INTRODUCTION AU CHAMANISME

Le chamanisme peut être considéré comme une véritable pratique spirituelle à part entière.

Il s’agit d’une pratique ancestrale qui s’est développée différemment dans les civilisations du monde entier.

Si on y regarde de plus près, les pratiques chamaniques de par le monde ont énormément en commun.

Définir le chamanisme

Le chamanisme est une pratique spirituelle centrée sur la relation qui peut exister entre les esprits de la nature, les âmes, les animaux et les êtres humains.

On peut ajouter à cela les personnes décédées dans la tribu ou le clan tout autant que les âmes des enfants à naître ou même les âmes des personnes malades en voie de guérison.

Le chamanisme est aussi la communication avec différents dieux en fonction de chaque civilisation.

Un personnage central : le chaman

S’il est bien un personnage important dans le chamanisme, c’est le chaman. Il est le médiateur entre les différentes entités précitées.

Il sera la personne que l’on rencontre pour avoir réponse à ses questions, être en accord avec sa communauté ou encore pour la guérison de personnes.

Une femme en voyage chamanique

Les origines du chamanisme

On peut considérer que le chamanisme provient des sociétés traditionnelles issues de Sibérie.

De là, le chamanisme s’est étendu vers la mer Baltique puis a ensuite migré vers l’Extrême-Orient et probablement franchi les mers par le détroit de Béring pour rentrer en contact avec les premiers amérindiens.

Le chamanisme correspond à des pratiques que l’on peut estimer comme similaires chez de nombreux peuples.

C’est ainsi que l’on retrouvera des pratiques semblables autant en Chine, qu’en Corée ou au Japon mais également dans les pays scandinaves et d’Amérique du Nord.

Il y a également des percées importantes en Afrique et en Australie ainsi qu’en Amérique latine.

Dans nos contrées européennes, le chamanisme s’est répandu chez les Celtes avec ce qu’il convient d’appeler le druidisme.

Le regain d’intérêt pour le chamanisme

C’est depuis le milieu du XXe siècle que l’on assiste à un retour important du chamanisme dans nos civilisations modernes.

On appellera celui-ci le néo-chamanisme avec un intérêt prononcé pour la culture chamanique, les expériences psychédéliques ou encore les liens entretenus entre le chamanisme et la spiritualité.

Il n’est donc pas étonnant de remarquer qu’il est fort présent chez les personnes qui s’investissent dans le développement personnel.

Les origines étymologiques du chamanisme

Le mot chaman en lui-même est connu dès le XVIIe siècle. Il peut être qualifié comme un mot signifiant « bouger en remuant les membres postérieurs » ou encore « danser, sauter, bondir, jouer ».

Dans d’autres cultures, le mot chaman aura également une connotation d’affrontement.

Le chamanisme et la religion

Le chamanisme et la religion ont fait l’objet de nombreux écrits et ont suscité de nombreuses questions.

S’il faut vous en convaincre, je vous conseille de regarder le film « La controverse de Valladolid » pour comprendre le lien (ou la non existence de liens) qui peut exister entre la religion et le chamanisme.

De ce fait, en ce qui concerne les ethnologues et les scientifiques, l’intérêt sur le chamanisme est fort partagé.

C’est pourtant lors d’expéditions scientifiques russes en Sibérie au XIXe siècle que la rencontre des populations autochtones leur aura permis de s’intéresser au chamanisme.

Ils chercheront à comprendre le mode de fonctionnement des tribus où le chamanisme était présent afin de mieux appréhender les rituels et les codes régissant ces sociétés en les mettant par écrit dans des manuels.

Un feu au milieu des bois

L’importance du contact avec les esprits

Ce qui retient l’attention des scientifiques comme des religieux est la mise en avant d’un lien fort entre les esprits qu’ils soient autant humains qu’issues de la nature (animal et arbre).

C’est donc de l’Eglise orthodoxe russe que l’on aura la plus grande avancée entre la religion et le chamanisme lorsque celle-ci décidera de rattacher le complexe chamanique, c’est-à-dire les croyances, les rites et les mêmes limites à la religion.

Un rapprochement pour les uns

On assistera dès lors à une dilution des pratiques chamaniques reprises par l’Eglise orthodoxe russe.

Certains iront même jusqu’à dire que puisque le monde invisible et surnaturel est le monde de la religion, le chamanisme joue donc un rôle religieux.

Ils coupent ainsi court à toute spéculation ou hérésie de l’Eglise vis-à-vis du chamanisme.

Une coupure nette pour d’autres

A l’inverse, si certains auteurs veulent croire en une religion incluant le chamanisme en son sein, d’autres comme Willem Smyth considère le chamanisme comme de la magie noire voire même une hérésie religieuse.

Le débat entre la religion et le chamanisme fait donc rage et n’est pas prêt de s’éteindre.

Certains y voient même des actes d’ensorcellements et d’exorcismes utilisés par des chamans peu scrupuleux pour convaincre des esprits délétères.

Enfin, si on s’en réfère aux théories sociologiques, celles-ci font une distinction entre la religion et le chamanisme en tenant compte que le clergé se base sur une doctrine avec une structure pyramidale et un ensemble de clerc avec une liturgie quotidienne.

À l’opposé, le chaman fait feu de tout bois et est nommé par une communauté qui lui reconnaît certains dons spécifiques.

Bref, vous l’aurez compris, le chamanisme et la religion sont deux choses complètement différentes que certains voudraient voir fusionner tandis que d’autres souhaiteraient les distinguer ou même les abolir.

Un attrape rêve indien

Le chaman : rôles et fonctions

Il n’a jamais été évident de définir exactement quel était le rôle du chaman car il est assez complexe.

Il s’agit tout à la fois d’un :

  • prêtre
  • devin
  • magicien
  • médium
  • clairvoyant
  • possédé
  • fou

Et je ne suis peut-être pas au bout de la liste des rôles que l’on peut lui donner.

En effet, si ces rôles sont si peu clairs c’est parce que le chaman est très polyvalent au sein de la tribu/société à laquelle il appartient.

Ses attributions varieront fortement en fonction du cadre dans lequel il évolue et des rituels pour lesquels on fait appel à lui.

De plus, elles varieront fortement d’une tribu à une autre ou encore d’une région à une autre mais également d’une époque à une autre.

Un chaman aujourd’hui a certes des attributions mais bien moins importantes que celles que pouvaient avoir les chamans dans une société plus primitive.

Les fonctions remplies par un chaman :

  • Implorer la pluie ou le soleil
  • Traiter certaines maladies
  • Donner un nom à un enfant
  • Éviter une catastrophe
  • Faire du tort à ses ennemis
  • Permettre une bonne récolte
  • Attirer le gibier
  • Accompagner des âmes à naître autant que celles qui sont décédées
  • Retrouver des objets perdus
  • Communiquer avec les animaux
  • Communiquer avec les arbres
  • Influencer les décisions importantes dans des tribus
  • Réaliser un mariage
  • Réaliser des danses commémoratives
  • Jouer du tambour

Le chamanisme et les rituels du chaman

Les rituels d’un chaman ne sont jamais figés ou identiques selon un événement.

Le chaman personnalise constamment sa pratique et chaque événement est toujours différent.

Comme expliqué plus haut, il n’y a aucune liturgie spécifique et il fera davantage appel à des talents personnels de chamanisme ou encore à des rituels appris d’un autre chaman ou même dont il aura hérité.

Un chaman dans les bois

Le chaman et la communication avec les esprits

C’est certainement un des rituels chamaniques les plus impressionnants.

En effet, le chaman entre en transe pour entrer en communication avec les esprits.

Ses communications se caractériseront par un état psychique second tout autant que par des expressions corporelles frôlant la désarticulation.

Je peux citer des tremblements complet du corps ou des gestes très importants au niveau des pieds, des jambes et des bras qui se produisent lors d’une transe chamanique.

La plupart du temps, la transe sera associée à un élément musical comme un tambour pour marquer le début et la fin du rite.

Lorsque le chaman entre en transe, il cherche des réponses auprès des esprits et se met en relation autant avec des esprits de la nature que des esprits de l’au-delà.

Les manifestions d’une transe chamanique

Les manifestations de communication et les réponses attendues pourront être perçues via des visions ou même à travers des rêves.

Bien qu’un chaman en transe puisse choquer car on a alors l’impression d’avoir face à nous un être humain complètement fou ou même possédé … cela est pourtant tout à fait normal.

Le comportement développé lors d’un rite chamanique n’aura absolument aucun effet sur son autorité ni même sur la responsabilité qu’il prend pour transmettre à la communauté les informations qu’il a reçu.

N’oublions pas que tous les rituels que le chaman réalise sont toujours réalisés en fonction des besoins et demandes précises de la communauté dans laquelle il vit.

Le voyage de l’âme ou voyage chamanique

La pratique chamanique a bien entendu pour effet d’entrer en relation avec le monde invisible des hommes, des plantes et des animaux afin d’avoir les réponses que l’on souhaite ou encore pour des guérisons.

Un tel voyage sous-entend un investissement personnel certain.

En effet, si vous n’êtes pas personnellement ouvert à ce genre d’introspection, cela risque d’être compliqué pour vous.

Pour avoir déjà réalisé un voyage chamanique, je peux vous assurer que c’est très surprenant et chacun le vit différemment.

Il n’est donc pas facile de vous l’expliquer car mon ressenti et mon passage par ce rite pourrait être totalement différent du vôtre.

Une expérience personnelle

Je tiens pourtant à dire que n’étant pas personnellement convaincu par le chamanisme et ses rituels, je me suis laissé guider par un chaman d’expérience qui a pu me faire profiter pleinement du moment.

Pour revenir à ce voyage, il s’agit principalement de laisser votre part d’âme s’exprimer librement.

En effet, nous sommes des êtres composés de plusieurs parties :

  • Notre enveloppe corporelle ou corps physique
  • Notre esprit qui concerne nos pensées, nos émotions et notre mental
  • Nos rêves qui sont le reflet de notre inconscient
  • Enfin notre énergie personnel.

De cette manière, lorsque nous ne nous sentons pas bien et même lorsque nous tombons malade, il s’agira tout simplement de rétablir l’équilibre dont notre corps a besoin.

C’est ainsi qu’en fonction du mal qui nous atteint nous consulteront plutôt un médecin pour soigner notre corps physique.

Nous choisirons un psychologue ou même un psychiatre pour tout ce qui concerne notre inconscient et nos états mentaux.

Pourtant, nous prenons rarement le temps de consulter un spécialiste afin de rétablir notre équilibre intérieur au niveau de notre énergie.

C’est donc en cela qu’un chaman interviendra pour rétablir notre équilibre intérieur afin de retrouver un niveau d’énergie dans lequel nous nous sentons bien.

Le chaman que l’on rencontrera pourra faciliter la remise à niveau de nos énergies internes autant de notre corps que de notre esprit ou notre communication pour que tous soit totalement alignés et que nous nous sentions en pleine énergie.

Un Buffalo et un attrape rêve

Les changements induisent des variations d’énergie

Les chamans considèrent que tous les événements de notre vie entraîneront des fuites d’énergie et des fluctuations très importantes au niveau de notre énergie personnelle.

Les sensations que nous percevons sont une fatigue intense et une privation d’énergie très importante.

Nous avons la plupart du temps le réflexe de nous tourner vers des solutions à très court terme comme la prise de compléments alimentaires ou même de médicaments.

Les causes d’une privation d’énergie

Les causes sont multiples et peuvent parfois se compiler pour entraîner une privation d’énergie d’autant plus importante.

Je peux vous citer certaines causes typiques :

  • Un stress intense
  • Des pensées négatives
  • Une dépendance à la cigarette, à l’alcool ou aux psychotropes
  • Un excès de travail
  • Un divorce
  • Un déménagement
  • Un décès
  • Des abus sexuels
  • Un changement important

Il arrive souvent que l’événement traumatisant ait une forte incidence sur notre énergie personnelle.

On aura souvent tendance à se tourner vers des solutions traditionnelles car le chamanisme ne fait pas partie des solutions vers lesquelles on se tourne spontanément.

Notons au passage que certaines des solutions comme la prise de médicaments ou encore le développement d’une dépendance soudaine ne feront qu’accentuer la privation d’énergie.

L’importance de rechercher les bonnes réponses avec le chamanisme

Le voyage de l’âme ou voyage chamanique permet de retourner dans ces moments de privation d’énergie extrême et de libérer la personne de la cause qui entraîne la perte d’énergie.

Il s’agit donc de récupérer l’énergie perdue car, comme l’explique le chaman, cette énergie a été emprisonnée dans le monde invisible.

En d’autres mots, on peut considérer que chaque choc traumatique, petit ou grand, entraîne un morcellement de l’âme qu’il convient de récupérer et de ré-assembler pour rétablir un équilibre énergétique.

Un bouddha dans la nature

Mon expérience de voyage chamanique

J’ai réalisé ce voyage chamanique de réalignement de mon énergie lors d’un séminaire au Maroc.

À ce moment précis, je n’avais absolument aucune connaissance du chamanisme en tant que tel et je n’aurais même pas su dire que l’expérience à laquelle je participais était une expérience de ce genre.

Le chaman que j’ai rencontré m’a permis de réaliser ce voyage pendant plus de 2h30.

Encore aujourd’hui, je peux vous assurer que lorsque je repense à ce voyage il n’a duré – selon mon ressenti – que 5 à 10 minutes grand maximum.

J’étais tellement dans un état de conscience avancé que j’ai perdu complètement toute notion du temps.

Je tiens à préciser que, hormis un verre d’eau, je n’avais absolument rien bu avant de me lancer dans ce voyage.

Le lieu de mon expérience chamanique

J’étais alors dans un hôtel à Marrakech dans lequel je préparais un séminaire de plusieurs jours.

Alors que je rencontrais un chaman, il m’expliqua qu’il pouvait me faire vivre une expérience extraordinaire et qu’il n’y avait aucun prérequis.

C’est ainsi que je me suis retrouvé sur un petit carré de pelouse entouré de palmiers où il m’a tout simplement expliqué de me laisser aller au son de tambours.

Un instrument important

C’est ainsi que « Le Voyage » a commencé, j’ai entendu des tambours sur lesquels le chaman m’a demandé de me laisser aller à danser.

Je me souviens ensuite avoir entendu des gens et de la musique qui me connectaient littéralement à la nature environnante.

Cela m’a permis de lâcher-prise complètement et de me détacher du monde dans lequel j’étais pour me centrer davantage sur moi-même.

Le rôle du chaman dans le voyage chamanique

Un chaman péruvien

Le chaman était présent à côté de moi durant toute l’expérience et il parlait à plusieurs reprises en me guidant dans des visualisations sur des thématiques bien précises.

C’est ainsi que je me suis retrouvé autant dans un paysage imaginaire que dans des endroits qui avaient énormément de sens pour moi comme des lieux de ma jeunesse, de mon adolescence et même lorsque j’étais à l’université.

Pour avoir déjà expérimenté l’hypnose pour des cours de portugais, je peux vous assurer que j’étais dans le même état.

Le chaman n’a fait que guider mon esprit à travers différentes expériences traumatisantes de mon passé.

Une danse agitée au son du tambour chamanique

Ce que je retiens vraiment de cette expérience, c’est le temps écoulé dans ce que l’on peut appeler une transe chamanique.

Il y a eu d’autres rituels que la danse comme des expressions gestuelles de ce que je ressentais au moment présent.

J’ai parfois fait de grands gestes répétés vers le ciel et je me souviens même avoir tapé sur le sol très fortement avec mes poings.

Autant je sentais une énergie se décupler à travers mon corps autant mon esprit semblait complètement ailleurs.

Mon énergie était vraiment libéré et j’émettais parfois des sons comme des reproductions de cris d’animaux dont je ne me souviens absolument pas.

J’ai entendu que d’autres personnes pouvaient avoir les yeux qui se révulsent ou même le corps tout entier qui entrait en convulsion jusqu’à parfois perdre connaissance. Je n’ai absolument rien eu de tout cela.

Je pense personnellement que l’expertise du chaman est très importante car le voyage chamanique doit se faire en pleine conscience avec la volonté de retrouver un niveau d’énergie fantastique.

L’après voyage chamanique

Je n’ai pas gardé cette énergie surhumaine qui m’habitait pendant toute l’expérience.

Par contre, je peux parler d’un sentiment de bien-être et un apaisement accru.

Une expérience de vie très positive.

Le chaman et le voyage chamanique m’ont vraiment apporté une libération au niveau de mon énergie mais aussi un réalignement intérieur avec des bienfaits sur les actes que j’ai posé dans les jours, mois et même années qui suivirent.

Le chaman m’a même expliqué après cette expérience que lors du voyage chamanique on fait toujours la rencontre d’esprits qui viennent nous aider à avancer et performer dans notre vie.

Lorsque je lui expliquais que j’avais rencontré de nombreux animaux comme des loups, des ours et même des écureuils, il m’expliqua que c’était tout à fait normal.

Un chaman indien

La rencontre avec mon animal totem

Autant je dansais et je faisais des sauts en agrémentant ceux-ci de gestes avec mes bras, autant je me déplaçais accroupi ou à quatre pattes en mimant – selon les observations du chaman – un loup.

Le chaman m’expliqua que le lien à la nature dans le chamanisme est très fort et que l’on peut entrer en contact avec les arbres et surtout les animaux.

Il s’agit véritablement de visions qui se sont réalisées durant mon expérience de voyage.

Il m’a expliqué que c’était une des raisons principales pour lesquelles le voyage chamanique se réalisait dans la nature et qu’il préférait que je sois à pied nu en contact direct avec le sol.

Un animal reflétant les profondeurs de notre âme

Il m’expliqua que de cette manière j’étais plus en lien encore avec la nature et que chaque choc réalisé avec la terre ferme me permettait d’accéder à mon énergie perdue.

Se prendre pour un animal lors d’un voyage chamanique est donc (apparemment) tout à fait normal.

Dans mon cas, le loup est mon animal totem et il m’accompagne dans ma vie autant dans les bons moments que dans les plus difficiles.

Je peux autant faire appel à l’esprit de l’animal qu’à ses qualités les plus intrinsèques pour évoluer vers ma mission de vie.

Il m’expliquera notamment que le loup a une forte volonté de vivre en meute et de prendre soin des autres ce qui était totalement en lien avec ma mission de vie qui peut se résumer par la phrase : « Plus loin, plus fort , Ensemble ! » qui est aussi devenu le slogan de ma première entreprise.

Que retenir du chamanisme ?

Il existe depuis très longtemps et s’est répandu sur toute la planète.

Bien que ses origines se situent principalement en Sibérie, il connaît aujourd’hui un regain d’importance notamment avec ce que l’on peut appeler le néo-chamanisme et le développement personnel.

Les liens entre religion et chamanisme sont pour le moins ambiguë et font couler beaucoup d’encre. Les uns essayant de s’attribuer les meilleurs rituels pour combler le manque de leur doctrine tout en souhaitant la disparition du chamanisme.

S’il y a un personnage important dans le chamanisme, c’est bien le chaman.
Celui-ci n’est nullement un ermite vivant au fin fond des bois ou même un homme couvert de plume, il s’agit de n’importe qui s’initiant au chamanisme et développant sa propre pratique chamanique.

Le chamanisme vient en complémentarité (en non en conflit) des médecines traditionnelles pour soigner le corps autant que des suivis en psychiatrie ou en psychologie pour soigner l’esprit. La pratique chamanique permet d’harmoniser l’énergie personnelle.

Croire ou non au chamanisme n’est pas la bonne question à se poser mais il s’agit de vivre une expérience de voyage chamanique et d’observer et ressentir cette connexion avec la nature, les énergies et peut-être même rencontrer votre animal totem.

Laisser un commentaire