COMMENT DEVENIR RICHE?

Dans l’article précédent, je vous présentais trois manières différentes de penser qui aboutissent à devenir riche.

Je vous ai notamment parlé du processus de manifestation et les changements que cela pouvait avoir sur votre vie.

Enfin, je vous ai également proposé trois incantations permettant de développer votre capacité à devenir riche au quotidien.

Tout d’abord, je vous expliquais que les personnes au mode de pensée « riche » assument complètement la responsabilité de leur vie.

« JE SUIS LE CRÉATEUR DE MA RICHESSE. »

Ils assument le fait d’être le créateur de leur vie et ne jouent pas les victimes.

Ils se posent comme les charpentiers autant de leurs échecs que de leurs réussites.

Ensuite, je vous expliquais comment les personnes au mode de pensée « riche » jouent le jeu de l’argent avec une volonté « féroce de gagner » tandis que les pauvres jouent principalement le jeu de l’argent « pour ne pas perdre ».

« JE SUIS LE CRÉATEUR DE L’ABONDANCE ET DE LA RICHESSE. »

Je vous expliquais que ceux qui ont un mode de pensée « pauvre » pousse leur esprit à réagir constamment en payant leurs factures et en ayant quelques réconforts de temps à autre.

Ils se débrouillent jour après jour, mois après mois, année après année.

En agissant de la sorte, l’Univers continue à leur envoyer juste assez pour qu’ils puissent s’en sortir.

De plus, je vous expliquais que les riches sont déterminés à devenir riche, c’est pourquoi ils développent toutes les manifestations de la richesse.

« JE M’ENGAGE A ETRE RICHE. »

Je vous parlais donc d’un engagement à plus de 100% dans lequel vous réalisez votre richesse à la fois consciemment et inconsciemment.

« Votre degré de résultat n’aura d’égal que le degré d’engagement que vous y mettez. »

Enfin, je vous parlais de la capacité à constamment passer à l’action que développent les personnes ayant un mode de pensée « riche ».

« JE PASSE CONSTAMMENT A L’ACTION. »

Les personnes pauvres réalisent de petites actions à court terme tandis que les personnes riches réalisent de grandes actions sur le long terme.

Dans cet article, je voudrais vous faire part de votre capacité à « devenir riche » en vous apportant 3 incantations supplémentaires qui répondront à la question « comment devenir riche ? ».

Un transat au bord de la piscine

Les gens riches pensent GRAND

Les pauvres pensent petits.

Cette affirmation est extrêmement importante pour comprendre pourquoi certaines personnes deviennent riches et pourquoi d’autres restent toujours pauvres.

Le parcours de Christian et son entreprise d’électricité

J’ai rencontré Christian lors d’une de mes formations en salle.

Au tout début, je pensais qu’il était professeur d’électricité car il s’est présenté de la sorte devant toute l’assemblée.

Je devais comprendre plus tard qu’il était effectivement professeur mais qu’en plus, il avait une activité professionnelle complémentaire en tant qu’installateur en électricité.

Christian a été un des premiers à suivre mon coaching et les conseils que j’ai pu lui apporter.

Je dois dire que nous avons tous les deux fait du bon travail.

Je m’étais engagé à le coacher car il souhaitait amener son entreprise à réaliser 1 million de chiffre d’affaires et il plafonnait depuis quelques années entre 500 000 et 600 000 euros.

Notre coaching a duré un peu moins de deux ans et même si je le vois encore aujourd’hui de manière assez récurrente, c’est plus par amitié que pour de vrais raisons de business.

Un jour j’ai demandé cette question très précise à Christian :

« Qu’est-ce qui a fait qu’à un moment donné ton entreprise est reparti en croissance et à évoluer vers le million d’euros ? »

Il m’a pratiquement répondu sans réfléchir et de manière très spontanée :

« Pour moi, tout a changé le jour où j’ai commencé à voir les choses en grand ! »

La loi du revenu

Je dois vous faire une parenthèse dans ce que je vous explique et surtout faire référence au livre de T Harv Eker intitulé « Speedwealth ».

Il parle de ce qu’il appelle « la loi du revenu ».

Cette loi stipule exactement que chaque personne est payée de manière proportionnelle à la valeur que l’on offre en fonction du marché.

Bien que cela peut paraître compliqué, cela revient tout simplement à dire : Combien de personnes servez-vous ou aidez-vous réellement avec votre produit ?

Si je prends l’exemple de mon entreprise CORESCO avec laquelle je propose des programmes de défis internationaux et des formations.

J’ai le choix de pouvoir créer des événements avec des groupes de 20 personnes, 50 personnes, 200, 500 et même si je ne l’ai pas encore fait de 5000 voire même 10 000 personnes pour des formations.

En vérité, même si l’effort est le même, certaines personnes sont plus à l’aise devant 20 personnes plutôt que 10 000 et cela peut tout à fait se comprendre.

Cependant – et vous en conviendrez – il existe une forte différence de revenus entre une formation de 20 personnes et une de 10 000 personnes.

Il n’y a aucun doute là-dessus.

Des dollars américain

À nouveau, des questions essentielles doivent se poser :

  • Comment voulez-vous vivre votre vie?
  • Qui êtes-vous?
  • Comment voulez-vous jouer au jeu de l’argent ?
  • Voulez-vous jouer dans une grande cour ou une petite cour ?
  • Vous voulez jouer gros ou petit ?
  • Vous voulez gagner peu ou beaucoup ?

Dans tous les cas de figure, votre réponse exprimera votre choix !

Mais en vérité la plupart des gens choisissent de jouer « petit« .

Pourquoi me direz-vous ?

La réponse tient en un mot :

PEUR

Tout d’abord – et comme de nombreuses personnes – ils ont peur.

Ils ont autant peur de l’échec qu’ils pourraient encourir que de la réussite qu’ils pourraient engranger.

Ensuite, de nombreuses personnes ne se sentent pas digne de jouer « grand » tout simplement parce qu’elles pensent « petit ».

Elles se sentent petites.

Ils ne se sentent pas assez bons, assez importants ou même assez confiants en eux-mêmes pour faire une grande différence dans leur vie.

Mais réfléchissons un instant :

Il ne s’agit pas de moi, de vous ou même de nous ; il s’agit de votre mission personnelle, de votre mission de vie.

Il s’agit de vivre en phase avec votre objectif de vie.

Dans le grand puzzle qu’est l’Univers, il s’agit de trouver ce pourquoi vous êtes là et d’ajouter votre part personnelle à cette immense ensemble.

Comme j’aime le répéter très souvent – et c’est peut-être l’une des choses les plus importantes que m’ait enseigné Anthony Robbins – chacun de nous trouve sa grandeur dans le service aux autres.

Cela fait de nous des hommes laissant une empreinte dans le monde dans lequel ils vivent.

Se détacher de l’ego et de ses carcans

Combien parmi nous sont enfermés dans leur ego ?

Le monde semble complètement tourner autour du « moi, moi, moi et encore moi et toujours moi ».

J’insiste cependant là-dessus, il ne s’agit pas de vous mais bien de la valeur que vous allez ajouter à la vie des autres.

Un objectif de grandeur

L’objectif le plus important est donc de partager votre valeur, et tout ce que vous avez, avec autant de personnes possibles.

Nelson Mandela disait :

« Le monde n’a pas besoin de plus de gens jouant petit. »

Il s’agit de votre choix et de votre objectif.

Il s’agit ni plus ni moins de prendre la bonne route.

La première vous emmènera à la rupture, la misère et la pauvreté tandis que l’autre vous apportera énormément de sens, d’épanouissement et même de richesse et d’abondance.

Arrêtez donc de voir petit et cesser de vous cacher !

Rompez avec votre vie dans laquelle vous êtes constamment dans le besoin et bâtissez une vie dans laquelle vous avancerez vers la réussite.

Acceptez d’être un créateur puissant et abandonnez la créature insignifiante qui vous colle à la peau.

Il est désormais temps de reconnaître votre propre valeur et de penser « grand ».

Et il pourrait y avoir des centaines, des milliers voire des millions de personnes qui vous attendent.

Êtes-vous prêt à relever un tel défi pour rencontrer vos objectifs et servir la société, notre monde et même nos enfants ?

Une magnifique villa

Incantation numéro 4 : « JE PENSE GRAND » – Je fais le choix de servir un très grand nombre de personnes. Les personnes riches sont plus grandes que leurs problèmes.

La différence entre les pauvres et les riches : les pauvres sont plus petits que leurs problèmes.

Devenir riche n’est pas un chemin facile et il est semé d’embûches.

Il s’agit d’une rivière longue et sinueuse où les obstacles ne manqueront pas et où les détours vous décourageront sans cesse.

Accéder à la réussite et devenir riche est compliquée.

Le chemin qui mène à la réussite est difficile, c’est pourquoi un grand nombre de personnes ne le prennent pas.

Il reste loin des problèmes, de la démotivation, des responsabilités.

C’est un fait inéluctable entre les riches et les pauvres : les personnes riches vivant avec un mode de pensée « riche » ayant une vie d’abondance sont plus grands que leurs problèmes alors que les personnes pauvres et sans succès sont plus petits que leurs problèmes.

Vous avez besoin d’un exemple pour vous en convaincre ?

Je vous conseille vivement la lecture de la biographie d’Elon Musk.

Si sa biographie explique ses plus grands succès comme la réussite de Tesla, Space X ou encore Solar City, elle est aussi le témoin d’un parcours remplis de problèmes structurels, organisationnels et même financiers qui n’ont pas manqué du tout .

Les pauvres font tout pour éviter ce qui pourrait poser un quelconque problème ou un changement de leurs habitudes de vie.

Un pauvre recule devant les défis qui se présente à lui.

À cela, les riches ajouteront qu’ils n’ont absolument aucun problème et il est vrai qu’ils n’en ont en vérité qu’un seul : ils sont fauchés et miséreux.

Le secret de la réussite n’est pas tant d’essayer de réduire ou même d’éviter les problèmes mais de grandir au contact de ceux-ci pour être plus gros que n’importe quel problème.

La perception des problèmes

Imaginons une échelle de problème allant du « niveau 0 » qui équivaut à zéro problème au « niveau 10 » équivalant au problème maximal.

Imaginons maintenant une personne qui a l’habitude de traiter des problèmes de « niveau 3 » et qui doit faire face à un problème de « niveau 6 ».

Est-ce que ce problème semblera grand ou petit pour elle ?

En vérité, de son point de vue, un problème de « niveau 6 » est bien plus important qu’un problème de « niveau 3 » et donc son problème paraît énorme.

Imaginez ensuite une personne ayant l’habitude de traiter des problèmes de « niveau 8 » et qui se retrouve confrontée à traiter un problème de « niveau 6 ».

À nouveau, est-ce qu’elle trouvera le problème grand ou petit ?

À ce stade, le problème identique à la première situation sera considéré comme un petit problème et facilement gérable.

Prenons enfin une personne qui traite constamment des problèmes de « niveau 10 ».

Présentez lui n’importe quel problème en dessous de son niveau de problème habituel et elle vous répondra qu’il n’y a absolument aucun problème dans sa vie et que tout va pour le mieux.

Il y a même des chances qu’elle considère certaines choses – que vous considéreriez comme des problèmes – comme un véritable amusement voire même un passe-temps.

Revenons à notre mode de pensée « riche » et à la distinction qui existe entre riches et pauvres : que vous jouiez gros ou petit, les problèmes ne disparaîtront pas.

La chose la plus importante à réaliser est de comprendre que l’ampleur du problème n’est jamais le vrai problème.

Ce qui compte véritablement c’est votre taille à vous !

Devenir riche et résoudre tous les problèmes

Je vous expliquais plus tôt que votre richesse personnelle ne peut augmenter que dans la mesure où vous faites le nécessaire vous-même !

Il est donc primordial de vous développer à un niveau tel que vous pourriez surmonter tous les problèmes qui vous empêchent aujourd’hui de créer la richesse, l’abondance et le fait de devenir riche dans votre vie.

Il est temps de réveiller le guerrier qui sommeille en vous !

Un guerrier ne recule pas devant un problème, il n’évite pas un problème et enfin il ne se plaint jamais d’un problème.

Lorsqu’un guerrier se retrouve confronté à un défi important, ses yeux étincellent, son adrénaline monte et il s’impatiente en criant : APPORTEZ-MOI CE PROBLÈME !

La chose la plus importante est que vous deveniez un véritable guerrier dans la gestion de problème.

Vous répondrez alors à la question suivante de manière très simple :

« Qu’est-ce qui vous empêche de devenir riche et de vivre dans l’abondance ? »

La réponse sera « rien » !

Une bibliothèque splendide

Incantation numéro 5 : « JE SUIS PLUS GRAND QUE TOUS LES PROBLÈMES QUE JE RENCONTRE » – les personnes ayant un mode de pensée « riche » se concentrent sur les opportunités

Les riches voient constamment la croissance devant eux tandis que les pauvres voient constamment les pertes que cela peut occasionner.

Il ne s’agit ni plus ni moins que de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein.

Les pauvres se concentrent sur les problèmes alors que les riches se concentrent sur les opportunités.

Les riches se concentrent sur les récompenses alors que les pauvres se concentrent sur les risques qu’ils doivent prendre.

Je ne vous parle pas ici de « pensées positives » mais bien d’une manière habituelle de voir le monde devant vous.

Les pauvres vivent dans la peur

Les personnes ayant un mode de pensée « pauvre » vivent constamment dans la peur.

Leur esprit imagine constamment ce qui pourrait se passer de mal dans n’importe quelle situation.

Ils sont focalisés sur un état d’esprit où les choses ne fonctionnent pas.

Les riches vivent dans la création et la responsabilité.

Les personnes ayant un mode de pensée « riche » acceptent la responsabilité de créer leur vie et ont développé une mentalité dans laquelle ils croient que cela fonctionnera parce qu’ils le feront fonctionner.

Dans le relation avec l’argent, comme bien d’autres domaines dans la vie, le risque est proportionnel à la récompense ; et généralement, au plus la récompense est élevée au plus le risque aura été élevé.

Les gens ayant un mode de pensée « riche » sont prêts à prendre ce risque.

Les personnes ayant un mode de pensée « riche » s’attendent à la réussite car elles font tout pour y arriver.

Elles ont confiance en leurs propres capacités et en leur propre créativité.

Elles croient pouvoir récupérer tout leur argent et même bien plus quoi qu’il arrive.

A contrario, les personnes ayant un mode de pensée « pauvre » s’attendent uniquement à l’échec.

Elles manquent de confiance en elles et surtout dans leur capacité à y arriver.

Elles pensent que l’échec est une catastrophe et ont une peur viscérale de se lancer.

Elles admettront même volontiers que grandir et surtout réussir dépend surtout d’un paramètre important qu’elles nomment : « chance ».

Une histoire assez convaincante

On a tous entendu l’histoire d’un gars qui a trouvé un objet dans son grenier et la revendu en gagnant une énorme somme.

Ou encore de cette personne que rien ne prédestinait à devenir riche et pourtant, suite à un décès dans sa famille, elle est devenue héritière d’un des plus grand complexe hôtelier au monde.

Je suis pratiquement sûr que vous voyez de qui je parle.

Vous pourriez penser que dans un cas comme dans l’autre, c’était une bonne décision de vendre l’objet ou d’accepter l’héritage et qu’il y a certainement une part de « chance » là-dedans.

Je pense en réalité qu’il y a un peu des deux.

Pourtant, il y a un point central à ne pas rater : il y a peu de chance pour que vous ayez vraiment quelque chose pour devenir riche si vous ne vous bougez pas un peu les fesses sans passer à l’action sur certaines choses.

Je veux dire par-là qu’il est important de faire quelque chose, d’acheter quelque chose ou de démarrer quelque chose qui pourra potentiellement vous amener à devenir riche, d’accéder à l’abondance et à la liberté financière.

Néanmoins, pour cela vous devez voir les opportunités qui se présentent à vous et vous concentrer dessus plutôt que de vous concentrer sur les moyens de perdre constamment de l’argent.

J’expliquais précédemment une loi universelle qui dit :

« Tout ce sur quoi vous concentrez votre esprit se développe. »

Une vue intérieur d'une Bentley

Si vous persistez à vous concentrer plus sur les problèmes, c’est tout ce que vous obtiendrez.

À partir du moment où vous commencez à vous concentrer sur les opportunités, vous découvrez qu’elles sont partout autour de vous.

Incantation numéro 6 : « JE VOIS LES OPPORTUNITÉS PARTOUT AUTOUR DE MOI. »

En réalisant ces différentes incantations données, vous commencez déjà à changer votre esprit pour devenir riche.

Il s’agit bien entendu d’une introduction à la psychologie secrète de la richesse et d’un commencement mais il y a encore beaucoup à faire.

Je suis tout à fait conscient de vous voir beaucoup donné d’informations au cours de ces quelques lignes et je vous encourage même à relire cet article une deuxième fois pour imprégner davantage votre cerveau du mode de pensée « riche ».

Bien entendu, avoir une faiblesse dans une seule attitude au sein de votre mode de pensée « riche » peut grandement nuire à votre développement financier.

Je voudrais terminer sur la citation de Josh Billings :

« Ce n’est pas ce que nous ne savons pas qui nous empêche de réussir ; c’est ce que nous savons qui ne l’est pas qui est notre plus grand obstacle. »

Laisser un commentaire