Organisation

UTILISER LA TECHNIQUE POMODORO

Utiliser un pomodoro pour être plus performant et plus productif

Laissez-moi vous raconter une histoire en lien direct avec la technique Pomodoro : Lorsque j’étais à l’école primaire et même à l’école secondaire, je passais pratiquement tout mon temps, du moins celui que je pouvais, à jouer au basket-ball dans la cour de récréation. L’école était synonyme pour moi de rencontres, d’amusement, de sport et …

UTILISER LA TECHNIQUE POMODORO Lire la suite »

Le manuel pratique pour passer à l’action chaque jour – le « notebook de l’action »

L'agenda des génies de l'organisation

Vous offrir un outil – le notebook de l’action – que jamais je ne pensais publié. C’est par ces quelques mots que je voudrais vous parler du notebook de l’action. Un manuel que j’avais destiné à ma seule utilisation et qui – suite aux demandes répétées de mes coachés dont je mettrai les témoignages dans …

Le manuel pratique pour passer à l’action chaque jour – le « notebook de l’action » Lire la suite »

ACCEPTER LE CHANGEMENT

Comment vous parler de la confiance en vous et de l’estime de soi sans un moment donné vous parler de changement ? Sur le fait de changer, je pense tout de suite aux freins qui bloquent un grand nombre d’entre vous avec en ligne de mire la résistance au changement. Vous êtes beaucoup à reconnaître …

ACCEPTER LE CHANGEMENT Lire la suite »

LA COMMUNICATION NON-VIOLENTE : LES FONDAMENTAUX

LA COMMUNICATION NON VIOLENTE : LES FONDAMENTAUX

Dans un précédent article, je vous parlais de la communication non-violente et de ses origines. Marshall B. Rosenberg en est l’investigateur et c’est à lui que l’on doit la mise en place de ce type de communication. Si vous avez manqué le début, vous pouvez lire la première partie sur la communication non-violente : les origines en cliquant ici.

Dans cet article ci, je voudrais aborder avec vous 4 fondamentaux de la communication non-violente.

Mais rappelons avant toute chose que la communication non-violente peut-être utiliser de trois manières distinctes :

– Une communication avec soi-même afin de clarifier ce qui se passe en soi. Il s’agit de procéder à ce que l’on peut appeler une auto empathie.

– Ensuite, il s’agit de la communication avec une autre personne d’une manière qui favorisera d’une part la compréhension du message et d’autre part l’acceptation de celui-ci. Il s’agit de l’expression authentique.

– Enfin, la troisième manière est la réception du message par la personne qui l’émet. Il s’agit véritablement d’écouter d’une manière favorable

LA COMMUNICATION NON-VIOLENTE – LES ORIGINES

Femme passant un coup de file en buvant un café

LA COMMUNICATION NON-VIOLENTE – LES ORIGINES

Faites-vous partie de ces personnes qui ont un problème de communication ? Peut-être avez-vous déjà rencontré des personnes avec lesquelles vous ne parvenez pas à établir une communication adéquate ? Parfois, adopter une communication en fonction des circonstances vous permettra d’avancer plus rapidement vers vos objectifs.

La communication non-violente a été élaborée par Marshall B. Rosenberg. Elle peut se définir comme étant les interactions et le langage qui renforce l’attitude des humains à donner avec bienveillance et à inspirer les autres individus à en faire autant.
L’empathie

Ce qui est au cœur de la communication non-violente c’est véritablement ce que l’on appelle l’empathie. Elle est basée plus spécifiquement sur l’approche centrée de la personne que le psychologue Carl Rodgers a développé dans de nombreux ouvrages. On ne manquera pas de rappeler au passage que Marshall Rosenberg était un de ses élèves.
Pourquoi non violente ?

Il faut remonter aux origines pour comprendre que la connotation « non violente » est véritablement en lien avec le mouvement indien de Gandhi. Dans le cas de l’approche de Marshall Rosenberg, il s’agit de communiquer avec l’autre tout en le respectant et surtout sans lui nuire. Enfin, les travaux

error: Content is protected !!