l’hémisphère gauche du cerveau.

Il est reconnu par une grande partie de la communauté scientifique que le subconscient peut être 10 à 20 fois plus puissant que la conscience. Pourtant, celui-ci est délaissé au profit de la conscience.

De cette manière, le conscient et le subconscient s’interpénètrent sans cesse.

Le conscient est basé dans le subconscient et la plupart de nos réactions proviennent principalement du subconscient.

La puissance de ce dernier provient du fait qu’il enregistre absolument tout ce qui se passe dans votre vie quotidienne.

Que ceci soit bon ou mauvais ou encore qu’il s’agisse des moindres petits détails depuis votre enfance. Il peut être comparé à un disque dur qui enregistre absolument tout mais auquel il est difficile d’accéder aux données.

En effet, imaginez tout simplement que vous ayez accès à l’ensemble des ressources enregistrées ?

Imaginez seulement votre vie si vous parveniez à utiliser ne fut-ce que 15 ou même 30 % de ce que votre subconscient renferme ?

Loin de moi l’idée de révolutionner toute la psychologie du subconscient, je vous propose dans cet article un ensemble de méthodes et d’outils pour vous lancer et poser les bases pour une programmation mentale permettant d’exploiter plus profondément votre subconscient en libérant toute sa puissance.

Je vous propose cinq manières pour libérer la puissance de votre subconscient :

Lien entre conscient et subconscient

5 façons de libérer la puissance de votre subconscient

1. Analyser et comprendre vos rêves

Pour ce faire, il faut s’en référer aux travaux du psychiatre Carl Gustav Yung qui a donné son nom à la méthode d’analyse jungienne.

Cette approche est une des plus précise afin de cerner votre subconscient car vos rêves révèlent votre façon personnelle de vous centrer sur vous-même et de trouver le sens de votre vie.

« Les changements viennent toujours de l’intérieur vers l’extérieur et non l’inverse »

Pour Carl Gustav Yung, l’inconscient est un lieu à la fois magnifique et lumineux. Il s’agit véritablement d’une organisation interne dynamique qui, bien qu’elle contienne de nombreuses part d’ombres, est aussi le lieu où l’on trouve toute notre richesse intérieure.

Réaliser une séance d’analyse jungienne revient à faire un état des lieux, un arrêt sur image de notre subconscient.

Au centre de l’analyse jungienne, il y a le rêve

Celui-ci révélera où nous en sommes dans notre vie, dans nos projets, dans la construction de notre chemin personnel et professionnel, dans notre évolution, nos freins, nos attentes, nos peurs les plus profondes ou encore nos habitudes à la fois limitatives mais aussi celles qui nous propulsent.

Se lancer dans une analyse jungienne c’est donc entrer pleinement dans la compréhension de soi et de la manière dont nous sommes en accord ou désaccord avec nous-mêmes.

Il s’agit ni plus ni moins d’une véritable aventure dans laquelle les péripéties ne manqueront pas car c’est à la découverte de vous-même que vous allez.

La compréhension des rêves et de leurs sens concrets sera porteur d’une énergie fabuleuse et fantastique qui ouvrira la porte de la transformation intérieure.

2. Libérer la puissance du subconscient par la force de la visualisation mentale

« Que cela existe ou non, si votre esprit peut l’imaginer, vous serez capable de le réaliser. »

Le grand secret des personnes heureuses est tout simplement qu’elles n’ont à l’esprit que des pensées positives.

Vous pensez que cela ne peut pas être aussi simple et pourtant ces personnes ont raison.

Je ne vous parle pas ici d’être optimiste outre mesure, ni même d’un optimisme aveugle, forcé ou encore borné, non je vous parle d’un optimisme comme manière de vivre et d’appréhender les choses.

Lorsque vous souhaitez reprogrammer votre subconscient, il est très important de savoir exactement ce que vous voulez dans ce nouveau subconscient.

Il est donc impératif de le nourrir avec les choses que vous désirez à l’intérieur de vous-même et de ne plus le nourrir avec celles que vous ne voulez plus.

C’est tout simplement en pratiquant des exercices de visualisation mentale que vous obtiendrez des résultats au-delà de toute attente.

La face inconsciente d'une personne

La puissance du subconscient

Malgré la toute-puissance du subconscient, celui-ci n’a aucun rôle créateur.

Comme je vous l’expliquais dans ce début de paragraphe, le subconscient ne fait pas la distinction entre ce qui est imaginaire et ce qui est réel.

Le subconscient a un rôle de stockage, d’organisation et d’interprétation de toutes vos pensées et de toutes les images que vous créez dans votre esprit.

Il n’a donc aucun rôle de création mais bien de :

  • stockage
  • organisation
  • interprétation

Le véritable pouvoir du subconscient réside principalement dans le fait qu’il vous aide à mettre en place les circonstances et situations conformes aux pensées et aux images que vous avez dans votre esprit.

En d’autres mots, votre subconscient met tout en place pour que ce que vous imaginiez se produise vraiment dans le monde réel.

Le subconscient : ce missile balistique de haute performance

Une fois que l’on a compris cela, il est très simple de comprendre comment les choses peuvent se mettre en place dans votre vie : tout ce que vous pensez a une haute probabilité de se réaliser par le pouvoir et la puissance du subconscient.

Les médisants diront que ce n’est pas si facile de réaliser des visualisations mentales sur ce que l’on souhaite dans sa vie et sur la réussite des projets que l’on met en place pour y arriver.

Je ne peux pas tout à fait leur donner tort.

Il est vrai qu’il faut énormément de concentration et de pratiques pour y arriver.

La difficulté principale provient surtout du fait qu’il faille se détacher du stress quotidien, des angoisses passagères ou permanentes ainsi que des pensées négatives qui ne font que ralentir et briser l’élan d’expression de votre subconscient.

Il ne dépend donc que de vous de mettre en place les moyens nécessaires afin de réaliser une programmation mentale qui vous fera non seulement grandir dans votre vie mais également réussir dans tous vos projets.

3. Développer et augmenter votre créativité libère votre subconscient

Alors que votre esprit logique – c’est-à-dire votre cerveau gauche – utilise le langage pour communiquer, le cerveau droit – le subconscient – lui, ne s’exprime jamais à travers les mots.

Le lobe droit du cerveau et le subconscient se basent sur des symboles, des signes, les arts, de la musique, des images, des photos pour communiquer.

C’est par cette partie de notre esprit que viennent les émotions, notre imagination, ou encore notre intuition et même nos rêves. Ils se nourrissent tous d’une chose : de la créativité.

De cette manière, si vous souhaitez libérer votre subconscient et tout son potentiel, il est primordial de réaliser des activités qui développeront et augmenteront votre créativité sous toutes ses formes.

Il peut s’agir de tout ce que vous voulez :

  • La danse
  • Le dessin
  • Le champ
  • L’écriture
  • La photographie
  • La poterie
  • L’art floral
  • Le travail du verre
  • La peinture
  • La couture
    Etc.
Une femme ayant une énorme créativité

Il s’agit là de nombreuses portes d’accès direct à votre subconscient.

Celui-ci pourra alors s’exprimer pleinement de manière libre en vous montrant parfois des choses complètement refoulées à l’intérieur de vous-même.

Je peux également témoigner du fait que le développement de votre créativité se fera lorsque vous serez serein, calme et que vous parviendrez facilement et aisément à lâcher prise.

La lecture de cet article sur le lâcher prise pourra vous y aider.

4. Libérez votre subconscient par la pratique de la méditation

Il existe de nombreuses façons d’accéder à votre inconscient et la méditation en est certainement l’une des plus simples.

La méditation conduit directement et profondément aux zones inexplorées de votre esprit et vous permet d’entrer rapidement dans un état s’apparentant au rêve.

N’avez-vous jamais trouvé une solution à un problème quel qu’il soit en méditant quelques minutes ?

En réalisant une méditation, vous activez des zones de votre cerveau qui ne sont pas accessibles lorsque vous êtes en pleine conscience .

En état de méditation, vos schémas cérébraux ralentissent et se structurent différemment. Cet état vous permet de prendre distance avec le chaos induit par le quotidien.

Une fois que vous entrez dans un état de méditation profonde, un changement important se produit au niveau de la perception.

C’est en pratiquant régulièrement et de manière méthodique que vous pourrez atteindre les tréfonds de votre inconscient et comprendre les pensées enfouies dans votre subconscient.

Celles-ci s’affirmeront peu à peu et vous permettront de trouver du sens là où auparavant vous ne voyiez que le chaos.

C’est à ce niveau que la méditation libère la puissance du subconscient en vous permettant d’en tirer d’énormes bénéfices.

Nul besoin de se transformer en moine bouddhiste pour l’occasion, il suffit de commencer par 10 minutes par jour et vous ressentirez déjà des bienfaits appréciables au bout d’une semaine de pratique.

Mon expérience de méditation

J’ai personnellement pour habitude de réaliser ces méditations aussi souvent que je le peux. En effet, il n’est pas toujours possible de réaliser une méditation en tout lieu et à tout moment.

Cependant, et cela a été une véritable découverte pour moi, je le faisais avant même de connaître cet outil de libération du subconscient en réalisant une petite sieste après le dîner.

En fait, sentant souvent une certaine fébrilité juste après le repas, j’ai pris l’habitude de me laisser aller entre 15 à 20 minutes pour me reposer.

Si au départ je réalisais cette sieste pour me sentir plus productif l’après-midi, je me suis vite rendu compte qu’il s’agissait véritablement d’une méditation car je trouvais régulièrement des solutions aux problématiques que j’avais rencontré le matin et cela me permettait d’appréhender la journée de manière très différente.

Par la suite, j’ai commencé à utiliser des méditations guidées d’abord sur des CD’s achetés et ensuite via des vidéos trouvées sur YouTube.

Une personne en pleine séance de méditation

5. Libérer votre subconscient en écoutant votre intuition

Écouter votre intuition est la réponse la plus en adéquation avec qui vous êtes réellement.

Lorsque vous faites face à un choix ou un problème, la première réponse qui vous viendra à l’esprit est – ce que l’on a souvent tendance à appeler l’intuition – une réponse de votre subconscient.

La plupart du temps, nous ne comprennons pas pourquoi nous prenons cette décision, pourtant, celle-ci nous semble être la meilleure et la plus logique à prendre.

De plus, la plupart du temps, nous avons cette solution en tête pendant simplement un court laps de temps avant qu’elle ne s’efface car notre raison – et surtout notre mental compulsif – nous propose tout un ensemble d’autres solutions que la rationalité se voudra d’analyser.

Cependant – et dans 99 % des cas – votre première intuition s’avèrera être la meilleure décision à prendre.

En vérité, votre esprit est toujours occupé de fonctionner même quand vous ne le voulez pas et il est disponible 100 % du temps même lorsque vous ne faites pas attention à ce que vous pouvez penser au moment présent.

Écouter votre intuition, c’est faire les bons choix en ouvrant les bonnes portes.

Une fois que vous vivrez en phase avec votre subconscient, vous observerez une véritable transformation profonde dans votre vie.

Expérimenter l’intuition, c’est libérer votre subconscient.

Comment garder une concentration élevée pour mieux visualiser ?

Vous l’aurez compris, pour que la puissance du subconscient puisse se réaliser pleinement il faut impérativement que vous puissiez accéder le plus rapidement et le plus facilement possible à celui-ci.

Cela demande d’être spécifiquement aligné sur soi-même mais également de savoir s’écouter.

Je vous propose ci-dessous quatre outils qui vous permettront d’obtenir une concentration ultime et surtout de la maintenir afin de visualiser au mieux.

La concentration

1. Réaliser des affirmations positives avant de s’endormir

La technique est très simple : il s’agit de réaliser par soi-même des suggestions positives aussi appelés affirmations que l’on implémentera dans son esprit.

Cela consiste tout simplement à se répéter des phrases ou bien des affirmations positives jusqu’au moment où le subconscient finisse par l’accepter tout en l’introduisant dans la programmation mentale.

Cette technique a déjà été longuement utilisée et approuvée notamment dans l’enseignement lorsque l’on dit qu’il suffit de répéter pour retenir.

En réalisant cette méthode, vous forcez votre subconscient à intégrer les choses que vous désirez et dont il finira par prendre conscience.

On peut donc s’auto suggérer tout ce que l’on désire pour autant que cela soit positif à son développement personnel.

S’auto suggérer ce que l’on désire

On me demande souvent pourquoi il est important de réaliser ces affirmations juste avant de s’endormir ?

C’est tout simplement parce que le sommeil est le meilleur moment durant lequel vous pouvez communiquer avec votre subconscient.

De cette manière, en vous délivrant des affirmations positives avant de vous endormir, le subconscient fera tourner cette affirmation en boucle et la visualisera toute la nuit.

Dès le matin, vous pourrez déjà sentir un net changement car votre subconscient aura intégré les affirmations que vous lui aurez donné la veille.

Des affirmations pour vous endormir

De plus, lorsque vous êtes prêt à vous endormir, il vous est plus facile de vous concentrer sur des affirmations que vous répéterez plusieurs fois jusqu’à vous endormir.

J’ai à de nombreuses reprises utilisé cette méthode des affirmations pour accéder au plein potentiel de mon subconscient lorsque je réalisais des cours de langue sur une application de téléphone portable.

En effet, je me plongeais pendant 10 minutes sur une application d’apprentissage de la langue anglaise et j’étais étonné de mes performances jour après jour.

Lorsque l’on a compris ce principe d’auto suggestion et d’affirmations positives, on comprend pourquoi mes performances dans l’apprentissage de la langue anglaise étaient plus importantes car l’ancrage dans mon subconscient se faisait toute la nuit.

Il m’arrivait même fréquemment de penser en anglais en me douchant ou même en prenant mon petit-déjeuner car l’apprentissage de la veille juste avant de m’endormir s’était ancré dans mon subconscient.

2. La pratique du yoga

S’il est une manière simple et efficace d’arriver à un alignement personnel rapide, c’est bien la pratique du yoga qui fait justement la liaison entre le corps et l’esprit.

Il existe de nombreux exercices se basant sur la concentration, le silence intérieur et même le repos du corps.

Réaliser quotidiennement une séance de yoga vous permet d’accéder rapidement à la puissance de votre subconscient.

Vous pouvez bien entendu ajouter à cette pratique la visualisation et vous ferez d’une pierre deux coups.

Si le yoga vous permet d’être en harmonie avec vous-même, il vous apportera également la paix intérieure et la concentration nécessaire à la visualisation.

En accédant ainsi aisément à votre subconscient, vous encoderez les affirmations que vous désirez pour la réalisation de vos nouveaux projets pour votre nouvelle vie.

3. Libérer la puissance du subconscient par l’hypnose

Une femme réalisant de l'hypnose

En développant votre concentration et votre alignement interne vous parviendrez à libérer la puissance du subconscient.

Cela demande bien entendu méthode et rigueur pour y arriver. On n’a rien sans rien.

Si je vous parle d’hypnose, c’est parce que celle-ci peut véritablement vous apporter de bons résultats à très court terme et est accessible à tout le monde.

Les progrès réalisés ces dernières années en hypnose sont tout simplement époustouflants.

Savez-vous d’ailleurs que l’on réalise aujourd’hui des opérations chirurgicales complètes sous hypnose sans la moindre utilisation de médicaments en évitant ainsi tous effets secondaires non désirés ?

La force de l’hypnose réside dans le fait de permettre à un individu de pouvoir changer de comportement en agissant directement sur son subconscient.

En d’autres termes, l’hypnose crée une autoroute pour accéder au subconscient

L’hypnose va littéralement libérer la puissance du subconscient en le reprogrammant.

Ces séances n’ont absolument rien de compliquées mais elles doivent néanmoins être réalisé par un professionnel de l’hypnose.

Dans le cas présent, il n’y aura aucun médicament ni même effet secondaire mais bien l’utilisation de l’hypnose et de la concentration pour atteindre le subconscient.

En reprogrammant votre inconscient, vous vous débarrassez des freins à votre développement et vous introduisez dans votre esprit les données nécessaires à votre réussite.

Utiliser l’hypnose comme thérapie n’a absolument rien de sorcier et vous fera gagner un temps précieux.

Elle est déjà utilisé dans l’apprentissage des langues, en médecine et vous permet d’accéder au potentiel extraordinaire et à la puissance de votre subconscient.

4. Le potentiel de subconscient par le sport

Je vous parlais plus haut d’arriver à un alignement personnel autant sur le plan mental que sur le plan physique.

Cela rejoint très fortement ce que l’on appelle dans le coaching sportif : l’état de flow.

Il s’agit véritablement d’un état mental qu’une personne peut atteindre une fois qu’elle se plonge entièrement dans une activité pour laquelle elle sera dans un état maximal de concentration.

En agissant de la sorte, vous développez non seulement un très haut degré de satisfaction et d’accomplissement pour vous-même mais en plus vous êtes en parfait alignement personnel et en plein accès de votre subconscient.

Le subconscient et le sport

Accéder à un état de concentration maximale

Cette technique issue du milieu sportif, peut vraiment vous permettre d’atteindre un niveau de concentration maximale tout en ayant un accès à votre subconscient de manière fantastique.

Le seul petit bémol que l’on retiendra dans l’état de flow c’est que cela demande beaucoup d’entraînement tant au niveau mental que sportif et que l’accès au subconscient est très limité dans le temps.

Vous pourrez néanmoins l’expérimenter si vous êtes sportif ou vous l’avez même peut-être déjà expérimenté sans le savoir.

Cette technique méritait d’être citée même si elle ne concerne qu’un nombre limité de personnes.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’état de flow, je vous conseille l’article suivant : «Qu’est-ce que l’état de flow ?».

Laisser un commentaire