LE TANTRISME SPIRITUEL : THÉORIE & PRATIQUE

Vous parler de tantrisme, de yoga tantrique – différents selon les appellations – c’est comme ouvrir un chapitre d’un livre de Kama Sutra me direz-vous ?

Je vous répondrai par l’affirmatif mais pas que…

Dire que le tantrisme se définit uniquement par une expérience sexuelle que l’on pourrait qualifier de « hors norme » serait tout à fait réducteur et surtout erroné.

Dans cet article, je vous propose d’aller au-delà du sens commun que peut avoir le tantrisme dans nos sociétés occidentales et d’approfondir vos connaissances sur ce qui permet à l’individu d’atteindre un degré de spiritualité significatif.

Un homme assis avec les différents chakras ouvert et alignés

Commençons par définir le tantrisme

Il s’agit d’une invention purement occidental du XIXe siècle. Le mot tantra faisant référence à la « règle« , « traité » et fait référence à des doctrines et rituels ainsi qu’à des méthodes initiatiques liées à l’hindouisme.

Notons quand même au passage que la définition exacte et l’origine historique du tantrisme pose encore question à l’heure actuelle.

Yoga tantrique

Le tantrisme s’exprime clairement à travers des pratiques de yoga tantrique et de rites qui y sont liés.

Il se base donc sur des tantra qui serait même révélés, si on en croit les spécialistes du tantrisme, par Shiva lui-même.

Le tantrisme connaîtra un développement différents en fonction de la définition qu’on lui donnera selon la branche de l’hindouisme ou du bouddhisme.

Il est principalement développé dans les pays asiatiques comme la Chine, le Japon, la Corée ou encore le Vietnam.

En ce qui concerne les pratiques tantriques bouddhiques, elles seront plus pratiquées au Japon, en Mongolie et au Tibet.

Le Tantrisme, en concret, cela donne quoi ?

C’est une pratique qui se situe au croisement des chemins du yoga, de la méditation et de la sexualité.

Le tantrisme enseigne l’épanouissement personnel par la circulation et la libération de l’énergie du corps.

Si on en croit l’approche tantrique, pour être en parfait alignement avec le monde dans lequel nous vivons et les personnes rencontrées au cours de notre vie, il faut avant toute chose se connaître personnellement et profondément.

Le tantrisme et la spiritualité

La connaissance de soi par la pratique tantrique va donc bien au-delà du monde physique et alliera également le monde mental et spirituel.

Par la pratique du Tantrisme, l’individu peut atteindre un état de vibrations modifié grâce à la maîtrise de l’énergie sexuelle et les pulsions afférentes.

La doctrine du tantrisme

Il s’agit d’atteindre la délivrance en intégrant à la fois le désir à la spiritualité par des pratiques de yoga tantrique.

La personne qui pratique le tantrisme transmute son corps pour l’intégrer aux forces de l’univers en utilisant à la fois désir et énergie.

Si l’on s’en réfère aux travaux d’André Padoue, spécialiste du tantrisme :

« Le tantrisme veut permettre à l’homme d’atteindre la libération sans renoncer au monde, de parvenir à la paradoxale coïncidence de la manifestation et de la divinité. »

André Padoue

Il faut considérer deux pôles dans le tantrisme issus de l’hindouisme :

  • Le pôle masculin que l’on considère comme conscient mais inactif
  • Le pôle féminin qui lui est actif et sera créateur d’énergie

Le tantrisme pousse à faire l’expérience de soi et de son unité avec l’Univers.

Le principal objectif est l’utilisation du corps pour toucher l’aspect sacré de la vie.

Vous créerez ainsi un véritable lien entre monde terrestre et monde spirituel en développant l’énergie sexuelle.

Un homme et une femme pratiquant le tantrisme

Application de la doctrine tantrique

Il faut arriver à une purification du Prana (cela intègre simultanément la notion de souffle, du principe vital du souffle et la manifestation organique du souffle dans la respiration) et éveiller ce que l’on appelle le Kundalini (cela désigne une puissante énergie spirituelle trouvant sa source dans la base de la colonne vertébrale).

Il faudra pour cela réaliser différentes pratiques comme l’asana, le mudra, le pranayama et le shatkarma :

Asana

Le terme asana est un terme sanskrit faisant référence à une posture – ou un exercice corporel – et correspondant dans les pratiques de yoga au troisième membre.

Il s’agit du yoga le plus répandu en Occident pouvant être traduit littéralement par «une manière d’être assis» ou encore «le fait de s’asseoir».

Bien que le terme asana fait référence à une posture rituelle dans le yoga, il fait également référence à une manière bien spécifique « d’être assis » ou encore de « situation » et même « de siège ».

Mudra

Ce terme, toujours en sanskrit désigne une position symbolique des mains d’une personne ou encore la représentation artistique d’un personnage ou d’une divinité .

Pranayama

Pranayama correspond dans le yoga au quatrième membre et fait référence à toutes les disciplines autour du souffle autant en ce qui concerne la connaissance de celui-ci que le contrôle que l’on peut en avoir lors du prana.

C’est un mouvement respiratoire orienté vers le souffle vital. Il est à noter que le pranayama, bien qu’il fasse référence à des techniques de souffle et de respiration varie selon les écoles de yoga.

Shatkarma

Il s’agit de six techniques différentes regroupés sous l’appellation shatkarma :

  • Neti,
  • Dhauti,
  • Nauli,
  • Basti,
  • Trataka
  • Kapalabhati

Elles ont toutes les six pour but de purifier le corps et d’améliorer la santé globale de l’individu.

À la base, les maîtres yogi considéraient que la purification d’un organisme était une étape préparatoire indispensable à la méditation.

En effet, en méditation, les difficultés à garder la concentration proviennent principalement du fait que le corps n’est pas pur.

Une fois qu’il est libéré de ses toxines, la circulation du prana se voit libérer et permet une meilleure concentration. La méditation gagne alors en qualité et en intensité. On pourrait regrouper les six pratiques de shatkarma sous l’expression « un esprit sain dans un corps sain ».

Des textes sur une colonne

Finalité du tantrisme

Si on s’en réfère aux travaux de André Padoux et de Rod Stryker – tous deux spécialistes mondiaux du tantrisme – le tantrisme pointe directement sur ce qui nous empêche d’attirer à nous l’abondance et la prospérité.

Le tantrisme propose des techniques aidant à atteindre la prospérité spirituelle d’une part et également la prospérité matérielle d’autre part.

Tous les individus sont différents et les changements viennent toujours de l’intérieur. L’extérieur n’est que la conséquence (le reflet) des changements réalisés à l’intérieur de soi.

Le tantrisme permet directement d’entrer en communion avec nous-mêmes et de trouver les réponses enfouies au fond de notre être.

Il permet de trouver une meilleure balance entre les émotions et le désir et permet alors une harmonisation des chakras.

Toucher aux énergies subtiles

Pratiquer le tantrisme c’est donc entrer en connexion avec soi-même et tout l’Univers pour développer une spiritualité en lien avec les énergies du cosmos.

Si cela permet également à l’individu d’avoir une vie sexuelle et sentimentale plus équilibrée et plus épanouissante ce n’est qu’une conséquence des changements qu’il réalise avec les énergies subtiles.

Le tantrisme peut donc tout à fait se pratiquer seul tout autant qu’en couple ou même en groupe.

Si dans le premier cas il vous permet de mieux entrer en communication avec qui vous êtes, pratiquer avec son conjoint permet d’apaiser, améliorer et renforcer les relations au sein du couple.

Faire le choix du tantrisme et du voyage introspectif qu’il offre, c’est favoriser à la fois son équilibre autant que son bien-être dans ses états émotionnels, physiques et spirituels.

À qui s’adresse le Tantrisme ?

La pratique du tantrisme pose de nombreuses questions pour un grand nombre de personnes.

Est-ce que je peux le pratiquer seul ? Puis-je le pratiquer en couple ? Est-ce qu’il s’agit d’une dérive hors de son couple si l’on pratique le tantrisme avec une autre personne ?

Il y a même des personnes qui pensent que le tantrisme sert à soigner des blessures personnelles en lien avec la sexualité.

Dans tout cela il y a du vrai et du moins vrai.

Une ouverture à autre chose

Sachez cependant que le tantrisme est avant tout un désir de se découvrir personnellement et de s’ouvrir à une sexualité différente.

Pratiquer le tantrisme c’est prendre un chemin de transformation dans la rencontre et le respect de l’autre en vue d’une guérison profonde et d’un alignement de vos énergies.

Il ne s’agit pas du tout de se lancer dans ce genre de pratique sans avoir exploré au minimum les tenants et aboutissants du tantrisme.

Le tantrisme s’adresse donc à toute personne désireuse de se lancer dans un cheminement personnel , ayant l’envie de se connaître davantage, rencontrer sa part de lumière tout comme accepter ses parts d’ombres, c’est aussi un défi dans lequel le dépassement sera présent.

Bref, vous l’aurez compris, pratiquer le tantrisme c’est faire le choix de grandir, de se transformer et de réussir dans plusieurs niveaux de votre vie.

Il s’adresse autant à une personne célibataire qu’aux personnes étant en couple et désireuses d’avancer ensemble.

Bien évidemment, vos motivations ne concernent que vous et vous trouverez certainement ci-dessous quelques éléments de réponses qui vous permettront d’avancer dans votre cheminement.

Deux personnes pratiquant le tantrisme

Si vous êtes célibataire et souhaitez vous adonner au tantrisme, vous :

  • faites alors partie des gens qui veulent aller à la rencontre d’eux-même et des autres au travers l’Amour mais surtout dans le respect et la confiance de l’autre.
  • souhaitez dépasser vos blocages, vos limites, vos peurs et surtout sortir de votre zone de confort.
  • voulez apprivoiser la sensualité et l’intimité avec un ou plusieurs partenaires.
  • souhaitez augmenter votre conscience à vous-même, à la vie, aux énergies qui vous traversent et à l’univers.
  • souhaitez partager votre expérience d’intimité avec d’autres personnes à l’extérieur d’un contexte sexuel.
  • voulez rencontrer d’autres personnes comme vous en chemin, à l’écoute d’elles-mêmes, dans le partage.
  • avez envie d’innovation et d’attirer à vous une personne qui pourra s’avérer être votre partenaire idéal pour cheminer ensemble et découvrir le tantrisme à deux.
  • êtes tout simplement ouvert à une expérience différente de rencontrer l’autre au travers d’une expérience inédite.

Si vous êtes en couple et souhaitez vous adonner au tantrisme à deux, vous :

  • souhaitez approfondir la connexion et l’intimité que vous entretenez avec votre partenaire.
  • avez envie d’amener votre relation à un niveau supérieur.
  • désirez expérimenter une sexualité différente avec un état de conscience plus important et une spiritualité accrue.
  • ressentez le besoin de maintenir une flamme vivante et chatoyante dans votre relation.
  • êtes prêt à faire face aux défis à deux, à surmonter vos différents et surtout à créer plus d’harmonie dans votre couple.
  • souhaitez une rencontre entre votre vie personnelle, sexuelle et spirituelle.

Il n’y a aucun rapport d’âge pour commencer la pratique du tantrisme en couple. Que vous soyez ensemble depuis 20 ans ou depuis très peu de temps, cela n’a absolument aucune importance.

Cela vous apportera

Cela vous apportera une nouvelle vision sur votre relation et surtout un regain d’intimité et de sexualité.

De plus, votre couple n’a nullement besoin d’aller mal pour procéder à ce genre de pratique.

En effet, commencer un cheminement de tantrisme à deux vous permettra de construire des bases solides de communication, de confiance mais également de connexion avec les différentes énergies et l’Univers.

Vous découvrirez sans aucun doute de nouveaux aspects autant de vos personnalités respectives que de la relation que vous entretenez.

A contrario, si votre couple manque d’intimité, de connexion ou encore que vous vivez de nombreux conflits ayant des répercussions sur votre sexualité ou votre communication quotidienne, un atelier tantrique permettra certainement de rallumer la flamme des premiers jours et de poser les bases d’une intimité solide et constructive à deux.

Comment ne pas parler du tantrisme et de l’orgasme tantrique?

Vous l’aurez compris, le tantrisme est une pratique à la fois physique, mentale et spirituelle où tous les sens sont sollicités.

Bon gré ou malgré cela, le tantrisme est souvent assimilé à une pratique sexuelle réalisée par des femmes de petite vertu.

Afin de casser les idées reçues et d’expliquer correctement les choses, le tantrisme est avant tout une pratique spirituelle et sacrée avant d’être une pratique sexuelle quelconque.

Évidemment, le tantrisme mettra en ébullition tout l’essence de l’organisme et il est donc difficile de réaliser une séance sans en venir à la stimulation des parties génitales du corps humain.

Cependant, et j’insiste, la pratique tantrique considère le corps dans son entièreté et pas résumé à la stimulation unique des parties génitales comme beaucoup le pensent.

En effet, le tantrisme prendra en compte l’individu dans sa globalité en tenant compte autant de la dimension mentale, énergétique, émotionnelle et physique de l’individu.

Une statue montrant l'orgasme

Pourquoi alors parler d’orgasme ?

Tout simplement parce qu’il n’existe pas d’autres mots comparables pour expliquer le ressenti que vous pourriez en avoir.

Si vous parvenez à un orgasme tantrique, celui-ci est nettement plus intense et plus fort qu’un orgasme classique.

Pour ceux qui ont déjà eu la chance d’expérimenter ce type d’expérience, vous vibrez complètement et totalement dans l’entièreté de votre corps.

Il arrive même parfois que certaines personnes perdent connaissance tellement l’orgasme est fort et intense.

De plus, il n’y a pas forcément besoin de contacts sexuels à proprement parler pour que celui-ci se produise.

En effet, si l’acte sexuel en couple permet une exploration à deux allant bien au-delà du contact physique, le tantrisme peut vous mener au même résultat voire bien plus loin sans pour autant que ce soit dû à votre partenaire.

N’oublions pas que dans le tantrisme ce n’est pas tant l’orgasme que l’on cherche à atteindre mais bien l’exploration des chemins qui y mènent par la libération des énergies, le contrôle de votre souffle, des pulsions et des émotions qui vous traversent.

Rapport sexuel versus rapport tantrique

Dans le tantrisme, les partenaires prendront tout le temps nécessaire et veilleront surtout à profiter de l’instant présent.

Ils se focaliseront sur la pratique en vue d’optimiser la relaxation mais aussi d’augmenter et de maintenir le désir de chacun des partenaires dans le but précis de ralentir et de repousser le plus loin possible l’orgasme.

C’est un véritable jeu de canalisation et d’équilibrage de la pulsion et de l’énergie sexuelle en vue d’atteindre une fusion énergétique totale.

Le Tantrisme : concrètement

Comme expliqué plus haut il y a exactement deux cas de figures :

Si vous êtes en couple :

Procéder à une séance de tantrisme permettra de fusionner l’énergie masculine et féminine dans votre relation.

Pour ce faire, renseignez-vous auprès d’une personne qui réalise le tantrisme et faites-vous guider par une ou un professionnel(le) de cette pratique qui sera le plus à même de vous faire profiter au maximum de ce moment.

Si vous êtes célibataire :

Je vous recommande également de vous renseigner scrupuleusement sur les capacités à réaliser une séance de tantrisme authentique et non pas d’un quelconque massage amélioré par une personne n’ayant absolument aucune connaissance dans le domaine.

Dans la pratique :

Ce n’est pas bien sorcier, les partenaires se stimulent mutuellement l’ensemble du corps en adoptant toute une série de postures particulières telles que je vous les ai expliqué au-dessus.

Ensuite, une fois que les énergies sont pures, les partenaires veilleront à se caresser et se masser toutes les parties du corps.

Ils veilleront spécialement à donner une attention particulière aux extrémités comme les pieds, les mains, la tête et aussi les parties sexuelles.

Il n’y a pas une focalisation particulière à mettre sur les parties sexuelles mais bien sur toutes les parties du corps pour fluidifier l’énergie au travers de celui-ci.

Atteindre l’orgasme tantrique

Bien entendu, vous chercherez à atteindre l’orgasme tantrique qui peut être appelé le Graal du Tantrisme.

En vérité, vous ne parviendrez certainement pas à y parvenir lors de vos premières tentatives.

Le stress, l’excitation , le lieu, la situation, la personne étant très importante pour que tout se passe au mieux.

Il s’agira surtout de vous focaliser sur vous-même et d’apprendre à maîtriser autant le plaisir que le désir et l’excitation.

Croire que cela se fera rapidement et facilement est une erreur. Le tantrisme demande une pratique régulière.

Bien entendu la pratique de la méditation pourra fortement vous aider ainsi que des techniques pour apprendre à canaliser et maîtriser votre souffle retardant l’orgasme tantrique.

C’est peut-être l’aspect le plus fun du tantrisme, vous pouvez vraiment le prendre comme un sport (quotidien) car il demande autant de concentration que de pratique.

Mandala de méditation

Envie d’essayer le yoga tantrique ?

Après une lecture sur la thématique du tantrisme, vous seriez bien tenté de vous lancer dans la pratique du tantrisme ou du moins réaliser une séance de découverte.

Qu’à cela ne tienne, si vous désirez en apprendre plus sur vous-même et aller plus loin dans votre spiritualité c’est même un chemin que je vous conseille.

Cependant, je vous conseillerai aussi de suivre ces 3 conseils :

Une démarche personnelle

Le premier est qu’il s’agit d’une pratique fort méconnue de notre société et pour le moins désapprouvé par la plupart des gens surtout par manque de connaissance sur le sujet.

Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une démarche personnelle et spirituelle pour en connaître davantage sur vous-même.

Soyez avisé

Le deuxième conseil que je peux vous donner est de vous renseigner scrupuleusement sur le ou la guide tantrique que vous contacterez pour votre séance découverte ou même une pratique régulière.

Les charlatans (hommes et femmes) dans le domaine ne manquent pas et ne s’abstiendront certainement pas de vous demander des sommes folles pour des pratiques plus que douteuses et sans aucune formation précise au préalable.

En bref, sachez faire la différence exacte entre la personne qui pourra effectivement réaliser une séance de tantrisme authentique et la personne qui vous procurera un « vulgaire » massage.

Le respect comme valeur de pratique

Enfin, le troisième et dernier conseil que je peux vous donner est que, quoi que vous fassiez et avec qui vous le fassiez, faites-le toujours conjointement en connaissance de cause et dans le respect le plus absolu de l’autre.

Le voyage tantrique est une exploration et une découverte magnifique et extraordinaire pour ceux qui savent y aller ensemble.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!