COMMENT DÉVELOPPER L’INTUITION

Comment vous parler de l’intuition ?

Elle est sans doute ce qui est le moins mesurable dans une prise d’une décision pourtant, certaines personnes font davantage appel à leur intuition qu’à leur raison.

Tout être humain sait que nous disposons de cinq sens :

  • La vue
  • Le toucher
  • L’ouïe
  • L’odorat
  • Le goût

Cependant, il existe un nombre important de personnes convaincues qu’il existe un sixième sens qu’elles appellent l’intuition, l‘instinct ou encore l’intelligence intuitive.

Est-ce que l’intuition existe vraiment ?

Il est très difficile de répondre à cette question de manière rationnelle et pourtant :

  • Comment expliquez-vous ce rêve prémonitoire ?
  • Pouvez-vous expliquer pourquoi dans cette décision précise vous êtes sûr de votre choix en vous basant sur votre intuition ?
  • Comment expliquez-vous que face à un choix cornélien vous vous êtes fiés davantage à ce que vous appelez « votre flair » ou encore « votre petit doigt » ?
Deux personnes faisant appel à leur intuition

Mais qu’est-ce que l’intuition ?

Si l’on s’en réfère à sa définition, il s’agit d’un mode de pensée, de jugement, de connaissance perçue comme immédiate.

On peut également la définir comme un processus de l’esprit.

En bref et de manière plus compréhensible, il s’agit tout simplement d’avoir la certitude d’une chose que la raison ne parvient pas à expliquer.

L’intuition est une croyance

Désolé de vous décevoir mais l’intuition est vraiment à reléguer dans la catégorie des croyances.

Si par le passé, l’intuition était assimilée à la spiritualité ou encore à des visions, des études scientifiques ont aujourd’hui démontrées que l’intuition n’est en définitive que le résultat d’une analyse des informations auxquelles la conscience n’a pas accès.

Les fonctions de l’intuition

L’intuition est immédiate car elle paraît se réaliser sans que l’on puisse utiliser sa raison.

Elle est la plus souvent du temps perçue comme inconsciente car il n’y a que la conclusion de l’intuition qui est disponible.

Un sentiment d’évidence

L’intuition est souvent mise en cause lorsqu’il s’agit d’établir la vérité ou l’exactitude d’une proposition donnée.

L’individu réalisera un choix qu’il identifiera comme une intuition en ayant beaucoup de difficulté à justifier la pertinence de ce choix.

De cette manière, l’individu aura « l’intuition » que l’idée ou l’action qu’il a à réaliser est exactement celle-ci et pas une autre.

Cependant, si l’on se penche sur le côté rationnel d’une intuition, on se rend compte que celle-ci l’est facilement dans un second temps.

L’intuition et les grandes découvertes

C’est souvent sur la base d’une intuition que l’on réalisera des découvertes majeurs en sciences mais aussi dans d’autres domaines tels que la médecine ou la géographie.

Prenons comme référence les navires qui partaient pour découvrir le Nouveau Monde ; les navigateurs se basaient à l’époque sur une intuition que le monde n’était pas plat mais sphérique.

Des exemples d’intuition

C’est au psychologue Gary A. Klein que l’on doit des recherches sur l’intuition dans le milieu des hommes du feu :

Il explique cela sur le fait que dans des situations d’urgence, les chefs d’équipe des pompiers doivent prendre des décisions très importantes, mettant en jeu des vies humaines, en se basant uniquement sur leur intuition.

En agissant de la sorte, les chefs pompiers ne cherchent pas plusieurs choix possibles mais examinent uniquement si la solution qu’ils ont en tête peut fonctionner.

Ils procèdent donc à une simulation mentale de la situation et évaluent si celle-ci fonctionnerait ou non.

Si c’est le cas, ils permettent à leurs équipes de mettre en place ce plan d’action.

A contrario, ils modifient le plan de base ou passe à un plan complètement différent si celui-ci présente trop de risques.

Bien entendu, les différents plans élaborés se font toujours à partir de leurs expériences personnelles basées sur tout un ensemble d’expériences semblables.

L'intuition humaine en couleur

Suivre son intuition : est-ce une bonne idée ?

L’humain a la capacité d’agir en fonction de son intuition ou en utilisant toutes ses facultés rationnelles.

Il existe pourtant des situations où la raison ne permet pas de faire un choix guidé et dans lesquelles l’individu doit alors s’en remettre à son intuition.

Faire face à une situation de « non-solution »

C’est souvent lorsque l’on a épuisé toutes les ressources de la rationalité que l’on se tourne vers son intuition pour trouver une solution.

L’individu fera donc un choix en fonction de son intuition qu’il évaluera comme bon ou mauvais.

A ce stade, on considérerait donc que c’est sur l’ignorance et la non-compréhension que l’intuition d’un individu se basera pour la prise de décision.

On est pourtant en droit de se demander si c’est la meilleure chose à faire ?

Car il s’agit vraiment de se baser sur des faits sur lesquels la rationalité n’a plus prise et donc de se rabattre sur « un sentiment que c’est le bon choix ».

Et c’est certainement la meilleure chose que vous aurez à faire.

En effet, de nombreux choix ont été réalisés par de grands personnages de l’histoire comme Albert Einstein, Henry Ford, Anthony Robbins en se basant sur leurs intuitions.

Ils sont nombreux à reconnaître que les découvertes réalisées ou les entreprises qu’ils ont monté partaient d’une intuition forte que c’était ce qu’il devait faire.

Ils sentaient une véritable « mission » dans la réalisation de ce qu’ils ont créé.

Ce sont ces même personnes qui reconnaissent que ce qu’ils ont fait n’était basé ni sur l’intelligence ni sur la raison mais bien sur une intuition très forte qui leur a donné la force, l’énergie et surtout le courage de perdurer dans leur entreprise.

On reconnaîtra d’ailleurs sur ce point que l’intuition et l’imagination sont fortement liées car elles ont permis les plus grandes découvertes autant que les plus grandes avancées.

L’intuition est-elle liée à la spiritualité ?

Certaines personnes ont la conviction que l’intuition qu’il rencontre au cours d’une journée, dans une certaine action, vient de demandes spécifiques qu’ils auraient fait à un dieu, l’Univers ou tout autre chose reliée à la spiritualité.

La vérité est cependant complètement différente.

La spiritualité et l’intuition sont totalement séparées et n’ont pour ainsi dire aucun lien.

De plus, la psychologie moderne a montré que lorsque nous dormons, notre conscient dort mais notre subconscient est bien éveillé et continue à fonctionner malgré nous.

C’est lors des phases de repos que le cerveau passe en revue tout ce qu’il a enregistré pendant la journée comme un ordinateur le ferait en mettant de l’ordre dans ses dossiers et en classant ceux-ci en fonction des situations et des expériences rencontrées.

Dans ce cas de figure, des informations sont envoyées via le subconscient et viennent former nos rêves.

On a bien sûr toute latitude de penser qu’il s’agit d’une intuition ou de lien avec la spiritualité.

En fait, en fonction de ses convictions et surtout de ses croyances personnelles, chacun aura sa propre réponse.

Un cerveau humain avec de nombreux mots

Expliquer l’inexplicable

En effet, et le débat serait très long, d’expliquer :

  • Comment les rêves se produisant pendant notre sommeil annoncent des réalités qui se produisent véritablement le lendemain?
  • Comment également expliquer que des personnes se réveillent soudainement en pleine nuit convaincues qu’il est arrivé malheur à un de leur proche et d’expliquer les circonstances exactes qui s’avéreront véridiques quelques jours plus tard ?

Entre intuition et spiritualité, le débat reste ouvert dans les méandres de l’architecture neuronale humaine.

L’intuition et les neurosciences

Pour les neurosciences, l’intuition est tout simplement une forme d’intelligence. Il n’y a ni magie ni superstition ni même de spiritualité.

Pour les neurosciences, l’intuition s’apprend et s’entretient au quotidien pour en tirer le maximum.

Si pour certains il s’agit d’une petite voix intérieure qui les conseille en leur donnant une certitude exacte et véridique du choix à réaliser, il en est tout autrement pour d’autres qui refoulent ou ignorent totalement leur intuition.

Une origine mystérieuse

Même si les neurosciences ne parviennent pas exactement à expliquer l’intuition, elles reconnaissent néanmoins qu’il s’agit d’un outil non négligeable pour gérer sa vie.

L’explication de l’intuition par les neurosciences

« La capacité intuitive consiste à percevoir des éléments contextuels et à les agencer de manière adaptative pour trouver une solution nouvelle dans un programme préétabli ou dans une situation répétitive ».

Roland Jouvent

C’est ce qu’expose le professeur et psychiatre Roland Jouvent directeur au CNRS à Paris et auteurs de « Le cerveau magicien« .

En d’autres mots (plus compréhensible), il nous explique que nous avons deux parties de cerveau :

La première concerne le cerveau rationnel et gère nos apprentissages.

La deuxième partie, elle, est beaucoup plus émotionnelle et relationnelle et donc nettement plus adaptative.

C’est cette deuxième partie qui nous permet de nous sortir de la rationalité répétitive.

L’intuition, dans le cas des neurosciences, ne serait donc qu’une réponse hors des sentiers battus ou du moins hors de la logique rationnelle prédictive.

De manière plus imagée, lorsque nous sommes perdus dans un bois, nous pouvons nous tourner vers l’utilisation de la carte, la boussole ou encore même le GPS qui font davantage référence à une logique rationnelle, ou bien nous baser sur notre jugement personnel c’est-à-dire nos sensations, nos émotions, nos impressions pour trouver un chemin de sortie du bois.

Intuition et rationalité peuvent se compléter

Si l’on s’en réfère aux travaux de la neurologue Régine Zékri-Hurstel – auteure avec Jacques Puisais du « Temps du goût » – les informations que l’on reçoit de manière intuitive ne sont pas dépourvues de rationalité.

En effet, la neurologue explique qu’il s’agit d’un grand nombre d’informations sensorielles enregistrées également par notre cerveau mais qui reste dans le subconscient.

De cette manière, de nombreux neuro-scientifiques nommeront l’intuition : inconscient d’adaptation.

Dans ce cas de figure, le cerveau humain a accès directement aux conclusions et nous amène à prendre des décisions de manière ultra rapide sans même que nous ayons la perception de ce qui nous a conduit à prendre ces décisions.

C’est ainsi que la neurologue explique que notre intuition est connectée en temps réel à l’ensemble de nos données sensorielles et en ce sens, qu’elle s’adapte constamment au moindre fluctuations de l’extérieur.

L'intuition représentée

Les individus les plus intuitifs

En se basant sur ces récentes recherches, les personnes les plus intuitives sont donc celles qui développeront le plus leurs capacités sensorielles.

Une constatation que viennent appuyer de nombreux psychanalystes expliquant qu’au plus on devient empathique avec l’autre, au plus on peut sentir, ressentir et surtout pressentir les choses.

L’intuition : un atout indispensable

À la lumière des neurosciences, on peut facilement affirmer que l’intuition est à la portée de tous et ne demande qu’à être développée.

Appeler là donc comme vous voulez :

  • Mon petit doigt
  • Mon intuition
  • Mon flair
  • L’intelligence intuitive
  • L’adaptation intuitive rationnelle

Bref, les appellations ne manquent pas pour une faculté que l’on conviendra d’appeler le sixième sens.

L’intuition permettra de développer votre vie.

Au plus votre intuition sera développée au plus vous serez capable d’évaluer certains contextes précis, trouver des solutions ou encore échapper à certains dangers.

Votre intuition permettra d’avoir des données supplémentaires lorsque vous aurez une décision à prendre en fonction de ce qui est bon ou mauvais pour vous.

En effet, lorsque nous prenons une décision basée sur notre intuition, elle fait alors référence à un nombre bien plus important de connaissances autant basées sur la rationalité que sur les capacités sensorielles de percevoir les choses.

C’est ainsi que votre intuition permettra par exemple de répondre à ces questions :

  • Quel emploi accepter ?
  • Quelles relations toxiques quitter ?
  • Comment augmenter sa confiance en soi?
  • Quel choix réaliser ?
  • Etc.

L’intuition est donc bien un sixième sens qui vous servira de boussole dans des domaines nombreux et variés de votre vie.

Vous aurez donc l’opportunité de répondre de manière plus précise à vos besoins tout en adaptant vos compétences à vos capacités les plus fortes.

L’intuition : un gain de temps

Enfin, toujours en faisant référence aux neurosciences, l’intuition vous permettra de gagner du temps car elle vous rapproche inéluctablement de votre essence et de la manière de répondre à vos aspirations.

L’intuition permet un alignement personnel et une meilleure compréhension de soi-même.

Faire confiance à l’intuition

Le plus important sera de se fier à votre intuition car elle se trompe rarement et compile en une seule expression à la fois votre volonté, vos peurs, votre imagination, vos actions et vos réalisations.

Cependant, l’intuition serait une parfaite source pour la connaissance de soi si elle n’était pas freiné dans son développement par trois choses :

  • Le manque de confiance en soi
  • Les pensées négatives
  • Le fait d’être rationnel envers et contre tout

Il sera donc primordial de lever ces trois obstacles sans quoi vous n’arriverez pas à faire confiance à votre intuition. 

Un humaine victime de son intuition

Les principaux freins au développement de l’intuition

1. Vivre une vie par procuration

Cela veut tout simplement dire que vous ne vivez pas dans le présent. Vous vous imaginez une vie et vous imaginez que cela est votre réalité.

Pour se connecter à votre intuition, il faut vivre dans le moment présent sans quoi vous risquez de passer à côté.

2. Les autres

Plutôt que d’écouter votre intuition, vous avez tendance à donner beaucoup plus d’importance à ce que disent les autres en négligeant votre propre expérience.

En agissant de la sorte, vous n’êtes pas à l’écoute de votre propre sensibilité mais bien à l’écoute de la sensibilité des autres.

Soyez égoïste et écoutez votre propre voix intérieure, elle est la seule et vraie réponse à vos questions.

3. Un manque de discernement

Malgré tout ce que je vous ai expliqué, vous n’êtes toujours pas capable de reconnaître votre intuition.

Il est très important de développer votre capacité à l’écouter.

En fonction des individus, l’intuition se manifestera de manière différente.

Si ce n’est pas dans vos pensées, c’est peut-être dans vos rêves ou même au travers de votre corps. Soyez attentifs à tous les signes.

4. Une peur viscérale de l’échec

Vous êtes tout simplement pétrifié !

En effet, vous laissez la société qui vous entoure vous dicter votre comportement et vos pensées et vous estimez que les échecs et la peur ne peuvent pas faire partie de votre vie.

De cette manière, vous vous privez complètement de vos capacités sensorielles et êtes uniquement orienté réussite.

Pourtant, c’est à partir des plus grands échecs que sont arrivés les plus grandes réussites.

Et je dois vous avouer que je n’aurai jamais réussi à écrire la centaine d’articles que j’ai déjà publié en développement personnel et management en entreprise si j’avais eu cette peur de l’échec.

En effet, il faut retourner dans le secondaire pour comprendre que plusieurs professeurs de littérature m’ont convaincu de ne jamais rien écrire car, pour eux, mon orthographe était déplorable et ma prose sans aucune conviction.

Passez au-delà de vos échecs et de vos peurs, vous grandirez et réussirez d’autant plus vite.

5. L’ego

L’ego a un impact énorme sur nous et nous prive considérablement de notre intuition.

En effet, certaines personnes vous ont fait vous sentir inférieur dans votre vie et vous avez développé des croyances limitatives qui vous bloquent.

Vous risquez alors de développer des comportements pour lesquels votre ego dictera ce qui est bien ou non pour vous.

Avoir trop d’ego ou trop peu d’ego sera un problème majeur dans l’écoute de votre intuition car vous ne serez pas capable d’écouter cette petite voix intérieure à laquelle vous devez faire confiance.

En effet, votre voix intérieure vous dit que tout est possible.

6. Un manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi aura un impact majeur pour votre développement personnel et il vous empêchera de facto d’écouter précisément votre intuition.

En fait, même si vous êtes capable de l’écouter, vous ne lui accorderez pas d’importance car vous n’avez pas confiance en vous.

Un des pré-requis nécessaires pour travailler votre intuition est d’avoir une confiance en vous équilibrée.

7. Un manque d’amour

L’amour est ce que désire le plus ardemment tout individu sur terre.

Quiconque recherche exactement deux choses dans la vie : aimer et être aimé en retour.

Lorsque vous avez manqué d’amour dans votre enfance – par exemple – vous pouvez alors vivre dans l’illusion et le passé de cet amour que vous n’avez jamais eu.

Cela se retrouve généralement chez les personnes orphelines en bas âge.

Ces personnes ont tendance à emmagasiner de nombreux problèmes au niveau émotionnel ainsi que des désirs refoulés aboutissant sur le développement de frustrations de plus en plus importantes.

Avant de pouvoir écouter votre intuition, il est primordial de soigner vos blessures de manque d’amour.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un spécialiste en psychologie pour vous y aider.

La clé pour augmenter son intuition

Comment développer son intuition ?

Il existe de nombreuses techniques qui vous permettront de développer votre boussole personnelle tout en augmentant vos capacités sensorielles directement reliées à votre intuition.

1. Augmenter sa confiance en soi

Comme je l’expliquais plus haut, si vous désirez augmenter votre intuition et mieux percevoir les messages qu’elle vous transmet, il est primordial que vous ayez une confiance en vous solide et équilibrée.

2. Développez votre créativité

Vous avez l’opportunité de lire des livres, de faire de la peinture, du théâtre, de l’art plastique, de la sculpture, etc.

La vie n’est pas faite de difficultés mais de choses que l’on fait en s’amusant et en se permettant d’apprendre comme dans les premières années de sa vie : en essayant par essaie et par erreur.

En procédant de la sorte, vous développerez vos capacités extrasensorielles et donc votre intuition.

Vous renouerez avec votre âme d’enfant et les ressentis que vous aviez à l’époque.

3. Faites le ménage dans votre vie

Combien de fois ai-je expliqué à certaines personnes qu’elles faisaient des choses qui les amènent toujours au même résultat et que si elles ne changeaient pas ces habitudes de base elles ne changeraient alors pas les résultats.

Soyez honnête avec vous-même et prenez des décisions radicales qui entraîneront des conséquences radicales dans votre vie.

  • Depuis combien de temps dites-vous que vous allez arrêter le café ou le thé ?
  • Combien de soirs d’affilée vous êtes-vous dit qu’il serait mieux de lire un livre plutôt que de vous affaler passivement devant votre télévision ?

Arrêtez de reporter votre vie dans l’attente d’un jour meilleur, votre intuition est déjà occupée de vous parler et vous savez pertinemment ce que vous devez faire pour améliorer votre vie.

Passer à l’action et réaliser ces changements !

4. Suivez une formation spécifique

Je vous expliquais dans un premier point de vous tourner vers des activités créatives, ce n’est peut-être pas ce qui vous convient.

Vous êtes peut-être dans la recherche de savoirs et de rencontres que vous pourrez alors faire via des formations très précises qui vous permettront de développer votre intuition.

Commencer par reprendre le contrôle de votre corps et de votre esprit.

Je vous conseille tout simplement l’action qui vous permettra un alignement personnel et une reconnexion à votre essence.

La communication avec votre intuition s’en verra inéluctablement décuplée.

La confiance en soi - trust et l'intuition

5. Passer à l’action tout de suite

Réaliser cette courte méditation :

Installez-vous confortablement sur une chaise et réalisez quelques inspirations et expirations calmes et profondes de manière à relâcher tout votre corps.

Une fois bien détendu, imaginez que vous devez placer votre conscience à l’intérieur de vous-même en partant de votre esprit et en allant vers le centre de votre corps.

Continuez les inspirations–expirations et allez de plus en plus profond en vous.

Posez-vous cette question :

« De quoi ai-je besoin pour être plus conscient ? »

Répétez la question plusieurs fois, laissez-là s’imprégner en vous et analysez toutes les réponses apportées.

Il peut s’agir d’émotions, de sensations, d’images, de bruits, de situations passées, etc.

Soyez à l’écoute et concentrez-vous sur ce qui vous vient à l’esprit et sur vos ressentis sans porter aucun jugement.

Prenez note des messages :

Vous aurez certainement un ensemble de messages, d’images, de situation, etc. qui vous seront venus à l’esprit.

Essayez de noter dans un carnet avec le maximum de détails tous les messages qui vous sont parvenus et tentez de déchiffrer la signification de ceux-ci.

Voilà, vous avez communiqué avec votre intuition.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!