ACCEPTER LE CHANGEMENT

Comment vous parler de la confiance en vous et de l’estime de soi sans un moment donné vous parler de changement ?

Sur le fait de changer, je pense tout de suite aux freins qui bloquent un grand nombre d’entre vous avec en ligne de mire la résistance au changement.

Le changement

Vous êtes beaucoup à reconnaître que vous avez changé au cours du temps ou au cours d’événements et pourtant vous êtes très peu à admettre que les choses ont changé.

La question centrale qui revient : pourquoi changer est aussi difficile ?

C’est pour cette raison que dans cet article je vous propose 10 étapes qui permettent de changer et surtout d’accepter les changements.

Pourquoi changer est si difficile ?

Il existe tout un ensemble de raisons ;  la première est certainement la plus facile à comprendre mais la plus difficile à laisser de côté : la routine et ses habitudes.

J’insiste très souvent sur la pertinence de mettre en place des habitudes qui vous permettront de changer durablement. C’est vrai.

Cependant, il arrive souvent que l’on soit encrassé dans des habitudes qui nous bloquent par rapport au changement.

Il suffit pour s’en apercevoir d’observer comment les individus prennent leurs repas.

Changer leurs habitudes alimentaires et vous verrez vite comment les gens réagissent mal au changement.

Une deuxième raison provient principalement de nos croyances.

C’est-à-dire que nous sommes mentalement persuadés de certaines choses mais pas du tout d’autres. Tant que nous n’avons pas fait ce changement au niveau mental nous procéderons toujours de la même manière.

Par exemple, un sportif de haut niveau vous convaincra sans difficulté du bonheur procuré par un entraînement sportif et surtout des effets post entraînement.

A contrario, une autre personne détestera le sport et n’y verra que douleurs et perte de temps.

L’un et l’autre ont raison car ils se basent effectivement sur leurs croyances respectives.

Une troisième raison provient de la peur de l’échec.

En tant qu’être-humain, nous détestons être confronté à une difficulté et encore plus à un échec.

C’est ainsi que lorsqu’une relation amoureuse vient à se terminer, que l’on soit à l’origine ou non, on a toujours du mal à l’accepter.

Il ne s’agit pas tant d’accepter que l’autre ne nous convenait plus mais d’accepter l’échec que la relation ne fonctionne plus.

La difficulté de changer provient principalement de notre difficulté à accepter l’échec.

Une quatrième raison et tout simplement la peur que suscite le changement.

Il s’agit de sortir de votre zone de confort et d’aller vers l’inconnu.

C’est accepter le fait de perdre ses repères et d’augmenter sa zone d’apprentissage pour dans un second temps augmenter sa zone de confort.

Qui leur donnerait tort ?

Il est vrai que le changement suscite des craintes car il apporte avec lui autant de surprises que d’épreuves, de déceptions mais aussi de grandes réussites.

Le changement : le meilleur mode de fonctionnement

Ne nous y trompons pas, le changement fait partie intégrante de notre mode de fonctionnement comme nous l’explique cet article Striving for change: The prevalence and correlates of personality change goals.

Depuis notre naissance jusqu’à notre mort nous évoluons et nous changeons.

Que ce soit à l’école, le monde du travail, les relations familiales et conjugales, nous sommes des êtres de changement.

La plupart du temps nous nous en rendons compte en réalisant une prise de recul et pourtant nous évoluons constamment.

De nombreuses études ont démontré que sur une période d’un an toutes les cellules de notre corps se renouvellent. Cela démontre que nous changeons de manière constante.

Nous sommes des êtres de changement.

J’ajouterai même qu’au-delà du changement, nous sommes des êtres d’action.

Nous sommes faits pour le mouvement, les projets, constamment bouger, apprendre pour grandir et réussir.

Nous sommes depuis la nuit des temps des êtres d’action ne demandant qu’à bouger, chasser pour manger et se défendre dans un environnement hostile.

Des hommes qui changent

Ce n’est que depuis peu que nous vivons dans un monde où nous avons pris la première place dans les rapports de prédation et que nous nous sommes octroyer la place de maître du monde.

Ce constat est d’autant plus fort dans les sociétés modernes et occidentales et nous fait parfois oublier combien nous sommes des êtres de changement et d’action.

Accepter le changement en 10 étapes

Il est vrai que le changement est difficile pour un grand nombre de personnes et pourtant c’est notre premier mode de fonctionnement.

Accepter le changement rapidement c’est aller au-delà des événements qui se présenteront dans votre vie.

C’est garder une attitude proactive et une confiance en soi malgré les événements que l’on peut rencontrer de manière inattendue.

Ces événements ne manquent pas :

  •                    Perte d’un travail
  •                    Décès d’une personne
  •                    Une maladie
  •                    Un accident
  •                    Un déménagement
  •                    Une naissance 
  •                    Etc.

Comme je l’expliquais plus haut, nous n’aimons pas le changement pour diverses raisons et c’est pourtant notre capacité à intégrer rapidement ces changements qui nous permet de rester serein et confiant avec nous-mêmes.

Je vous propose maintenant 10 étapes qui vous permettront de faire face aux changements de manière positive et de les appréhender quand ils se présenteront à vous.

Pour plus de facilité, je les ai rassemblé en deux catégories :

Catégorie 1 : accepter mentalement le changement

1. Accepter vos sentiments et émotions en période de changement

Quoi qu’il vous arrive dans la vie, accueillez les sentiments et les émotions qui vous traversent comme un don personnel.

Ne luttez pas contre ces ressentis profonds que vous pouvez avoir, ce sont des messages intérieurs qui vous permettront d’appréhender plus facilement les choses.

C’est ainsi qu’en acceptant les sentiments positifs et négatifs d’un changement qui survient, vous pourrez plus facilement et plus rapidement travailler dessus pour évoluer.

Par exemple :

                   Exprimez le ressenti que vous avez lors d’un cuisant échec
                   Notez vos sentiments lors du décès d’un être proche 
                   Exprimez vos sentiments et vos émotions par rapport à des                    changements qui impactent vos proches et vos amis.

2. Changer est la solution

Accepter le fait que le changement fait partie de votre vie.

C’est comprendre qu’il y a des choses anciennes et d’autres plus récentes illustrant juste le déroulement normal de la vie.

Toute l’histoire de l’humanité comme celle du monde ou de l’univers est composée de changement constants et ininterrompus.

Changer fait partie de la vie, de votre existence de la marche du monde et cela ouvre la plupart du temps à un renouveau.

En tant qu’être humain, il nous faut les appréhender et surtout les comprendre.

3. Prenez du recul

Le changement n’est pas nécessairement une chose facile et il peut être même très bouleversant.

En prenant du recul vous verrez les choses de manière plus positives et surtout plus sereines.

Vous pouvez par exemple :

         – Tenir un carnet dans lequel vous notez chaque jour toutes les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants.

Cela permettra de travailler votre gratitude personnelle et de vous sentir beaucoup plus en confiance avec vous-même. La gratitude vous permettra notamment de vous sentir plus apaisé et de faire face plus facilement à des changements importants.

Le changement

Je note personnellement chaque jour 5 choses qui m’ont apporté de la joie tout au long de ma journée. Je dois reconnaître que ce n’est pas tous les jours évident et que certains jours cela demande plus de concentration et de recherche.

Cependant, j’y arrive constamment, même dans les journées les plus difficiles.

                   – Et deuxième chose que vous pouvez faire, c’est d’observer les événements.

Posez-vous les questions concernant les changements que vous vivez et pourquoi ceux-ci vous bouleversent autant.

En prenant du recul, vous serez également plus enclins à comprendre ce que ces changements vous apporteront.

En agissant de la sorte, vous augmentez la clarté sur ce que vous vivez et vous verrez les choses de manière plus réaliste avec une plus grande ouverture d’esprit.

Il arrive souvent en procédant de la sorte de se rendre compte que le changement n’a pas un impact aussi fort que ce que l’on imaginait et que l’on s’est inquiété de manière disproportionnée.

4. Pensez en terme positif

Il est vrai que tout événement amenant à un changement peut apporter son lot de complications autant que de facilités.

Efforcez-vous constamment à voir le positif et les opportunités dans tout ce qui vous arrive. 

Dernièrement, j’ai coaché une personne qui faisait face à de nombreux défis personnels dans sa vie.

Il y avait « facilité » de baisser les bras car cette personne faisait face à la fois à un divorce, à plusieurs décès et à la faillite de sa société.

Elle s’efforçait pourtant de voir le bon côté des choses et de relever un défi après l’autre.

Les résultats ont juste été spectaculaires et il ne lui a même pas fallu un an pour retrouver un train de vie positif avec des projets qu’il n’imaginait tout simplement pas encore six mois auparavant.

5. Comprendre et encore comprendre

Les raisons pour lesquelles nous sommes autant résistant au changement nous sont la plupart du temps personnelles.

Il n’y a personne mieux que nous-mêmes à pouvoir comprendre pourquoi un changement nous perturbe autant.

Cette étape peut prendre plusieurs jours à plusieurs semaines en fonction de notre niveau de compréhension face aux événements.

Cela demande un travail d’introspection assez important durant lequel vous apprendrez à mieux vous connaître.

En essayant constamment de comprendre tous les tenants et aboutissants du changement que vous vivez, vous parviendrez petit à petit à faire baisser votre anxiété et augmenterez en même temps votre confiance en vous.

6. Devenez un champion d’adaptation

Tous les êtres humains ont une formidable capacité d’adaptation à tout type de changement.

Que ce soit face à la pauvreté, la richesse, la famine, la guerre ou dans les relations avec autrui, au travail… les êtres humains s’adaptent.

N’oubliez jamais que vous êtes très fort en terme d’adaptation et qu’intégrer le changement dans votre mode de fonctionnement ne pourra que vous rendre encore plus fort.

De plus, et cela vous motivera davantage, il faut savoir que les personnes qui réalisent le plus de choses sont celles qui mettent en place le plus grand nombre de projets et inclus elles-mêmes le changement dans leur vie de manière constante.

En agissant de la sorte, vous mettez le changement à votre service pour atteindre vos objectifs. 

Lorsque vous arrivez à ce niveau, changer devient votre motivation et l’action votre manière de vivre.

Catégorie 2 : passez à l’action encore et encore

1. Exercez des coupures dans votre emploi du temps

Souvent, c’est mentalement que le changement est le plus dur à accepter, d’où l’importance de prendre du recul et de ne pas tout le temps rester focalisé mentalement sur les changements.

Le temps du changement

Pratiquer des activités permettant ses différentes coupures.

Elles vous permettront de prendre du recul pour un moment et de vous concentrer davantage sur les changements en cours lorsque vous y reviendrez.

Vous pouvez par exemple :

  •                    Faire une activité sportive
  •                    Réaliser des méditations
  •                    Faire du jardinage
  •                    Voyager
  •                    Etc.

Toutes les activités qui vous permettront de vous déconnecter mentalement pour une période de temps plus ou moins longue de tous les changements que vous vivez seront propices pour intégrer ces mêmes changements.

2. Occupez-vous et remplissez votre planning

Il existe des périodes durant lesquelles vous ferez face à de nombreux changements qui vous impacteront positivement et négativement.

Une des manières plus spécifique de passer à l’action est de constamment rester occupé quoi qu’il arrive.

Certaines activités en dehors de votre travail vous permettront d’occuper votre esprit sur quelque chose de différent sans le laisser vagabonder sur les changements qui vous rongent.

Vous arriverez ainsi à vous changer les idées en vous concentrant sur d’autres choses de votre vie. 

C’est parfois en s’occupant avec des activités qui vous plaisent que vous découvrirez de nouvelles opportunités jusqu’ici inconnues.

Profitez-en également pour vous essayer à de nouvelles activités que vous n’avez jamais faites comme cette formation que vous avez toujours remise à plus tard ou ce cours de cuisine que vous avez toujours voulu suivre.

3. Partagez votre ressenti et socialisez-vous

Entourez-vous de personnes qui vous écouteront dans le ou les changement(s) que vous traversez.

Il peut bien entendu s’agir de vos proches mais aussi d’amis qui ont une oreille attentive.

Vous aurez tout le loisir de leur demander des conseils ou des astuces sur les changements que vous vivez.

Cela vous permettra aussi de gagner en clarté en expliquant personnellement aux autres ce que vous vivez.

Ne faites surtout pas l’erreur de rester seul dans votre coin en attendant que les choses se passent ou que les choses aillent mieux d’elles-mêmes.

Nous sommes faits pour la socialisation et la rencontre avec nos semblables.

4. Commencez une liste de souhaits

Souvenez-vous de cette liste que nous faisions lorsque nous étions enfants à l’école alors que l’on nous demandait ce que nous ferions plus tard.

Nous avions souvent beaucoup d’imagination en imaginant des voyages, de belles maisons, la nature, les amis, etc.

Commencez cette liste en y inscrivant des projets et des objectifs que vous souhaitez atteindre.

En procédant de la sorte vous vous donnez des raisons d’avancer et de ne pas piétiner sur place.

Commencer une liste de souhait

C’est une manière beaucoup plus facile de passer au-dessus de changement important car vous reprenez le contrôle des changements que vous mettez en place dans votre vie.

En reprenant le contrôle de votre futur, vous prenez plus de distance avec votre passé qui vous semblera très rapidement beaucoup moins dur. 

5. Trouvez votre mission de vie

Accepter tous les changements dans votre vie c’est prendre en grande partie le contrôle sur tout ce que vous voulez réaliser.

L’étape suivante, comme nous l’avons vu est de créer tout un ensemble de projets dans lesquels vous passerez constamment à l’action afin de les réaliser.

Vous augmenterez de ce fait votre confiance en vous et votre estime personnelle car vous ne connaîtrez plus l’échec : soit vous réussirez soit vous apprendrez.

L’ultime étape pour accepter le changement dans votre vie est de le créer constamment par vous-même en vous définissant une mission de vie.

Je ne vais pas vous expliquer ici comment y parvenir, j’ai créé un programme complet de plus de 12 heures qui vous permettra d’y répondre adéquatement pour constamment garder une confiance en vous au niveau maximal : il s’agit de Achieving Self Confidence

Laisser un commentaire