LE DÉVELOPPEMENT SPIRITUEL

Il m’aura fallu une longue réflexion pour vous écrire ce qui suit sur le développement spirituel.

Je vous parlerai dans cet article du monde invisible et du cheminement personnel que j’estime accessible à tous .

Nous vivons aujourd’hui dans un monde où nos vies manquent cruellement de sens.

Nous sommes victimes de nombreuses manipulations dont beaucoup nous échappent : la publicité, la télévision, les médias sociaux, les formations, les croyances, etc.

La spirale du développement spirituel

Une prise de conscience dans le développement spirituel

Nous sommes nombreux à prendre conscience du potentiel humain car il sommeille en chacun de nous et ne demande qu’à s’exprimer.

Le développement spirituel n’est pas un effet de mode ou une réflexion banale mais bien un chemin où l’Homme cherche des réponses à sa vie, aux sens qu’il souhaite lui donner et même aux relations qu’il entretient avec les autres.

De nombreuses études démontrent même les bienfaits de la spiritualité sur le degré de satisfaction avec la vie et même la santé.

Le développement spirituel n’est pas une religion

J’ai écrit de nombreux articles sur le développement spirituel et la spiritualité au sens large.

C’est volontairement que j’ai scindé la religion du développement spirituel et que je n’ai notamment pas abordé les grandes religions comme l’islam, le christianisme, le judaïsme ou encore l’hindouisme.

En effet, si le développement spirituel est réalisable via la religion, l’inverse n’est pas nécessairement vrai et la religion n’est pas le seul moyen de développement spirituel.

Dans mes précédents articles, j’ai abordé de nombreux thèmes comme :

  • la puissance du subconscient,
  • le magnétisme,
  • l’énergie vibratoire,
  • les familles d’âme,
  • la clairvoyance,
  • la télékinésie
  • la télépathie

J’ai voulu aborder des thèmes totalement indépendants de la religion car ils sont révélateurs de différents chemins du développement spirituel.

Il est important de considérer la spiritualité comme un fonctionnement naturel de l’homme.

Le développement spirituel nous permet de nous découvrir pleinement et de savoir ce que nous faisons sur terre tout en se demandant pourquoi nous y sommes et quelle est notre mission.

Un refus de perception de la spiritualité

C’est pourtant malgré cela que nous – les Hommes – vivons sans vouloir prêter attention à la partie lumineuse de notre être.

Nous préférons souvent nous installer dans une routine – ou encore ce que l’on peut appeler une zone de confort – pour se cacher ou tout simplement fuir la spiritualité.

Notre métro–boulot–dodo ou encore comme certains se plaisent à transformer cette phrase aujourd’hui en métro–boulot–caveau.

Voir et entrevoir notre côté lumineux

Je vous parle bien de cette partie lumineuse présente en nous qui ne demande qu’à s’exprimer car elle contient le vrai sens de votre vie indépendamment d’une quelconque religion.

J’irais même jusqu’à vous dire que si vous ne voulez pas l’appeler la spiritualité c’est juste un point de vue différent mais je voudrais, qu’à travers les lignes qui suivent, vous vous posiez juste les bonnes questions du sens de votre vie et de ce que vous voulez réellement car la joie et le bonheur existent.

Un mandala

Se détacher du matérialisme

Il faut également se rendre à l’évidence que notre mode de vie et toutes les avancées que les générations précédentes ont réalisé pour que nous soyons là où nous sommes aujourd’hui portent en elles une responsabilité.

Cette responsabilité est qu’aujourd’hui nous ne devons plus nous battre pour notre survie car nous vivons dans un luxe certain avec des soins de santé révolutionnaires.

Nous avons la responsabilité de nous poser les bonnes questions autant personnellement que pour la société et les communautés auxquelles nous donnons du sens et un avenir.

Le développement spirituel et la quête de sens

Le rôle profond de la spiritualité et du développement spirituel est de laisser place à notre essence.

C’est-à-dire de tout faire pour libérer le potentiel humain et procéder à un développement hors norme.

Retrouver notre essence c’est aller à la rencontre de notre corps physique, notre esprit, notre communication et notre spiritualité.

C’est aller au-delà de l’éducation et des croyances et se détacher du matériel au profit de valeurs morales fortes.

Le bébé : cet être spirituel pur

Nous naissons tous avec une nature profonde de ce qui est bon pour nous et pourtant, par nos apprentissages, nous nous détachons de notre nature première.

Voyez comme un nouveau-né s’émerveille de tout ce qu’il rencontre, et surtout, observez comment les adultes qui l’entourent sont parfois encore plus émerveillés de cet être vivant en pleine conscience, en pleine joie et en plein amour.

Nous ne sommes pas guidés par la même partie de nous-mêmes en tant qu’enfant et en tant qu’adulte.

Le développement spirituel c’est justement retrouver cette partie de vous qui vous ramènera à vos origines.

Il s’agit de cette partie lumineuse, énergétique et puissante qui vous fait tout simplement irradier.

Accéder à cet être luminescent que vous êtes, c’est vous transformer irrémédiablement de l’intérieur en impactant l’extérieur.

Trouver ces réponses peut se faire via différentes pratiques spirituelles que j’ai déjà abordé comme :

  • Le chamanisme
  • La loi d’attraction
  • Le maraboutisme
  • Les passeurs d’âmes
  • Les rêves lucides
  • Le tantrisme spirituel
  • La voix du Tao
  • La rencontre du bouddhisme

Mais pas que…

Je suis convaincu qu’il existe encore d’autres pratiques spirituelles mais soyons clairvoyant car la finalité de ces pratiques spirituelles mène au même objectif : un retour à l’essence de soi.

Un bébé qui sourit

Retrouver son potentiel humain créateur au-delà de la construction de la personnalité

Se lancer dans le développement spirituel n’est pas une chose facile ni simple.

Cela sous-entend d’entrer en communication avec soi-même et surtout de savoir écouter l’inaudible.

Il s’agit donc de prendre distance avec tout ce qui a pu façonner notre personnalité pour écouter nos désirs les plus profonds et notre petite voix intérieure.

En d’autres mots, il s’agit de ne pas tenir compte de notre ego car il bloque toute tentative de développement spirituel.

La difficulté est donc de surpasser ou même de détruire l’ego pour se mettre au service de l’être lumineux qui sommeille en nous.

Trouver en soi la lumière

C’est faire un retour en soi jusqu’à nos premières années d’existence afin de retrouver cette énergie créatrice et déterminante qui donne tout le sens à notre vie.

En effet, on estime que la personnalité d’un homme se forge aux alentours de sept ans et qu’en grandissant nous ne faisons que renforcer cette personnalité.

Je vous propose ci-dessous trois éléments qui vous permettront de vous reconnecter à votre véritable potentiel humain de créateur :

1. Se reconnecter à son enfant intérieur

Avez-vous déjà vu un enfant en bas âge ? Il n’a ni la capacité d’être en colère ou de voiler ses sentiments ni la capacité de développer un ego démesuré tout simplement parce qu’il n’en a pas connaissance.

L’enfant est guidé par son essence naturel.

L’enfant est caractérisé par la spontanéité et tous les comportements qui en découlent.

Combien de fois entendons-nous d’adultes : « Quelle énergie a cet enfant ! ».

C’est l’innocence qui parle et le développement de son plein potentiel.

C’est en grandissant auprès de ses parents, frères et sœurs, camarades d’école puis dans la société que des croyances fortes vont s’établir en lui en lui imposant des choix.

Vous comprenez maintenant pourquoi retourner à cet état d’origine n’est pas aisé.

Procéder à un développement spirituel c’est retrouver cette part d’enfant en vous et lui permettre de s’exprimer.

Vous devrez faire attention à tous vos comportements et attitudes et écouter votre voix intérieure.

2 frères couchés l'un à côté de l'autre

2. Pratiquer un retour aux sources par l’hypnose

Ce retour à l’état d’enfant n’est pas du tout facile et pour certains, il s’avérera même être un chemin complètement insurmontable voire impossible.

En effet, nous n’avons pas tous eu la chance d’avoir une enfance douce et paisible auprès de parents aimants.

Il peut être alors judicieux pour certaines personnes de se tourner vers l’hypnose afin de se reconnecter avec cette énergie originelle et cette spontanéité de la prime enfance.

Réaliser ce genre d’expérience est par contre accessible à tous et permet à certaines personnes une prise de conscience de leur plein potentiel créateur et humain.

3. Faire confiance à votre essence

Il n’est pas du tout évident de faire confiance à son essence car l’ego a souvent tendance à lui barrer la route.

L’ego n’aura de cesse de mettre sur votre route ce qui est mauvais pour vous.

Il est donc primordial de changer la manière dont vous percevez les choses afin de grandir et réussir plus vite.

Pour ce faire il faudra écouter votre voix intérieure et l’atteindre.

Le développement spirituel est une chose, le contrôle de l’ego pour un bon développement personnel et spirituel en est une autre.

L’ego vous parle consciemment et concrètement. Il ruse à votre insu en se faisant même parfois passer pour votre petite voix intérieure :

  • « cela peut bien attendre demain »
  • « tu as mieux à faire que cela »
  • « une bonne action c’est très bien mais tu en fais déjà tout le temps »
  • « on peut être bon mais pas con »

Sachez faire la différence quand votre petite voix intérieure vous parle en prenant ses origines dans votre essence ou si elle est influencée par votre ego.

Le développement spirituel c’est combattre l’ego

Pour réaliser un développement spirituel serein et accéder à votre plein potentiel humain il est important de vous détacher de l’ego.

Celui-ci ne vous fera jamais aucun cadeau et sera toujours contre votre développement spirituel.

Voici dix façons dont s’exprime votre ego dans votre vie de tous les jours :

1. Je suis meilleur que lui

L’ego est en compétition constante et il voudra toujours vous mettre au-dessus de quelqu’un d’autre. Il veut constamment prouver aux autres qu’il est le meilleur, le plus beau, le plus courageux,etc. L’ego ne comprend pas que vous ne formez qu’un et qu’il n’y a ni supériorité ni infériorité.

2. Je suis une victime

L’ego n’accepte pas que nous soyons le propre créateur de notre vie et de tout ce qui s’y produit. Pour lui, l’Univers entier s’allie contre lui et ne lui apporte que des conséquences négatives. Il se sent bafoué, insulté et ignoré ce qui lui permet de se plaindre encore davantage. L’ego aime attirer l’attention de cette façon en se plaignant d’être constamment la victime.

3. Mes excuses

L’ego fera en sorte que vous ignorerez constamment vos émotions et vos sensations. Il vous empêche d’écouter votre voix intérieure sur le seul et unique prétexte que ce n’est pas possible pour vous. L’ego sera constamment celui qui vous limitera car il ne peut même pas percevoir que vous êtes un créateur et que votre développement n’a pas de limite. Il sera également celui qui vous privera de repos en vous culpabilisant sur les responsabilités que vous avez. Utiliser les excuses, c’est laisser parler votre ego.

Une personne présentant constamment des excuses

4. Avoir tort et avoir raison

L’ego trouve constamment son inspiration dans la peur. Il a constamment besoin de montrer qu’il est supérieur à tous en faisant valoir son point de vue haut et fort. L’ego détient la vérité absolue et il n’a pas la capacité de se remettre en question. Son seul objectif est d’avoir raison et de gagner quoi qu’il en coûte et surtout peu importe les erreurs qu’il commet. Son but est de s’élever toujours au-dessus des autres car ce qui l’importe c’est de glorifier son estime personnelle.

5. C’est la faute des autres

Le développement spirituel veut que vous arrêtiez de juger les autres et surtout de reporter vos manquements et vos malheurs sur la responsabilité d’autres personnes. En réalité, nous accordons beaucoup trop d’importance aux autres car nous sommes constamment à la recherche d’amour sans quoi nous ne nous sentons pas exister. Si cela n’arrive pas, nous partons en guerre contre les autres. Le développement spirituel c’est devenir notre propre maître et être le seul capable d’apporter de l’amour aux autres tout autant que d’en recevoir.

6. La vie est un combat constant

La preuve que l’ego a pris les rênes dans votre vie c’est qu’il considère que tout est un combat. Dans ce sens, il vous oblige à vous battre pour survivre. Il est convaincu que la vie est dure et que pour mériter votre place dans ce monde vous devez le faire en vous battant. C’est alors la loi du plus fort. Bats-toi ou meurs. L’ego n’acceptes pas que nous puissions attirer les choses naturellement à nous car nous n’avons pas d’ennemi.

7. Être seul au monde

L’ego a toujours tendance à se sentir isolé et abandonné. Il trouvera toujours une parade pour vous faire culpabiliser sur votre isolement. L’ego est persuadé que les autres ne peuvent pas l’aider. C’est pourtant dans la solidarité et la coopération que nous grandissons et réussissons. Nous sommes dans ce monde terrestre pour nous entraider, partager et avancer ensemble. C’est une véritable aventure humaine.

8. L’ego juge constamment

Le but de l’ego est de classifier les personnes et les situations en fonction de ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. Toutes les remarques sont des stratégies de notre mental pour nous obliger à compartimenter. De cette manière, nous renforçons l’idée que certaines personnes méritent l’amour et d’autres pas et l’ego démontrera même pourquoi nous n’avons aucune raison de les aimer. La vraie chose à faire est de se poser plutôt la question du « pourquoi » cet événement ou cette situation négative se présente à nous et de trouver les leçons que nous devons en tirer. Ne laissons pas l’ego dicter nos comportements.

9. L’ego déteste les échecs

Lorsque des pensées nous traversent l’esprit c’est souvent parce que notre ego est en conflit avec notre plein potentiel sur ce qui est bon ou non de faire. L’ego se réfère à la peur et notre plein potentiel à notre aspect créatif. L’ego, se basant sur la peur, ne nous pousse pas à prendre des risques car nous pourrions échouer et c’est ce qu’il déteste par-dessus tout. Il préfère alors nous décourager même si nous avons en nous toutes les ressources nécessaires pour aller puiser dans notre capacité de création pour grandir et réussir.

10. Se prendre au sérieux

L’ego aime par-dessus tout prendre de l’importance et se surévaluer aux yeux des autres.

C’est pour cette raison qu’il aura toujours tendance à se prendre trop au sérieux.

On pourrait qualifier sa manière de penser de : « La vie n’est pas une partie de plaisir, il faut être sérieux ».

L’ego ne vous octroie pas le droit de rire – car la joie ne fait pas partie de ses capacités – ni même de s’amuser – car cela est l’attribut de votre enfant intérieur.

L’ego se focalise sur les choses importantes ou, du moins, qu’il qualifie comme importantes.

En effet, nous ne sommes pas ici pour partager des plaisirs simples ou futiles.

Pourtant, rien que pour lâcher-prise, il est très important de pouvoir prendre du recul par rapport à soi, rire de soi, jouer avec soi-même et surtout d’utiliser la dérision et l’humour.

Une femme trop sérieuse

Mesurer l’avancement de son développement spirituel

Cette question revient régulièrement dans les coachings que je réalise ainsi qu’auprès des personnes qui lisent énormément sur la spiritualité.

Ma réponse est toujours la même : vous saurez !

En effet, c’est très simple car vous développerez en vous-même de nouvelles vertus, de nouveaux comportements et surtout vous développerez des pensées pures.

Vous laisserez davantage de place à vos sensations et vos émotions et serez plus enclin à écouter votre enfant intérieur.

Vous avancerez vers la meilleure version de vous-même

En tant qu’individu, vous serez capable de développer des sensations et émotions positives qui viendront impacter les gens autour de vous.

Vous serez toujours plus clairvoyant dans votre démarche et vous distinguerez plus facilement s’il s’agit de votre plein potentiel créatif ou de votre ego qui s’exprime.

Prendre le chemin du développement spirituel ce n’est pas une formation ou un examen que vous passerez à un moment donné mais bien un choix de mode de vie basé sur le bien, l’écoute de vous-même et votre essence.

Par où commencer dans le développement spirituel ?

Cette deuxième question est également souvent posée, pourtant cela peut commencer… tout de suite.

Votre corps personnel est le reflet direct de vos changements intérieurs et de l’évolution de votre spiritualité.

Prendre soin de votre corps de toutes les manières possibles c’est déjà accéder à un développement spirituel car vous augmenterez votre énergie vitale.

Ce que vous parviendrez à développer par votre corps prendra autant ses racines dans votre mental que dans votre développement spirituel.

N’essayez pas de changer le monde en un claquement de doigts mais commencez par vous changer vous-même.

Les grands changements viennent des petites choses

Les grands changements viennent des petites choses

Libérez-vous des tensions de votre corps en réalisant par exemple de la méditation et laissez s’exprimer l’énergie de votre organisme en passant à l’action et en bougeant .

Je ne prône pas une pratique du sport à haut niveau mais sachez que l’entretien de votre corps passe obligatoirement par une alimentation saine et équilibrée.

Un développement spirituel progressif et durable demande inéluctablement de prendre soin de son corps dans un premier temps et de nourrir son esprit dans un second temps.

Ne dit-on pas que le corps est le temple de l’âme ?

Si votre corps et votre santé ne fonctionne pas bien, vous n’arriverez à rien dans votre développement mental et spirituel.

Commencez à prendre soin de vous et réalisez une activité physique de ressourcement et de bien-être propice à votre développement spirituel.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!